Allégeons-nous avant un éventuel krach boursier.

L’argent, c’est comme le sang : l’un et l’autre ont mission de circuler dans toutes les parties du corps (physique ou social), afin de nourrir les parties les plus nobles comme les plus délicates. Si le sang circule mal, le corps peut se paralyser, de même si le système économique fonctionne mal. Et c’est le cas pour l’instant. Réagissons, c’est urgent. Le pape François nous propose des pistes sûres.

Fait de vie. Vu le Covid 19, une entreprise commençait à battre de l’aile, la faillite s’annonçait et avec elle, l’idée de suicide affleurait… Comme la maison familiale servait de caution, si la société tombait en faillite, non seulement, la famille n’aurait plus de salaire mais elle n’aurait plus de toit. Une personne fortunée proposa son aide. C’est in extremis que l’entreprise fut sauvée et avec elle, la famille qui en vit. Non, le chef d’entreprise, le père de famille n’a plus l’idée de se suicider ! Il a repris courage.

https://www.enmarche.be/bien-etre/psychologie/la-procrastination-une-affaire-d-emotions.htm

Sadio Mane a compris : « Je préfère que mon peuple reçoive un peu de ce que la vie m’a donné. »

« Les hommes qui s’ignorent les uns les autres sont comme des pierres en tas. Et l’homme seul est une pierre dure et stérile dans un champ. » (Martin Gray)

Gagner le combat spirituel.(Pape François)

13. La maladie qui consiste à accumuler. Souffre de celle-ci l’apôtre qui cherche à combler un vide existentiel dans son cœur en accumulant les biens matériels, non pas par nécessité, mais seulement pour se sentir en sécurité. En réalité, nous ne pourrons emporter avec nous rien de matériel parce que « le linceul n’a pas de poches » et tous nos trésors terrestres – même si ce sont des cadeaux – ne pourront jamais combler ce vide. Au contraire, ils le rendront encore plus exigeant, et plus profond. À ces personnes, le Seigneur rappelle :

« Tu dis : ‘Je suis riche, je me suis enrichi, je ne manque de rien’, et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable, pauvre, aveugle et nu ! […]. Eh bien, sois fervent et convertis-toi » (Ap 3, 17-19).

 L’accumulation ne fait que nous alourdir et ralentir inexorablement notre chemin ! Je pense à une anecdote. Autrefois, les jésuites espagnols décrivaient la Compagnie de Jésus comme la « cavalerie légère de l’Église. » Je me souviens du déménagement d’un jeune jésuite : il était en train de charger dans un camion tout ce qu’il avait – bagages, livres, objets, cadeaux –, quand un vieux jésuite qui l’observait lui dit : « Ce serait cela la ‘cavalerie légère de l’Église’ ? » Nos déménagements sont un signe de cette maladie.

Coolus de la Croix Glorieuse.

Bâtir sur le roc de la parole biblique.

L’abbé René Laurentin, mondialement connu pour ses études sur les miracles à Lourdes et ailleurs, s’était rendu à El Paso au Mexique et il avait constaté que l’Evangile mis en pratique en ce lieu y fait des miracles.

EVANGILE : Au sens étymologique ce mot euaggelion signifie Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres. L’Evangile a bien resurgi comme Bonne Nouvelle à El Paso et Juarez. Si bien des moyens techniques et psychologiques sont engagés dans l’entreprise, c’est dans la mouvance de cette inspiration. Car l’Evangile n’est pas spiritualisme détaché de la terre. Il est issu de l’Incarnation du Dieu invisible, et prend au sérieux les lois de l’humain, du corps, des réalités matérielles, biologiques et psychologiques.  (Miracle à El Paso, p. 117. Mgr Laurentin)

Paroles bibliques.

… Alors je me dirai à moi-même: Te voilà avec des réserves en abondance pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence’. Mais Dieu lui dit: ‘Tu es fou: cette nuit même, on te redemande ta vie. Et ce que tu auras mis de côté, qui l’aura?’. Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d’être riche en vue de Dieu». http://evangeli.net/evangile/jour/2020-10-19

44 Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; 45 ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun. 46 Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur
https://www.aelf.org/bible/Ac/2

21 Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »

22 À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.  https://www.aelf.org/bible/mt/19

  • Attention :  il ne s’agit pas de se mettre en difficulté financière. Les personnes fragiles sur le plan mental ont intérêt à demander l’éclairage d’une personne sage habitée par l’Esprit Saint.

24 Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. 25 La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc. 26 Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. 27 La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.  
1Co,10,31

 « Compassion rime avec action. »

Notre compassion, a affirmé le Saint-Père « est le meilleur vaccin contre l’épidémie d’indifférence »« Le monde a besoin de cette charité créative et active, de personnes qui ne se tiennent pas devant un écran pour commenter, mais se salissent les mains pour supprimer la dégradation et restaurer la dignité. Avoir de la compassion est un choix : c’est choisir de ne pas avoir d’ennemis pour voir en chacun mon voisin ».

Mais ce choix ne suscite pas la mollesse ou le renoncement paresseux. Il engage au contraire à « une dure lutte quotidienne contre le rejet et le gaspillage, le rejet des autres et le gaspillage des choses ». Et le Pape de s’élever contre ces deux fléaux, avant de plaider pour des « choix politiques qui allient progrès et équité, développement et durabilité pour tous ».   https://www.vaticannews.va/fr/pape/news/2020-09/pape-francois-rencontre-communautes-laudato-si.html

Pape François : Homélie du dimanche 11 octobre 2020  (extraits)   https://resurgences.be/le-compte-a-rebours-a-commence-agir-tout-de-suite/

Nous vivons un moment historique marqué par des défis difficiles. Le monde est secoué par la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, qui met encore plus en évidence un autre défi mondial: la crise socio-environnementale. Cela nous confronte tous à la nécessité d’un choix entre ce qui compte et ce qui ne compte pas. Le choix entre continuer à ignorer les souffrances des plus pauvres et à maltraiter notre maison commune, la Terre, ou s’engager à tous les niveaux pour transformer notre façon d’agir.

Chacun de nous peut jouer un rôle précieux si nous nous mettons tous sur la route aujourd’hui. Pas demain, aujourd’hui. Parce que l’avenir se construit aujourd’hui, et se construit non pas seul, mais en communauté et en harmonie. Merci! (Pape François)

voir https://resurgences.be/le-compte-a-rebours-a-commence-agir-tout-de-suite/

BASCULONS DU BON CÔTE.

Message de la Vierge Marie à Medjugorje.

«Chers enfants! Depuis bien des années, en tant que Mère, je vous apprends la foi et l’amour de Dieu. Vous n’avez pas manifesté de gratitude au cher Père et vous ne Lui avez pas donné de gloire. Vous êtes devenu vides et votre cœur est devenu dur et sans amour pour les souffrances de vos proches. Je vous apprends l’amour et je vous montre que le cher Père vous a aimés et non pas vous qui l’avez aimé. Il a sacrifié son Fils pour votre salut, mes enfants. Tant que vous n’aimez pas, vous ne connaîtrez pas l’amour de votre Père. Vous ne le connaîtrez pas, car Dieu est amour. Aimez et n’ayez pas peur car, mes enfants, il n’y a pas de peur dans l’amour. Si vos cœurs sont ouverts au Père et s’ils sont pleins d’amour pour lui, pourquoi donc avoir peur de ce qui vient? Ont peur ceux qui n’aiment pas car ils attendent les châtiments et parce qu’ils savent combien ils sont vides et durs. Enfants, je vous guide vers l’amour, vers le cher Père. Je vous guide vers la vie éternelle. La vie éternelle, c’est mon Fils. Recevez-le et vous avez reçu l’amour. »  https://www.medjugorje.ws/fr/messages/annual.mirjana/

« Un message pour vous – Benjamin Pouzin« .  Il s’exprime après la mort d’un enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine.

Sœur Emmanuelle : son message aux jeunes chez Dorothée (1995)

Into the deep – le volontariat des MEP

Charles, jeune de 28 ans, en quête de sens, décide de quitter les buildings de Manhattan pour partir en Asie à la rencontre de volontaires MEP (Missions Etrangères de Paris). …. 

Where is Fidesco 2020

Cantiques

Glorious – Nos mains vers le Ciel – Frat 2017

Jo Akepsimas – Peuple de frères (T 122)

Laissons Dieu nous guérir de nos égoïsmes, de nos peurs, de nos paresses … !  « Tu seras la louange. » Glorious.

Souffle imprévisible.

Père Omer, moine de l’abbaye de Scourmont
https://aveclesimmigres.wordpress.com/2012/12/31/33/

Geek de Jésus, CARLO ACUTIS, un cyber-apôtre.

hosanah.org

Mère de Carlo Acutis : Carlo est un prophète pour cette génération.

« Madame, votre fils est spécial ». Cette phrase, Antonia Acutis, la maman de Carlo l’a entendue d’innombrables fois. « Spécial », mais pourquoi donc ? Carlo aurait-il un truc, une particularité qui le distingue des autres ? Non, le secret de Carlo porte un nom : il s’appelle Jésus. A partir du jour où il fait sa première communion, Jésus devient l’Ami avec un grand A. Et cela définitivement. Carlo, passionné par les nouvelles technologies sera un des premiers au début des années 2000 à utiliser Internet pour transmettre le message de l’évangile. Carlo, c’est le geek de Jésus, le cyber-apôtre, que le pape François veut donner aux jeunes comme modèle. Mort à 15 ans d’une leucémie foudroyante, Carlo Acutis, ce garçon très spécial, est béatifié à Assise le 10 octobre 2020.

Carlo Acutis Missionnaire 2.0


https://fr.aleteia.org/2020/10/10/les-perles-spirituelles-prononcees-par-carlo-acutis/

50 Faits sur | Carlo Acutis

Depuis sa mort, son corps est resté intact (ou presque), comme d’autres corps de saints.

Carlo utilisait internet pour faire connaitre les miracles eucharistiques.

En voici un, celui de Lanciano. « Miracle eucharistique : un double miracle qui laisse la science bouche bée »

INVITATION :

A partir du 26 septembre jusqu’au 22 novembre 2020, une exposition se tiendra à l’église Saint-Pierre à Woluwé, sur les miracles eucharistiques reconnus par l’Eglise. Le Seigneur a voulu au fil des siècles donner des signes de sa Présence Réelle, afin que le monde croie. Il est plus que jamais important de faire renaître et partager la foi en la Présence Réelle, Jésus présent au milieu de nous.

L’exposition a été créée par Carlo Acutis, jeune italien amoureux de l’Eucharistie, décédé à l’âge de 15 ans en 2006, qui sera béatifié le 10 octobre prochain. Sa courte vie interpelle! 

L’exposition sera accessible les samedis de 14 à 16h30, le dimanche de 14h à 18h, et sur rendez-vous en semaine.

Prenez contact avec nous, pour les visites guidées, animations pour enfants, conférences. Venez avec vos enfants et petits enfants, les groupes de catéchisme, cours de religion…  http://expoacutis.be/

Depuis qu’il a reçu la Première Communion, à l’âge de 7 ans, il n’a jamais manqué le rendez-vous quotidien à la messe. Il cherchait toujours, avant ou après la célébration eucharistique, à prier devant le Tabernacle pour adorer le Seigneur réellement présent dans le Saint Sacrement. La Vierge était sa grande confidente et il ne manquait jamais de l’honorer en récitant chaque jour le chapelet. La modernité et l’actualité de Carlo se conjuguaient parfaitement avec sa profonde vie eucharistique et avec sa dévotion mariale, qui ont contribué à faire de lui ce garçon tout à fait spécial, au point d’être admiré et aimé de tous.

Carlo était très doué pour tout ce qui se rapportait au monde de l’informatique si bien qu’autant ses amis que les adultes diplômés en informatique le considéraient comme un génie.

Tous étaient stupéfaits de sa capacité à comprendre les secrets que recèle l’informatique et qui ne sont normalement accessibles qu’à ceux qui ont fait des études universitaires.

Les intérêts de Carlo allaient de la programmation des ordinateurs au montage des films en passant par la création des sites internet, sans parler de la rédaction et de la mise en page, jusqu’à faire du volontariat pour les plus nécessiteux, avec les enfants et avec les personnes âgées.

​En somme, ce jeune fidèle du diocèse de Milan était un mystère. Avant de mourir, il fut capable d’offrir ses souffrances pour le Pape et pour l’Église.

« Être toujours uni à Jésus, voilà mon programme de vie ». Par ces quelques mots, Carlo Acutis, ce garçon mort de leucémie, définit le trait distinctif de sa brève existence : vivre avec Jésus, pour Jésus, en Jésus. (…)

« Je suis content de mourir car j’ai vécu ma vie sans négliger une seule minute en choses qui ne plaisent pas à Dieu ».

À nous aussi, Carlo demande la même chose : il nous demande de raconter l’Évangile par notre vie, afin que chacun de nous puisse être un phare qui éclaire le chemin des autres.  http://expoacutis.be/?page_id=57

CANTIQUES

Par toute la terre (Criez de joie, Christ est ressuscité) – Chant de l’Emmanuel

Purifie mon cœur.

Gesù, T’Adoriamo – Jesus, we Adore You – Canto di Adorazione – Medjugorje

Tu fais ta demeure en nous Seigneur – Communauté de l’Emmanuel

Hymne FRAT 2019 – Réveiller nos cœurs – Glorious

FATIMA.

Fatima, ce nom résonne dans le cœur de beaucoup de chrétiens comme dans le cœur des musulmans.

C’est le nom d’une petite ville du Portugal où Marie est apparue en 1917 et c’est aussi le nom d’une des filles du prophète de l’islam, Mahomet.

Notre-Dame du Rosaire.

A Fatima, la Vierge Marie s’est présentée à trois enfants sous le vocable de « Notre-Dame du Rosaire ».

C’était pendant la guerre 14-18. Marie  voulait inviter le peuple à se revenir à Dieu comme moyen pour mettre fin à la guerre. Elle conseilla de réciter constamment le rosaire puis conclut :

« Tous doivent se convertir, demander pardon pour leurs péchés et ne plus blesser Notre Seigneur ». 

Comme preuve de l’authenticité des apparitions, elle promit un signe en date du 13 octobre 1917. Près de 70 mille personnes ont été témoins de la danse du soleil. https://fr.aleteia.org/2015/10/14/les-images-de-la-danse-du-soleil-il-y-a-98-ans-a-fatima/

Est-ce dans les gènes de vouloir envahir les autres pays ?

Ça n’en finit pas. Les français ont-ils enfin compris ? Ils ont progressivement abandonné leurs colonies, dans le sang et les larmes. Par contre, l’islam veut encore et toujours conquérir le monde entier, installer le califat. Après avoir conquis l’Andalousie, les Musulmans se mirent en route vers la France. A Lépante, en 1571, ils furent vaincus, grâce à la vive foi des chrétiens. Aujourd’hui, la foi est bien tiède.

Mais voici ce que dit le Seigneur Dieu: « Si vous ne tenez pas à moi, vous ne pouvez pas tenir. » (Isaïe 7 : 9)

De Lépante à aujourd’hui, le combat spirituel continue.


(frère Henri Donneaud) Le 7 octobre 1571, les galères chrétiennes défaisaient la flotte turque, à Lépante. Pour la première fois, l’avancée ottomane vers l’Occident était arrêtée. Le Pape Pie V avait placé cette croisade sous le patronage de Notre Dame du Rosaire, et c’est à Elle que fut aussitôt imputée cette victoire inattendue:

« Ce n’est pas notre puissance et nos armes, mais Notre Dame du Rosaire qui nous a valu la victoire ».

D’où son nom de Notre Dame de la Victoire. Deux ans plus tard, le 7 octobre 1573, Grégoire XIII instituait la fête liturgique de Notre Dame du Rosaire, afin de stimuler dans toute l’Église le culte du Rosaire.

Aujourd’hui, plus encore qu’au XVIe siècle, nous percevons combien les enjeux politiques sont complexes, imbriqués, mêlés de bien et de mal, et que les meilleures causes sont souvent gâtées par les égoïsmes les plus douteux et cyniques. Ainsi du mythe si dangereux d’une supériorité de l’Occident menacé par la sauvagerie des autres parties du monde restées primitives.

Si les chrétiens se tournent vers Marie, c’est qu’ils savent, dans la foi, qu’un tel combat et une telle victoire ne peuvent être que spirituels.

Ce vrai combat n’est pas entre des bons et des méchants, entre des pays, des cultures , des religions dont les unes seraient bons et les autres mauvais. Le combat véritable se déroule dans les cœurs, au plus intime de chaque homme.


http://toulouse.dominicains.com/homelie/notre-dame-de-la-victoire/

Marie fut la première à méditer les mystères de la vie de Jésus.

Elle nous encourage à en faire autant. Marie recommande la lecture de la Bible, la méditation des paroles bibliques …

https://www.catholique78.fr/2017/10/06/notre-dame-du-rosaire-a-chevreuse/

  19 Marie, cependant, retenait tous ces événements et les méditait dans son cœur. https://www.aelf.org/bible/Lc/2

Le Rosaire, par sa nature répétitive et litanique, est d’abord une prière de pauvreté, la prière des pauvres. Point n’est besoin d’être très avancé sur les chemins de la mystique, de la théologie ou de charismes particuliers pour la pratiquer. Des mots simples et faciles, inlassablement répétés car reçus de la Parole de Dieu elle-même : voilà son secret de pauvreté. Tout comme la victoire de la paix ne dépend pas de nos avions et de nos missiles sophistiqués, mais de la grâce du Christ agissant dans les cœurs, de même, l’efficacité de cette prière pour la paix n’est pas suspendue à des techniques ésotériques ou initiatiques réservées à quelques-uns, mais à l’humilité aussi démunie que confiante d’un cœur qui s’abandonne à la seule force de Dieu.

Medjugorje

Voilà la supplication des enfants de Dieu, incapables de gagner la paix par eux-mêmes, mais certains que Dieu entend la prière de ceux qui crient vers lui du fond de leur détresse : Sainte Marie, Mère de Dieu, prie pour nous pécheurs. http://toulouse.dominicains.com/homelie/notre-dame-de-la-victoire/

Aujourd’hui, il y a un autre type de lutte à mener!

Voir « Covid-19 – Arme de soumission au Nouvel Ordre Mondial de la peur »https://www.youtube.com/watch?v=jEjiru7JBmA&ab_channel=YvesBarraud

« Quand on dit aux gens qu’ils vont mourir, on voit les zones  qui s’éteignent dans le cerveau. Ça s’appelle l’effet nocebo*. Et donc quand on dit ça tous les soirs à la télévision, ce qu’on fait : on crée l’effet nocebo qui est visible radiologiquement. » (Dr Raoult) *L’effet nocebo (du latin : « je nuirai »)

« Satan est puissant, c’est pourquoi, petits enfants, par la prière persévérante, blottissez-vous contre mon cœur de Mère. » http://www.medjugorje.hr/fr/evenements-de-medjugorje/messages-de-la-vierge/?datum=1988-10-25

Quand on médite l’Evangile avec Marie, c’est toujours Jésus qui est mis en valeur, comme aux noces de Cana.

« Tu es bénie, Marie,  entre toutes les femmes parce que Jésus ton Enfant est béni. »

Fatima, Notre-Dame du Rosaire (vidéo) https://www.youtube.com/watch?v=NGrm2l6pmGk&ab_channel=AleteiaFR

A Fatima, Marie  attire des fidèles d’autres religions.

Fatima est la fille du prophète Mahomet. Il disait d’elle: « Tu es la plus noble des femmes du Paradis, après Marie ».

Une Musulmane confie :

Pour ma part, j’ai toujours eu de l’admiration pour Maryam(RA). Avant même qu’Allah me fasse l’honneur de guider mes pas, cette femme m’interpellait. Je me demandais comment un être humain pouvait engendrer autant d’admiration dans le monde. https://www.avenuedessoeurs.com/nos-modeles/les-eminentes-femmes-du-paradis/

Attention : Qui connait mieux Jésus et Marie que les chrétiens ?

Et pourtant d’autres religions veulent se l’approprier. Informons-nous donc auprès des priants chrétiens et comparons tout en invoquant l’Esprit Saint, le Saint Esprit de Dieu.

Point de vue de l’islam   https://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/jesus-prophete-coranise_1969477.html

Pourquoi Notre-Dame apparait-Elle toujours ?

Medjugorje

«Si vous fermez lez portes des églises, vous ouvrirez celles des prisons. »

Éphésiens 6
11Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. 13C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.…

Sans plus tarder, prions avec le cœur.

Prière pour la Paix de Jean-Paul II :

« Entends ma voix, Seigneur, car c’est celle des victimes de toutes les guerres et de toutes les violences entre les individus et les peuples. Entends ma voix, car c’est celle de tous les enfants qui souffrent et qui souffriront tant que les gens mettront leur confiance dans les armes et la guerre. Entends ma voix, quand je te prie d’insuffler dans le coeur de tous les humains la sagesse de la paix, la force de la justice et la joie de l’amitié. Entends ma voix, car je te parle pour les multitudes qui, dans tous les pays et en tous les temps, ne veulent pas la guerre et sont prêtes à parcourir la route de la paix. Entends ma voix et donne-nous la force de savoir répondre toujours à la haine par l’amour, à l’injustice par un total engagement pour la justice, à la misère par le partage. Entends ma voix, ô Dieu, et accorde au monde, spécialement au Moyen-Orient, ta paix éternelle. Amen »

Prions le Rosaire avec notre saint pape Jean-Paul II.  Savez-vous qu’il a été victime d’un attentat ? C’était un 13 mai, date anniversaire de la première apparition à Fatima. Il aura fallu cet événement pour qu’il s’intéresse davantage au message de Fatima. https://www.la-croix.com/Religion/Spiritualite/Une-protection-maternelle-pour-Jean-Paul-II-_NG_-2010-05-13-551302

Prions avec sœur Emmanuelle de Medjugorje. Medjugorje est comme le prolongement de Fatima. Durant la guerre des Balkans, Medjugorje est protégée.

Prions avec sainte Thérèse de Lisieux. Savez-vous qu’à l’âge de 3ans, elle avait été guérie d’un mal mystérieux suite à la prière de son papa qu’il avait adressée à Notre-Dame des Victoires ? https://www.youtube.com/watch?v=b6wS3NuQz5w&ab_channel=ParoissesSolli%C3%A8s-Pont%26Solli%C3%A8s-Toucas

Prions tout simplement, à quelques-uns, dans nos maisons ou dans une église, une chapelle,  dans la nature, dans les prisons, les hôpitaux, les cours de récréation à l’école, …

Qu’il est bon de prier le rosaire ensemble.

Cantique: Sur la Belgique étends ta main bénie.  https://www.youtube.com/watch?v=3OlOiySBAjI&ab_channel=Andr%C3%A9Senecal

Les Arabes saluent Marie :  AVE MARÍA (Árabe)/HAIL MARY (Arabic)

https://fsspversailles.org/2017/04/29/consecration-au-coeur-immaculee-de-marie/

Cantiques.

Sœur Marie Keyrouz – Assalamu 3alayki – Ave Maria   https://www.youtube.com/watch?v=yjbV7EVdIhQ&ab_channel=SisterMarieKeyrouz

Tania Kassis – Islamo-Christian AVE (live at l’Olympia) | تانيا قسيس – الصلاة الإسلامية المسيحية

2012 12 06 REGARDE L’ETOILE !

Esprit De Lumière, Esprit Créateur | Il Est Vivant

CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI   LE MESSAGE 
DE FATIMA 
  

http://m.vatican.va/roman_curia/congregations/cfaith/documents/rc_con_cfaith_doc_20000626_message-fatima_fr.html

Fratelli tutti- L’encyclique du pape François.

Kto: Édition spéciale : nouvelle encyclique « Fratelli Tutti »

https://www.ktotv.com/video/00335322/emissions-editions-speciales-saison-2020-2021

Voici des extraits de l’encyclique du pape signée le 4 octobre, en la fête de saint François d’Assise. Textes et images à retrouver sur:

https://fr.aleteia.org/2020/10/05/document-lencyclique-fratelli-tutti-du-pape-francois/

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-10/fratelli-tutti-irak-maroc-belgique.html

1. « Fratelli tutti »,[1] écrivait saint François d’Assise, en s’adressant à tous ses frères et sœurs, pour leur proposer un mode de vie au goût de l’Évangile. Parmi ses conseils, je voudrais en souligner un par lequel il invite à un amour qui surmonte les barrières de la géographie et de l’espace. Il déclare heureux celui qui aime l’autre « autant lorsqu’il serait loin de lui comme quand il serait avec lui ».[2] En quelques mots simples, il exprime l’essentiel d’une fraternité ouverte qui permet de reconnaître, de valoriser et d’aimer chaque personne indépendamment de la proximité physique, peu importe où elle est née ou habite.

2. Ce Saint de l’amour fraternel, de la simplicité et de la joie, qui m’a inspiré l’écriture de l’encyclique Laudato si´,me pousse cette fois-ci à consacrer la présente nouvelle encyclique à la fraternité et à l’amitié sociale. En effet, saint François, qui se sentait frère du soleil, de la mer et du vent, se savait encore davantage uni à ceux qui étaient de sa propre chair. Il a semé la paix partout et côtoyé les pauvres, les abandonnés, les malades, les marginalisés, les derniers.

6. Les pages qui suivent n’entendent pas résumer la doctrine sur l’amour fraternel, mais se focaliser sur sa dimension universelle, sur son ouverture à toutes les personnes. Je livre cette encyclique sociale comme une modeste contribution à la réflexion pour que, face aux manières diverses et actuelles d’éliminer ou d’ignorer les autres, nous soyons capables de réagir par un nouveau rêve de fraternité et d’amitié sociale qui ne se cantonne pas aux mots. Bien que je l’aie écrite à partir de mes convictions chrétiennes qui me soutiennent et me nourrissent, j’ai essayé de le faire de telle sorte que la réflexion s’ouvre au dialogue avec toutes les personnes de bonne volonté.

8. (…) Tous ensemble :  Voici un très beau secret pour rêver et faire de notre vie une belle aventure. Personne ne peut affronter la vie de manière isolée.

[6]Rêvons en tant qu’une seule et même humanité, comme des voyageurs partageant la même chair humaine, comme des enfants de cette même terre qui nous abrite tous, chacun avec la richesse de sa foi ou de ses convictions, chacun avec sa propre voix, tous frères.

[…] Nous avons besoin d’une communauté qui nous soutient, qui nous aide et dans laquelle nous nous aidons mutuellement à regarder de l’avant. Comme c’est important de rêver ensemble ! […] Seul, on risque d’avoir des mirages par lesquels tu vois ce qu’il n’y a pas ; les rêves se construisent ensemble ».[6]Rêvons en tant qu’une seule et même humanité, comme des voyageurs partageant la même chair humaine, comme des enfants de cette même terre qui nous abrite tous, chacun avec la richesse de sa foi ou de ses convictions, chacun avec sa propre voix, tous frères.

59. Dans les traditions juives, le commandement d’aimer et de prendre soin de l’autre semblait se limiter aux relations entre les membres d’une même nation. Le précepte ancien « tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Lv 19, 18) était généralement censé se rapporter à des concitoyens. Cependant, surtout dans le judaïsme qui s’est développé hors de la terre d’Israël, les frontières se sont élargies. L’invitation à ne pas faire aux autres ce que tu ne veux pas qu’ils te fassent est apparue (cf. Tb 4, 15). Le sage Hillel (Ier siècle av. J.-C.) disait à ce sujet : « Voilà la loi et les prophètes ! Tout le reste n’est que commentaire ».[55] Le désir d’imiter les attitudes divines a conduit à surmonter cette tendance à se limiter aux plus proches : « La pitié de l’homme est pour son prochain, mais la pitié du Seigneur est pour toute chair » (Si 18, 13).

60. Dans le Nouveau Testament, le précepte d’Hillel est exprimé positivement : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux : voilà la Loi et les Prophètes » (Mt 7, 12).

Cet appel est universel ; il vise à inclure tous les hommes uniquement en raison de la condition humaine de chacun, car le Très-Haut, le Père qui est aux cieux, « fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons » (Mt 5, 45). En conséquence, il est demandé :

« Montrez-vous compatissants, comme votre Père est compatissant » (Lc 6, 36).

61. Il y a une raison pour élargir le cœur de manière à ne pas exclure l’étranger, raison qu’on peut déjà trouver dans les textes les plus anciens de la Bible. Cela est dû au souvenir constant qu’entretient le peuple juif d’avoir vécu comme étranger en Égypte :

« Tu ne molesteras pas l’étranger ni ne l’opprimeras car vous-mêmes avez été étrangers dans le pays d’Egypte » (Ex 22, 20).

« Tu n’opprimeras pas l’étranger. Vous savez ce qu’éprouve l’étranger, car vous-mêmes avez été étrangers au pays d’Egypte » (Ex 23, 9).

« Si un étranger réside avec vous dans votre pays, vous ne le molesterez pas. L’étranger qui réside avec vous sera pour vous comme un compatriote et tu l’aimeras comme toi-même, car vous avez été étrangers au pays d’Egypte » (Lv 19, 33-34).

« Lorsque tu vendangeras ta vigne, tu n’iras rien y grappiller ensuite. Ce qui restera sera pour l’étranger, l’orphelin et la veuve. Et tu te souviendras que tu as été en servitude au pays d’Egypte » (Dt 24, 21-22).

Dans le Nouveau Testament, l’appel à l’amour fraternel retentit avec force :

« Car une seule formule contient toute la Loi en sa plénitude : Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Ga 5, 14).

« Celui qui aime son frère demeure dans la lumière et il n’y a en lui aucune occasion de chute. Mais celui qui hait son frère est dans les ténèbres » (1 Jn 2, 10-11).

« Nous savons, nous, que nous sommes passés de la mort à la vie, parce que nous aimons nos frères. Celui qui n’aime pas demeure dans la mort » (1 Jn 3, 14).

« Celui qui n’aime pas son frère, qu’il voit, ne saurait aimer le Dieu qu’il ne voit pas » (1 Jn 4, 20).

62. Même cette proposition d’amour pouvait être mal comprise. Ce n’est pas pour rien que, face à la tentation des premières communautés chrétiennes de créer des groupes fermés et isolés, saint Paul exhortait ses disciples à vivre l’amour entre eux « et envers tous » (1 Th 3, 12), et que, dans la communauté de Jean, il était demandé de bien accueillir les frères « bien que ce soient des étrangers » (3 Jn 5). Ce contexte aide à comprendre la valeur de la parabole du bon Samaritain : il importe peu à l’amour que le frère blessé soit d’ici ou de là-bas. En effet, c’est l’« amour qui brise les chaînes qui nous isolent et qui nous séparent en jetant des ponts ; un amour qui nous permet de construire une grande famille où nous pouvons tous nous sentir chez nous. […] Un amour qui a saveur de compassion et de dignité ».[56]

L’abandonné

63. Jésus raconte qu’il y avait un homme blessé, gisant sur le chemin, agressé. Plusieurs sont passés près de lui mais ont fui, ils ne se sont pas arrêtés. C’étaient des personnes occupant des fonctions importantes dans la société, qui n’avaient pas dans leur cœur l’amour du bien commun. Elles n’ont pas été capables de perdre quelques minutes pour assister le blessé ou du moins pour lui chercher de l’aide. Quelqu’un d’autre s’est arrêté, lui a fait le don de la proximité, a personnellement pris soin de lui, a également payé de sa poche et s’est occupé de lui. Surtout, il lui a donné quelque chose que, dans ce monde angoissé, nous thésaurisons tant : il lui a donné son temps. Il avait sûrement ses plans pour meubler cette journée selon ses besoins, ses engagements ou ses souhaits. Mais il a pu tout mettre de côté à la vue du blessé et, sans le connaître, il a trouvé qu’il méritait qu’il lui consacre son temps.

64. À qui t’identifies-tu ? Cette question est crue, directe et capitale. Parmi ces personnes à qui ressembles-tu ? Nous devons reconnaître la tentation, qui nous guette, de nous désintéresser des autres, surtout des plus faibles. Disons-le, nous avons progressé sur plusieurs plans, mais nous sommes analphabètes en ce qui concerne l’accompagnement, l’assistance et le soutien aux plus fragiles et aux plus faibles de nos sociétés développées. Nous sommes habitués à regarder ailleurs, à passer outre, à ignorer les situations jusqu’à ce qu’elles nous touchent directement.

65. Une personne est agressée dans la rue et beaucoup s’enfuient comme s’ils n’avaient rien vu. Souvent, des gens au volant d’une voiture percutent quelqu’un et s’enfuient. L’unique chose qui leur importe, c’est d’éviter des problèmes ; ils se soucient peu de ce qu’un être humain meure par leur faute. Mais ce sont des signes d’un mode de vie répandu qui se manifeste de diverses manières, peut-être plus subtiles. De plus, comme nous sommes tous fort obnubilés par nos propres besoins, voir quelqu’un souffrir nous dérange, nous perturbe, parce que nous ne voulons pas perdre notre temps à régler les problèmes d’autrui. Ce sont les symptômes d’une société qui est malade, parce qu’elle cherche à se construire en tournant le dos à la souffrance.

66. Mieux vaut ne pas tomber dans cette misère. Regardons le modèle du bon Samaritain. C’est un texte qui nous invite à raviver notre vocation de citoyens de nos pays respectifs et du monde entier, bâtisseurs d’un nouveau lien social. C’est un appel toujours nouveau, même s’il se présente comme la loi fondamentale de notre être : que la société poursuive la promotion du bien commun et, à partir de cet objectif, reconstruise inlassablement son ordonnancement politique et social, son réseau de relations, son projet humain. Par ses gestes, le bon Samaritain a montré que « notre existence à tous est profondément liée à celle des autres : la vie n’est pas un temps qui s’écoule, mais un temps de rencontre ».[57]

67. Cette parabole est une icône éclairante, capable de mettre en évidence l’option de base que nous devons faire pour reconstruire ce monde qui nous fait mal. Face à tant de douleur, face à tant de blessures, la seule issue, c’est d’être comme le bon Samaritain. Toute autre option conduit soit aux côtés des brigands, soit aux côtés de ceux qui passent outre sans compatir avec la souffrance du blessé gisant sur le chemin.

La parabole nous montre par quelles initiatives une communauté peut être reconstruite grâce à des hommes et des femmes qui s’approprient la fragilité des autres, qui ne permettent pas qu’émerge une société d’exclusion mais qui se font proches et relèvent puis réhabilitent celui qui est à terre, pour que le bien soit commun. En même temps, la parabole nous met en garde contre certaines attitudes de ceux qui ne se soucient que d’eux-mêmes et ne prennent pas en charge les exigences incontournables de la réalité humaine.

68. Le récit, disons-le clairement, n’offre pas un enseignement sur des idéaux abstraits, ni ne peut être réduit à une leçon de morale éthico-sociale. Il nous révèle une caractéristique essentielle de l’être humain, si souvent oubliée : nous avons été créés pour une plénitude qui n’est atteinte que dans l’amour. Vivre dans l’indifférence face à la douleur n’est pas une option possible ; nous ne pouvons laisser personne rester ‘‘en marge de la vie’’. Cela devrait nous indigner au point de nous faire perdre la sérénité, parce que nous aurions été perturbés par la souffrance humaine. C’est cela la dignité !

71. L’histoire du bon Samaritain se répète : il devient de plus en plus évident que la paresse sociale et politique transforme de nombreuses parties de notre monde en un chemin désolé, où les conflits internes et internationaux ainsi que le pillage des ressources créent beaucoup de marginalisés abandonnés au bord de la route. Dans sa parabole, Jésus ne propose pas d’alternatives comme : que serait-il arrivé à cet homme gravement blessé, ou à celui qui l’a aidé, si la colère ou la soif de vengeance avaient gagné leur cœur ? Il se fie au meilleur de l’esprit humain et l’encourage, par la parabole, à adhérer à l’amour, à réintégrer l’homme souffrant et à bâtir une société digne de ce nom.

PRIONS.

Que notre cœur s’ouvre
à tous les peuples et nations de la terre,
pour reconnaître le bien et la beauté
que tu as semés en chacun
pour forger des liens d’unité, des projets communs,
des espérances partagées. Amen !

Prière chrétienne œcuménique

Notre Dieu, Trinité d’amour,
par la force communautaire de ton intimité divine
fais couler en nous le fleuve de l’amour fraternel.
Donne-nous cet amour qui se reflétait dans les gestes de Jésus
dans sa famille de Nazareth et dans la première communauté chrétienne. Accorde aux chrétiens que nous sommes de vivre l’Évangile et de pouvoir découvrir le Christ en tout être humain,
pour le voir crucifié dans les angoisses des abandonnés et des oubliés de ce monde et ressuscité en tout frère qui se relève. Viens, Esprit Saint, montre-nous ta beauté reflétée en tous les peuples de la terre, pour découvrir qu’ils sont tous importants, que tous sont nécessaires, qu’ils sont des visages différents de la même humanité que tu aimes. Amen !

Cantiques-prières:

Prière de saint François d’Assise (cantique). Seigneur fais de moi https://www.youtube.com/watch?v=-A2-zx0Ms-E&ab_channel=V.AvienSetiawanTriatmojo

Prière chantée de St François d’assise, Seigneur fais de moi un instrument de ta paix https://www.youtube.com/watch?v=B4S-bfLv-kc&ab_channel=Paroleet%C3%89vangilechaquejour-Cathoglad

Laudato si Patrick Richard

Mannick, Jo Akepsimas – Le bon samaritain

Prions le Rosaire avec saint François https://www.youtube.com/watch?v=j81OCP6EGs0&ab_channel=NDML

Les 3 encycliques du pape François sur le site du Vatican.

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/encyclicals/documents/papa-francesco_20150524_enciclica-laudato-si.html

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/encyclicals/documents/papa-francesco_20130629_enciclica-lumen-fidei.html

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/encyclicals/documents/papa-francesco_20201003_enciclica-fratelli-tutti.html


“Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”
https://www.aelf.org/bible/mt/25

Lazare « Venez, les bénis de mon Père »

Fait de vie : Un jeune homme sans famille quitte l’hôpital. Il ne sait où aller. Il fait une demande pour entrer dans un centre d’accueil où il avoue qu’il a des problèmes avec la drogue et qu’il a besoin d’aide pour s’en sortir. On lui répond : « Dans tous les centres d’accueil, il y a des gens qui consomment, malgré l’interdiction. » Il ne sait que faire. Il est tellement fragile ! Consommer de la drogue, de l’alcool le renverrait très vite à l’hôpital. Vivre dans la rue lui ferait perdre ses droits aux services sociaux. Quelqu’un lui renseigne l’association Lazare …

L’association Lazare

Cette association réunit des personnes qui quittent la rue et des personnes solides. Ensemble elles font face aux grands défis de la société d’aujourd’hui. Lazare permet aux pauvres de prendre un nouveau départ dans la vie, et donne l’occasion à ceux qui ont des biens de ne pas se replier sur eux-mêmes, ce qui a fait dire au pape François : « Les pauvres sont nos passeports pour le ciel. »  Ces maisons d’accueil sont à multiplier à l’infini. Le pape François a reçu des membres de cette association à Rome. Il existe d’autres formes d’habitat partagé qui visent le même but : prendre soin des plus fragiles. Ecoutons-les.

Je m’appelle Chabal – La voix est de Michaël Lonsdales.  

La colocation entre jeunes actifs et sans-abri : Lazare au JT France 2

Présentation de l’association   https://www.youtube.com/channel/UCL-Hcahf_g-PuWC9CjML6Sw/videos?view=0&sort=dd&shelf_id=1

Eglise, lève-toi et vis !

Beaucoup de chrétiens aujourd’hui « ont cantonné leur foi dans la sphère de leur vie privée et dans quelques pratiques sacramentelles. » Et les pauvres là-dedans ? Quelle est leur place ? Le pape remet les pendules à l’heure !

« Il est urgent que chaque communauté chrétienne accepte de quitter les rives du lac pour sortir « au large », en « eaux profondes » auprès des pauvres, auprès des périphéries. »

« Une Église, une paroisse n’est pas un cercle clos de bien-pensants, une forteresse de catholiques impeccables (…) Elle sort à toute heure, elle appelle en quête de tous ceux qui n’ont pas été embauchés, elle manifeste la joie immense des hommes qui ont compris le sens de leur vie. »  https://resurgences.be/25eme-dimanche-annee-a-20-septembre-2020-evangile-de-matthieu-20-1-16/

Visioconférence entre le Pape et les colocs Lazare

« Ouvre ton cœur et tu trouveras le soleil. »

Michaël Lonsdales fait l’éloge d’une personne qui a donné sa vie pour les pauvres: sœur Emmanuelle. « C’est nécessaire et c’est beau de faire connaitre la sainteté d’aujourd’hui. » Montrer l’exemple vaut mieux que mille discours.

Nous serons jugés sur l’amour. Sommes-nous prêts?

Aime-moi ou je meurs.

Se mettre du côté des personnes fragilisées, des pauvres, c’est aller à contre-courant.

Vu le Covid, l’économie s’effondre et ruine des familles ! De courageux scientifiques font leur possible pour démontrer l’absurdité de certaines précautions prises  lors de cette épidémie. Et des personnes sans diplôme aussi. Tous nous devrions lutter!

Je suis âgée, mais je continue à recevoir ma famille, car je préfère prendre le risque de mourir du Covid que de ne pas garder mes petits-enfants pendant que leurs parents vont travailler! Je prends soin de moi autrement ( plus que jamais, je veille à une bonne immunité, j’évite les lieux surpeuplés, … (Une grand-mère)

Pr. Toussaint : recadre Coralie Dubosc (la compagne d’Olivier Véran)

Les migrants, les refugiés, les sans-papiers sont aussi nos frères et sœurs, notre « passeport pour le ciel ».

https://www.elle.be/fr/310387-15-idees-concretes-pour-aider-les-migrants-en-belgique.html

Un accueil tout simple, c’est possible pour tout le monde et tellement précieux! Benja n’est pas un immigré! Il est presque de la famille! https://www.youtube.com/watch?v=BxJS5J8re2o&ab_channel=ballantbernadette

Paroles bibliques

Matthieu 25 : 31-46 

34 Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.

35 Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;

36 j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”

35 À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »   https://www.aelf.org/bible/Jn/13

« Vous n’êtes plus des émigrés ni des gens de passage, vous êtes de la famille de Dieu. »

Vivre pour avoir sur Terre ou donner pour gagner le Ciel ? (Pape François)

 La vraie question est là. Prendre soin des pauvres est un devoir évangélique qui incombe à chaque chrétien, a rappelé le Pape. Aux yeux de Dieu, « ce qui compte n’est pas ce que l’on a mais ce que l’on donne ». Alors arrêtons de « chercher le superflu, mais le bien pour les autres et rien de précieux ne nous manquera ». Tout ce qui est investi dans l’amour demeure, le reste s’évanouit.

Le chrétien doit se demander : « Qu’est-ce qui compte pour moi dans la vie ? La richesse qui passe, dont le monde n’est jamais rassasié, ou la richesse de Dieu, qui donne la vie éternelle ? ». Après la messe, les 1 500 pauvres ont été invités par François à partager son repas. « Un avant-goût du banquet du Paradis ! », a promis le Pape pendant le bénédicité.

Exhortation du pape Jean-Paul II à l’attention des jeunes. Source : ch3ter 

Chers jeunes,

Vous triomphez du mal par le bien chaque fois que, par amour pour le Christ et en suivant son exemple, vous vous libérez de l’esclavage de ceux qui veulent AVOIR plus et non ETRE plus.

Quand vous savez être simples avec dignité, dans un monde où le pouvoir se paye à n’importe quel prix ;

Quand vous êtes des cœurs purs au milieu de ce qui se juge seulement en termes de sexe, d’apparence ou d’hypocrisie ;

Quand vous construisez la paix dans un monde de violence et de guerre ;

Quand vous luttez pour la justice devant l’exploitation de l’homme par l’homme ou d’une nation par une autre;

Quand avec une généreuse miséricorde, vous ne recherchez pas la vengeance, mais en venez à aimer l’ennemi ;

Quand  au milieu de la douleur et des difficultés, vous ne perdez pas espoir et la constance dans le bien, soutenus par le conseil et l’exemple du Christ et l’amour de l’homme frère.

Alors, vous vous convertissez en transformateurs efficaces et radicaux du monde et en constructeurs de la nouvelle civilisation de l’amour, de la vérité, de la justice que le Christ apporte comme message.   

(L’icône de Marie Bulat 22160 Callac de Bretagne)  source : ch3ter  

« Le mystère du christ est la petitesse. »

Homélie du pape là où vécut Padre Pio (voir à 1heure et 5 minutes) « Tous sont appelés à être des réservoirs d’amour pour les autres. »

Padre PIO lui-même avait ouvert un hôpital pour soigner les malades. Un saint a toujours souci des autres. Vidéo: KTO Visite du pape à San Giovanni Rotondo.

http://www.vatican.va/content/francesco/fr/homilies/2018/documents/papa-francesco_20180317_omelia-sangiovannirotondo.html

Que se multiplient les associations qui prennent soin des petits, des fragiles, des oubliés, des rejetés.

PRIONS

Quelques liens intéressants :

ch1 bis Adorateurs du Dieu unique, unissons-nous pour « vaincre le mal par le bien ». 

YALLA! En avant!

Calogero – Yalla   « Elle m’emmène avec elle, je t’emmène avec moi. Yalla !

Il y a encore des gens qui s’entrelacent, qui s’entremêlent et qui s’entre-vivent

Edmond, cochon philosophe de foire et psy de comptoir, fait réfléchir, sourire ou pisser de rire (couches non fournies) ! Le défi de « La Page d’Edmond » est aussi de pratiquer l’humour « au détriment de personne » et de véhiculer un esprit bienveillant, optimiste et pacificateur.   https://www.facebook.com/lapagededmond

EN CES TEMPS DE DISETTE BISOUCALINOPAPOUILLESQUE IMPOSÉE, FAITES DE LA RÉSISTANCE ET ENTRELACEZ-VOUS, ENTRELARDEZ-VOUS, ENTREMÊLEZ-VOUS, ET ENTREVIVEZ-VOUS COMME SI VOUS ÉTIEZ DES ÊTRES HUMAINS !

Comme le dit sans relâche le professeur Jean-François T. (Oups ! La censure me guette ! ) et bien d’autres médecins qui n’ont pas zappé ce qu’ils ont appris, vous exposer à vos frères et soeurs humains en cette phase où l’épidémie n’est plus létale, renforcera votre immunité naturelle !

Les Suédois y sont bien parvenus, pourquoi pas nous !

C’est pas en vivant sous cloche, badigeonné de gel hydroalcoolique et retranché derrière un préservatif bucco-nasal, qu’on construit sa résistance !

Notre immunité s’est précisément construite grâce aux milliards de virus et de bactéries avalés goulûment depuis notre cri primal (mmmmh, trop bon ! ). Depuis Cromagnon et depuis bien avant lui, l’homme (et la femme aussi hein ! ) se sont confrontés aux « intempéries de la vie » (le froid, les canicules, la faim, la soif, le vent, plein de bébêtes, y compris les microscopiques) pour devenir forts et survivre jusqu’à aujourd’hui.

On va quand même pas, après 7 millions d’années (l’âge de notre ancêtre, répondant au doux nom de « Sahelanthropus Tchadensis »), renoncer à notre pouvoir intérieur et croire que notre salut dépend de la potion tragique d’un milliardaire fou !

BISOUS ARÔME BACTERIUMCOVIDUM À TOUTES ET TOUS ! JEAN & EDMOND

Parmi les commentaires:

Point de vue personnel. Recherche du juste milieu.

Dès le début de la crise, l’attitude des « experts » ne m’a pas inspiré confiance. Ils savaient que le virus faisait des dégâts en Chine, et ils fermaient les yeux : chaque jour, à l’aéroport Charles de Gaule, des avions continuaient à apporter des objets bien inutiles en Europe.  Par contre, les vivres n’arrivaient plus dans des pays où les gens mouraient de faim déjà avant l’épidémie.  Ces mêmes experts voudraient nous faire la leçon ! Non ! Qu’ils commencent par nous montrer un bon exemple !

Pour ma part, j’évite les excès autant que possible : achats dans les petits commerces de proximité, promenades-découvertes de ma belle région plutôt que vacances au bout du monde, etc. Avec ceux qui ont la même  optique, je conserve des contacts, en extérieur quand le temps le permet : Dieu merci, pendant les moments forts de l’épidémie, il faisait bon et nous pouvions nous rencontrer dehors sans problèmes, sans masques.

Je tire parti de la crise que nous vivons. Par exemple, quand j’ai le rhume, je renonce à une visite, par précaution. Avant la crise sanitaire, j’y prêtais moins attention. D’autre part, quand je soupçonne que quelqu’un porte le même masque depuis le début de l’épidémie (les masques sont des porteurs de saleté !), je lui demande de le jeter (dans une poubelle !) et d’en acheter de nouveaux.

VIGILANCE. Gare à l’effondrement sociétaire.

Le 23 septembre: « 1600 décès en France, 400 de cancers, 400 de maladies cardio-vasculaires … Sur ces sujets-là, que fait le ministre de la santé actuellement ? »

« 140 millions d’enfants passés sous le seuil de pauvreté »

Quelques messages sur facebook.

Courage: ENSEMBLE on en sortira!

D’ici 2038, la quasi-totalité de l’humanité devrait avoir accès à la Bible

https://resurgences.be/

Aujourd’hui, 6,8 milliards d’êtres humains ont accès à la Bible, partiellement ou intégralement. Il reste néanmoins 246 millions de personnes n’y ayant pas accès du tout. D’ici 2038, l’Alliance biblique universelle souhaite achever 1.200 nouveaux projets de traduction afin de toucher la quasi totalité de la population mondiale.

La Bible, best-seller indémodable, reste à ce jour le livre le plus vendu de tous les temps. Au total, donc 5,6 milliards d’êtres humains y ont accès dans son intégralité. Le texte complet a été traduit dans presque 700 langues (en comptant les 245 langues des signes différentes et le braille) et plus de 1.500 langues disposent d’une traduction du Nouveau Testament — ce qui permet de toucher 805 millions de personnes.

En outre, quelque 1.100 langues disposent d’une traduction d’un élément des Écritures tel qu’un évangile ou un psaume, touchant ainsi 411 millions de personnes. Il reste donc 246 millions de personnes n’ayant pas accès du tout à la Bible.

Près de 4.000 langues avec zéro traduction.

On compte en effet près de 4.000 langues (soit plus de la moitié de celles qui ont été recensées dans le monde) sans le moindre texte biblique traduit. Au total, plus de 600 millions d’êtres humains n’ont pas du tout accès à la Parole de Dieu ou disposent seulement de quelques fragments du texte sacré. 

Il faut souligner que de grands progrès sont faits en la matière : de nombreux textes bibliques sont traduits en langue des signes, en braille, ainsi que dans des langues locales telles que le maban (langue nilo-saharienne) ou encore le blin (parlé en Érythrée).

En 2018, l’Alliance biblique universelle (ABU), un réseau mondial de sociétés bibliques actives dans plus de 200 pays, a permis des traductions dans 66 langues, dont 44 « primo-traductions ».

« Nous sommes en train de vivre un moment extraordinaire pour la traduction de la Bible : les associations bibliques et les donateurs s’associent plus efficacement que jamais auparavant et les évolutions technologiques créent des possibilités sans précédent », notait Alexander M. Schweitzer, directeur exécutif du ministère biblique de l’ABU, à l’occasion du rapport 2018 de l’institution.

Mais le compte ne suffit pas et face à cela, l’ABU s’est lancé un défi : d’ici 2038, mener à bien d’ici 1.200 nouveaux projets de traduction. De quoi permettre à quelque 600 millions de personnes, soit la quasi-totalité de l’humanité, d’avoir accès au moins en partie aux Écritures « dans la langue de leur cœur ». Si la tâche est immense, actuellement, 400 chantiers de traduction sont déjà en cours. Un sacré projet. ALETEIA. 21 11 2019

Pionnier de l’informatique, Ferdinand Poswick, Maredsous et la Bible.

Il s’appelle Ferdinand Poswick, et c’est un monsieur bien extraordinaire. Il est né voici quatre-vingts ans, cela fait plus de soixante ans qu’il est moine bénédictin, mais il est aussi un des pionniers de l’informatique dans le monde. Pionnier de l’informatique À Maredsous, son abbaye en Belgique, il a fondé un des premiers centres d’étude de la Bible par informatique. Et aujourd’hui il a fondé un musée de l’informatique, regarde avec passion, mais aussi avec critique l’invasion du numérique dans notre vie. Alors, retrouvons frère Ferdinand pour évoquer la Bible, l’informatique et l’irruption du numérique. https://www.ktotv.com/video/00195035/ferdinand-poswick-maredsous-et-la-bible

Le message biblique trace aussi son chemin à travers des dessins fantaisistes.

Coolus, membre de la Croix Glorieuse fait de superbes dessins qui illustrent la Parole de Dieu.


04 Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. https://www.aelf.org/bible/1Co/12

Des films retracent le parcours biblique.

✥ « La Vie de Jésus » Film HQ en français sur le Christ, le Fils de Dieu ✥

Par l’action de l’Esprit Saint, la foi chrétienne se répand par toute la terre.

Cantiques.

Que ta parole éclaire mes pas.  

Béni es-tu, Seigneur, mon Dieu

« Suis-moi. » (Jésus-Christ)

Est-ce faire du prosélytisme que d’inviter des personnes à prêter attention au message de Jésus ?

Inviter des personnes à pardonner, est-ce faire du prosélytisme ? Inviter à rendre le bien pour le mal, à aimer son prochain comme soi-même, est-ce du prosélytisme?

« Devant un mal absolu, il faut répondre par un bien absolu » (Saint Jean-Paul II)

38 Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent.39 Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre. https://www.aelf.org/bible/Mt/5

43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.44 Eh bien ! moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,45 afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes. https://www.aelf.org/bible/Mt/5

Message de Gislaine Duboc: « Parce que je t’aime! je le/la hais .»

« Qui n’est pas contre vous est pour vous. »
http://evangeli.net/evangile/jour/2020-09-28

L’APPEL AU PARDON EST ENSEIGNE A L’EGLISE. (Homélie)

Lectures du jour: https://www.aelf.org/2020-09-13/romain/messe

Le discours sur la vie éternelle que la liturgie nous a donné d’écouter ces derniers dimanches s’achève sur l’appel au pardon : pardonner jusqu’au bout, pardonner jusqu’à une vraie folie du cœur.

Le pardon ne nie pas le tort subi, mais reconnait que l’homme, créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, est plus grand que le mal dont il est coupable.

L’apôtre Pierre demande à son maître Jésus : « Seigneur, quand mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je pardonner ? Jusqu’à 7 fois ? » Autrement dit, Pierre aborde le problème du péché et du pardon dans une perspective purement quantifiable : jusqu’à combien de  fois est-ce concevable ? Au-delà de 7 fois, la personne sera-t-elle alors considérée comme irréformable, quelqu’un à éviter ?

Il est vrai que dans toute relation, nous pouvons arriver à un moment critique de véritable saturation. On est tenté de penser « trop, c’est trop », on n’en peut plus et on risque bien de jeter l’éponge. Ceci se vit dans la vie conjugale, amicale ou encore communautaire y compris religieuse. Voilà comment nous envisageons la question du pardon comme un problème de limites. Or précisément, à ce sujet, Jésus dit à Pierre : « Je ne te dis pas jusqu’à 7 fois mais jusqu’à 70 fois 7 fois. »

La réponse de Jésus à Pierre vient en exact contrepoint de celle de Lamech dans l’Ancien Testament qui encourageait la vengeance, donc la violence. Or la violence engendre l’incommunication, le chaos, la mort. A l’inexorable montée de la violence, Jésus oppose dan s la montée parallèle et antagoniste du pardon qui rend possible la vie. L’homme ne peut pas vivre sans pardon. Nous avons tous besoin du pardon.

Que deviendrions-nous sans la miséricorde divine qui ne se lasse pas de pardonner et qui nous donne toujours l’occasion de recommencer à nouveau ? Que deviendrions-nous sans l’aide de tant de visages silencieux qui, de mille manières, nous tendent la main et qui, par des gestes très concrets, nous redonne l’espérance et nous aident à recommencer ? 

Quiconque a fait l’expérience de la joie, de la paix et de la liberté intérieure qui vient du fait d’être pardonné peut s’ouvrir à la possibilité de pardonner à son tour.

Pécheurs pardonnés, nous sommes appelés à devenir missionnaires de la miséricorde. Le pardon est la seule arme que nous possédons, la seule arme contre l’absurde. Chacun a vécu des choses terribles. Le pardon n’est pas oubli du passé, il est le risque d’un avenir autre que celui imposé par  le passé ou la mémoire. Mais plus encore, le pardon libère les cœurs et crée une vie nouvelle. Celui qui pardonne avec sincérité se libère. Il est épanoui. 

Nous pouvons évoquer ici le geste posé par le Pape Jean-Paul II,en 1981, à l’endroit de celui qui voulait l’assassiner. En effet, le Saint Père était victime d’un attentat le 13 mai 1981 sur la place Saint Pierre de Rome. Un jeune turc, tireur d’élite, avait tiré sur le Pape. Trois mois après son hospitalisation, le Chef de l’Église catholique Romaine n’avait pas hésité à aller rendre visite à Ali Agca dans sa cellule. Le Pape a toujours montré l’exemple du pardon à la manière du Christ. « Devant un mal absolu, il faut répondre par un bien absolu » disait Jean-Paul II.

Mes frères, mes sœurs, nous savons qu’il y a des pardons qui ne sont pas faciles à vivre. Il en a d’autres  qui sont humainement impossibles à donner. 

Pardonner, est un Don. Oui, un Don à toujours demander à Dieu. C’est une participation à la vie divine. Car c’est Dieu qui est la source de miséricorde. 

Ce matin, nous sommes tous appelés à contempler le visage de la miséricorde qu’est Jésus. Ouvrons lui notre cœur afin que nous puissions pardonner sans compter, sans cesse. Amen! (Abbé Apollinaire Bounkazi – Salles (Chimay)

PARLER EN BIEN DES PERSONNES. (Anselm Grün : Croire ou vivre plus)

Nous savons que chez bien des gens la louange est souvent plus efficace que les critiques incessantes : quand on  doit éduquer des enfants, on sait quel peut être l’effet d’un compliment. Si, dans la louange, je dis du bien d’autrui, je l’éveille à la vie, j’attire le bien en lui. Certes la louange n’oublie pas qu’en l’autre existent aussi des aspects négatifs qui en aucun cas ne doivent être loués, mais la louange dit le bien en toute conscience et, en l’exprimant, l’amène à la vie. Car dans ce cas précis, ce qui est prononcé devient efficace. Dire, c’est actualiser quelque chose de l’idée exprimée, qui devient ainsi plus claire pour celui qui écoute et qui, par-là, peut agir sur lui. (…) dans chaque personne il y a toujours quelque chose que je peux louer, en dépit de ses faiblesses et de ses erreurs. En passant par-dessus ses côtés négatifs pour exprimer ce qui est positif en elle, je donne mon interprétation de sa personnalité. Cela ne changera rien à sa nature, mais en essayant de la voir autrement, je me transforme au moins moi-même.  …. Je loue l’autre tout empêtré qu’il soit dans ses fautes, … Je n’attends pas de lui qu’il se conforme à cette utopie de l’homme parfait.

(Croire ou vivre plus Mediaspaul Editions 2004 Page 79-80)

http://choralecsfa.canalblog.com/archives/2020/06/30/38403428.html

LOUER DIEU EN TOUTES CIRCONSTANCES.

Quand je loue Dieu,

 « Je peux faire abstraction de ma personne et regarder Dieu que je loue à cause de sa « justice équitable » (…) Je ne cours plus après la solution utopique, comme si je devais régler moi-même tous mes problèmes. En effet, dans la louange, je ne dénoue pas le problème, mais je me défais de lui : il n’a plus prise sur moi, si bien que quelque chose a changé. Parce que je ne suis plus obsédé par la disparition de mes difficultés, quelque chose s’est transformé en moi : je peux à présent vivre sereinement en leur compagnie. » (Anselm Grün : Croire ou vivre plus. Page 73)

Pardonne puisque tu es pardonné    (Homélie) Sur blog RESURGENCES :

21 septembre, on fête saint Matthieu. A cette occasion, je vous invite à l’écouter.

Saint Matthieu sème la bonne parole. Chacun est libre d’écouter ou de ne pas écouter. Tout chrétien est appelé à écouter et puis à semer la bonne parole de l’Évangile.

EVANGILE DE JÉSUS-CHRIST SELON SAINT MATTHIEU  https://www.aelf.org/bible/Mt/1

en vidéos : https://topbible.topchretien.com/matthieu/S21/

Matthieu raconte l’appel des apôtres qui le suivront et construiront l’Eglise.

 18 Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs. 19 Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » 20 Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

Suivre Jésus est une réponse libre à un appel personnel de sa part. Suivre Jésus,  c’est accepter d’être embauché à sa suite. Beaucoup refusent d’aller jusqu’au bout de l’engagement de leur baptême et de leur confirmation.

Cantiques :

O’nel Mala – Pardonnez

Mannick, Jo Akepsimas – Zachée, descends de ton arbre

Un nouveau commencement « Jésus, de Nazareth à Jérusalem »  https://www.youtube.com/watch?v=j3y4ksThPjQ&list=RDj3y4ksThPjQ&start_radio=1&ab_channel=JesusLeSpectacleVEVO

Soyons toujours joyeux  https://www.youtube.com/watch?v=mtWXXdDgyrk&ab_channel=EmmanuelMusic-Topic


02 Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.   https://www.aelf.org/bible/Lc/10

« Malheur à moi si je n’évangélisais pas. » Témoignage de Stanley.

Déclaré mort, Stanley Villavicencio revient à la vie trois jours plus tard avec une mission reçue de Jésus lui-même. Depuis lors il évangélise partout dans le monde en insistant sur la place de cette simple mais puissante prière qu’est le chapelet récité avec le cœur. Il raconte aussi les songes à travers lesquels Jésus lui parle et continue de l’instruire.

Revenu à la vie. L’appel du ciel. https://www.appel-du-ciel.org/?page_id=70

« S’il existe un corps physique,
il existe aussi un corps spirituel. »   https://www.aelf.org/2020-09-19/romain/messe

Evangéliser, c’est nourrir l’esprit, le corps spirituel, avec de la nourriture spirituelle non frelatée, c’est donc participer au salut des âmes. C’est une priorité dans la vie du chrétien. Toute personne qui évangélise prie et invite à prier.

Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! 17 Certes, si je le fais de moi-même, je mérite une récompense. Mais je ne le fais pas de moi-même, c’est une mission qui m’est confiée. https://www.aelf.org/bible/1co/9

27 Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »  https://www.aelf.org/bible/Jn/6

Ce qui est folie dans le monde Dieu l’a choisi pour confondre les sages ; ce qui est faible dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre ce qui est fort. ( 1 Co 1 :27)

REVENU A LA VIE: Stanley
Villavicencio

Le témoignage de Stanley a été approuvé par l’Eglise. En l’an 2000,  lors de la canonisation de sainte Faustine à Rome, il a donné son témoignage devant 36 cardinaux et 38 évêques.

Toute son histoire en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=nzLvF5PeQXk&t=1378s&ab_channel=IsabelleTRGC

Revenu à la vie L’appel du ciel. https://www.appel-du-ciel.org/?page_id=70

Marie conduit à Jésus, toujours.

Ce n’est pas étonnant que ce soit à Beauraing, en la fête de Notre-Dame des Douleurs,  que j’ai découvert ce témoignage à travers le livret Revenu à la vie.

Quelques extraits.

Vous pouvez acheter ce livret à cette adresse: L’appel du ciel. 6 Place de la Grande Croix. 03470 Pierrefitte sur Loire.

PRIONS afin de demeurer en Dieu.

coeur gif 051

 « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, n’expose pas ceux qui t’appartiennent à l’insulte et aux moqueries des païens ! Faudra- t-il qu’on dise : “Où donc est leur Dieu ?” » Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays, il a eu pitié de son peuple. (Jl 2 : 17-18)

FÊTONS LE SACRE- DE JÉSUS en cliquant ICI !! 

 Acte de Consécration du Monde entier à la Miséricorde Divine. (Jean-Paul II)

Dieu, Père miséricordieux, qui as révélé Ton amour dans ton Fils Jésus-Christ, et l’as répandu sur nous dans l’Esprit Saint Consolateur, nous Te confions aujourd’hui le destin du monde et de chaque homme. Penche-Toi sur nos péchés, guéris notre faiblesse, vaincs tout mal, fais que tous les habitants de la terre fassent l’expérience de ta miséricorde ; afin qu’en Toi, Dieu Un et Trine, ils trouvent toujours la source de l’espérance. Père éternel, par la douloureuse Passion et la Résurrection de ton Fils, accorde-nous ta miséricorde, ainsi qu’au monde entier ! Amen.

********************************************************

Méditons la Parole de Dieu.

« Nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous et nous y avons cru. » (1 Jn 4:16)

05 Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.

06 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.

Soumettez-vous à Dieu, résistez au diable et il fuira loin de vous. (Jc 4 : 7)

Chapelet de la Misericorde avec Sr Emmanuel depuis Medjugorje

Rosaire.

https://www.youtube.com/watch?v=Bv8U1xOxiOk&ab_channel=AvecMarie

Rosaire avec Jean-Paul II à Lourdes https://www.youtube.com/watch?v=uDcz1RjiEew&t=3501s&ab_channel=GillesVeillette

BEYROUTH  chapelet depuis le Liban 🙏 19 septembre, mystère Joyeux

Cantiques :

✥ Taizé – Misericordias Domini (Ps 89:1- je chanterai les miséricordes du Seigneur éternellement)✥

Nous sommes frères et sœurs en Jésus.

Cœur de Jésus. Chant scout.

« Ma vie est devenue un enfer. » David contre Goliath.

Le monde devient fou ! Allons-nous réagir ? Rester indifférents?

https://www.leaders.com.tn/article/21486-l-indifference-est-le-pire-des-mepris

A l’écoute de la souffrance d’un pneumologue  à bout de force. Et avertissement : des prisons covid sont désormais ouvertes !

Le pneumologue Patrick Bellier lance un cri de détresse. Il reçoit en consultation « Des stressés qui ont peur de mourir (comme lors du passage à l’an 2000), qui posent tellement de questions que je n’ai plus le temps d’aborder le sujet pour lequel ils viennent. Cerise sur le gâteau, dit-il, un jeune patient fanatisé et bas du front a porté plainte contre moi à l’ordre des médecins du Rhône. »

Paru sur FranceSoir: Lettre d’un pneumologue (extraits)

Madame, Monsieur 

Ayant travaillé en mars, avril et mai dans un service où l’on entreposait les « malades » covid, j’ai pu me rendre compte que la majorité d’entre eux n’étaient pas infectés par le virus ! Je m’explique : tous les patients suspects devaient passer un test PCR et un scanner de thorax. La quasi-totalité avaient une PCR négative, mais par contre tous les radiologues  concluaient de la même manière : Images compatibles avec une infection covid. Et zou, le patient était transféré dans le service des « covid ». Heureusement pour eux qu’ils n’y en avaient pas tant que ça, parce que je ne vous raconte pas l’hécatombe que cela aurait pu être.  Ces « fameux » radiologues voyaient de l’infection covid sur des scanners, normaux, prenaient des bulles d’emphysème pour du covid, prenaient des pneumonies bactériennes à pneumocoques pour du covid etc.

Véridique. Sachant interpréter moi-même les scanners de thorax, mieux qu’eux apparemment, je peux vous le certifier. J’ai même vu une Mamie dont la fille était médecin, PCR négative, scanner normal mais interprété covid compatible mise dans   ce service. La fille médecin n’étant pas si bête, a regardé le scanner est s’est rendu compte que le scanner était normal. Elle voulait porter plainte. J’ai insisté pour que cette Mamie soit immédiatement sortie du service. Mais j’ai fait une erreur ce jour là : j’ai cédé aux pressions, et je n’ai mis aucun mot dans le dossier. Quelle erreur !!!!!

J’ai moi-même rempli des certificats de décès en 2009, à l’époque du H1N1 « mort du H1N1 » alors que c’étaient des cancéreux en phase terminale. J’ai honte.  J’ai eu des preuves que ce phénomène non seulement est toujours présent, mais qu’il s’est amplifié.   

Le gouvernement multiplie les « dépistages » et trouve beaucoup de porteurs sains. C’est parfait et c’est tant mieux. Les porteurs sains sont utiles et nécessaires car c’est par eux que la protection de masse va se faire. Il est criminel et assassin d’empêcher cette protection de masse par le port du masque. 

Nous sommes tous porteurs sains de milliards de germes pathogènes dans notre bouche surtout, mais aussi dans notre intestin. Nous sommes très nombreux à être porteurs sains du pneumocoque, du méningocoque. Sans nous, les pneumonies mortelles, les méningites seraient légions et on en verrait partout tous les jours ! Je ne parle même pas du staphylocoque doré présent dans toutes les narines (j’exagère à peine) de tous les humains sur cette terre !

Je vois des dizaines de jeunes gens qui ont tous le même profil, les mêmes symptômes : douleurs thoraciques vagues, atypiques, et dyspnée inspiratoire (une dyspnée inspiratoire est toujours psychogène) et la spirométrie et les scanners de thorax sont toujours normaux. Ces patients défilent en permanence depuis 4 mois, alors qu’avant je n’en voyais qu’un tous les 3 ou 6 mois. Des stressés qui ont peur de mourir (comme lors du passage à l’an 2000), qui posent tellement de questions que je n’ai plus le temps d’aborder le sujet pour lequel ils viennent. 

Sur ma vie personnelle, c’est l’enfer :la peur du flic en manque de points pour sa prime car je refuse de porter un masque inutile (en plus je suis asthmatique, un vrai de vrai) et en surpoids donc en hypoventilation alvéolaire. Un masque pourrait m’envoyer direct au paradis (ou en enfer). La peur du regard des moutons masqués. La peur de recevoir un patient obtus avec qui je vais me prendre le chou, la PEUR tout le temps.

Ma mère a eu 20 ans en 1940. Je comprends maintenant ce qu’elle a du vivre, tout comme mon père mais lui il était prisonnier.  LA PEUR permanente. Cerise sur le gâteau, un jeune patient fanatisé et bas du front a porté plainte contre moi à l’ordre des médecins du Rhône. …

Je suis au bout du rouleau. Je n’en peux plus de cette hystérie collective créée et entretenue par ce gouvernement. Les bouquins de psychiatrie disent tous que l’hystérie collective est toujours créée par des groupes importants ou des gouvernements. Nous sommes en plein dedans. 

J’envisage même de me mettre en arrêt de travail prolongé si cela continue. Impossible de travailler sereinement dans de telles conditions. 

Auteur(s): Dr Patrick BELLIER pour FranceSoir

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/ma-vie-est-devenue-un-enfer?fbclid=IwAR00TP2x3SZqMrHzPxlYBoH8EgLPWRyjELeOe8H_-eKpEnaix4Wv9El7_3g

Interview exceptionnelle du Pr. Didier Raoult

Daris R : « Vous citez Pierre et le loup. Un jour, la grande épidémie  qui peut mettre à terre l’espèce humaine, est-ce que vous y croyez ? »

Prof Raoult :  Ce que je redoute, c’est qu’à force de terrifier les gens (…), il est bien possible que le doute s’installe  et que plus personne ne croie les messages qui ont été véhiculés. (…) J’ai vu un tel défilé de fausses alertes. Je crois que le gouvernement a une bouffée délirante. (…) Il faut essayer de faire preuve d’un peu de bon sens …

Irrationalité et tests de soumission. Jusqu’où ira-t-on?

https://www.youtube.com/watch?v=qslVQ9rgdLc&t=386s&ab_channel=EricRemacle

Comme David s’est battu contre Goliath, nous aussi, réagissons !

Le vaccin contient des nanoparticules! Danger!

Des prisons Covid prennent jour au Québec, Nouvelle-Zélande, …

Quelques réflexions à méditer

Tout ça pour arriver à vendre des vaccins?

La victoire au combat ne tient pas à l’importance de l’armée mais à la force qui vient du ciel. (1 M3:19)

https://www.youtube.com/watch?v=kGIA4PPNcm0&ab_channel=Zephyraoth%27s

PRIONS, c’est URGENT! Que l’Esprit Saint fasse la lumière en chacun de nous et nous rende courageux!

Cantique.

Prions le Rosaire.

Eric Lopatka https://www.facebook.com/eric.lopatka.54


Le Rosaire en continu:

https://www.youtube.com/watch?v=eqseFaSsJTA&ab_channel=AvecMarie