JEANNE d’ARC,  intégrée à la vision collective des grands héros français.

https://www.mariedenazareth.com/encyclopedie-mariale/les-grands-temoins-marials/au-moyen-age-1054-1492/sainte-jeanne-darc-1412-1431/

Jeanne, la courageuse

« Jeanne était bergère en bord de Meuse, le Ciel en fait, à 17 ans, le capitaine des armées françaises. Elle n’avait jamais quitté Domrémy, Dieu l’envoie trouver le Roi de France pour lui redonner espoir. Elle priait humblement dans l’église du village, elle part faire le siège d’Orléans, l’épée en main… Elle ne savait ni a ni b, mais sa franchise tint en échec les têtes théologiques du moment, réunies pour la confondre et les Minutes de son procès font toujours l’admiration du monde ! Elle, qui aurait pu fuir le martyre annoncé, en repoussa la tentation malgré sa peur : avec courage elle monta sur le bucher de Rouen, un seul nom aux lèvres : Jésus ! »

https://hozana.org/saints/sainte-jeanne-d-arc

L’appel du Ciel par les voix des saints

« Dès l’âge de 13 ans, lorsqu’elle commence à recevoir des messages du Ciel, la jeune Jeanne intensifie sa vie spirituelle. Elle participe quotidiennement à la messe, se confesse et communie fréquemment. Elle prie longuement devant le Crucifix ou l’image de la Vierge. Durant ces années que Benoît XVI qualifie de « vie cachée », Jeanne poursuit sa maturation intérieure et fait le vœu de virginité perpétuelle pour le Seigneur. Il s’ensuit deux années, l’une de « vie publique » et l’autre de « passion ».

https://hozana.org/saints/sainte-jeanne-d-arc

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-05/centenaire-canonisation-jeanne-d-arc.html

Jeanne d’Arc a souffert à la fois des pouvoirs politiques et religieux.

Saint Pierre met en garde : il y a toujours eu de faux enseignants en politique et en religion. C’est pourquoi Jeanne a été condamnée à mort.

De faux prophètes sont apparus autrefois dans le peuple d’Israël ; de même, de faux enseignants apparaîtront parmi vous. Ils introduiront des doctrines fausses et désastreuses, et rejetteront le Maître qui les a sauvés ; ils attireront ainsi sur eux une ruine subite.

Beaucoup les suivront dans leur vie immorale et, à cause d’eux, on fera insulte au chemin de la vérité.

Par amour du gain, ces faux enseignants vous exploiteront au moyen de raisonnements trompeurs. Mais depuis longtemps déjà, leur condamnation est prête et leur ruine ne se fera pas attendre !

Dieu a condamné les villes de Sodome et Gomorrhe et les a détruites par le feu, en donnant par là un exemple de ce qui allait arriver à tous les pécheurs.

En revanche, il a délivré Loth, homme juste, qui était affligé par la conduite immorale de ses contemporains sans scrupules.

Car ce juste, qui vivait au milieu d’eux, voyait et entendait tout ce qu’ils faisaient jour après jour ; leur vie scandaleuse tourmentait son cœur honnête.

Ainsi, le Seigneur sait comment délivrer de l’épreuve ceux qui lui sont attachés, et comment tenir en réserve ceux qui font le mal pour les punir au jour du Jugement ;

il punira surtout ceux qui suivent les désirs impurs de leur propre nature et méprisent l’autorité de Dieu. Ces faux enseignants sont audacieux et arrogants, ils n’ont aucun respect pour les êtres glorieux du ciel mais ils les insultent.

https://biblics.com/fr/bible/la-bible-en-francais-courant/nouveau-testament/deuxieme-lettre-de-pierre/2

Dieu permet la souffrance offerte des martyrs, comme celle de Jeanne d’Arc.

L’histoire de l’Église est l’histoire des martyrs, de ceux qui ont confessé la foi, parfois au prix de leurs vies. « Martyr » vient d’un mot grec qui signifie « témoin ». Le martyr est le témoin de Jésus-Christ devant les hommes. 

Le greffier rapporte que tout le monde pleurait, même l’évêque Cauchon. Le plus marqué reste son bourreau, qui confiera peu après que «Jamais l’exécution d’aucun criminel ne m’a donné tant de crainte que l’exécution de cette pucelle». Après avoir jeté dans la Seine le cœur de la jeune fille, qu’il n’avait réussi à brûler par aucun moyen, malgré l’huile, le bois et le feu rajoutés, il dira même: «Je crains fort d’être, damné, car j’ai brûlé une sainte.»

https://www.lefigaro.fr/culture/2016/05/30/03004-20160530ARTFIG00172-jeanne-d-arc-brulee-vive-pour-avoir-repris-ses-habits-d-homme.php

https://fr.aleteia.org/2021/06/05/leucharistie-force-de-temoignage-des-chretiens/

Aimons la France, l’infidèle fille ainée de l’Eglise.  

Aimons nos pays dé-christianisés. Trahis, ils sont aujourd’hui en grande souffrance.

Mille voix prophétiques appellent à la CONVERSION.

Re-découvrons la belle historie de la France.

Notre mémoire est si courte … !

Jeanne d’Arc s’agenouille devant le dauphin. Combien plus devrions-nous nous agenouiller devant notre Roi !

Un Afghan me disait que, par respect pour sa maman, il lui arrivait de se mettre à genoux devant elle et à lui baiser les mains et parfois même les pieds.

Jésus est là, présent dans la sainte Hostie, toujours disposés à nous bénir. Les mauvais esprits le savent, c’est pourquoi des personnes qui ont donné leur vie à Satan sont portées à détruire des tabernacles, à profaner les églises.

C’est tellement stupide de refuser les bénédictions divines!

Père Pedro bénit le village avec la sainte Hostie.

CRIE VERS JESUS, même si tu es seul à le faire là où tu vis. Jésus entend ta voix.

 

« Pensons à l’histoire de Bartimée, un personnage de l’Evangile (cf. Mc 10, 46-52) et je dois vous dire que pour moi, c’est le plus sympathique de tous. Il était aveugle, il était assis en train de mendier au bord de la route à la périphérie de sa ville, Jéricho. Ce n’est pas un personnage anonyme, il a un visage, un nom : Bartimée, c’est-à-dire «fils de Timée». Un jour, il entend dire que Jésus devait passer par là. En effet, Jéricho était un carrefour de peuples, constamment traversée par des pèlerins et des marchands. Alors Bartimée se poste: il aurait fait tout le possible pour rencontrer Jésus. Beaucoup de gens faisaient la même chose: rappelons Zacchée, qui monta sur l’arbre. Beaucoup de gens voulaient voir Jésus, et lui aussi.

Ainsi, cet homme entre dans les Evangiles comme une voix qui crie à tue-tête. Il ne voit pas; il ne sait pas si Jésus est proche ou loin, mais il l’entend, il le comprend à la foule qui, à un certain moment, augmente et se rapproche… Mais lui est complètement seul, et personne ne se préoccupe de lui. Alors que fait Bartimée? Il crie. Et il crie, et il continue de crier. Il utilise l’unique arme en sa possession: la voix. Il commence à crier : «Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!» (v. 47). Et il continue ainsi, en criant.

Ses cris répétés dérangent, ils semblent impolis, et de nombreuses personnes le réprimandent, lui disent de se taire : « Mais sois poli, ne fais pas ça! ». Mais Bartimée ne se tait pas, au contraire, il crie encore plus fort : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! » (v. 47). C’est l’obstination si belle de ceux qui cherchent une grâce et qui frappent, frappent à la porte du cœur de Dieu… Bartimée crie, frappe. Cette expression : « Fils de David », est très importante ; elle signifie « le Messie » — le Messie confesse — et c’est une profession de foi qui sort de la bouche de cet homme méprisé de tous.

Et Jésus entend son cri. La prière de Bartimée touche son cœur, le cœur de Dieu, et les portes du salut s’ouvrent pour lui. Jésus le fait appeler. Il bondit, et ceux qui lui disaient auparavant de se taire le conduisent à présent au Maître. Jésus lui parle, lui demande d’exprimer son désir — cela est important — et alors, le cri devient une requête: «que je recouvre la vue Seigneur!» (cf. v. 51).

Jésus lui dit: «Va, ta foi t’a sauvé» (v. 52).

Suite : https://www.facebook.com/photo?fbid=795434489389019&set=a.517326113866526

«Celui qui prie change le cours de l’histoire»

https://evangeli.net/evangile/jour/2024-05-30

Nous entrons dans une guerre spirituelle avec des armes spirituelles.

Prions pour notre pauvre humanité ! Qu’elle entre dans les plans de Dieu MISERICORDIEUX.

Cantiques

Jésus, Jésus, Nous t´adorons, ô Jésus ! Jesus, Jesus, Jesus adoramus te ! Jesus, Jesus, Jesus we adore you, Lord. Gesu, Gesu, Gesu t´ adoriamo. Jesus, Jesus, Jesus wir beten Dich an.

ANNEXES

La souffrance, Jésus l’a vécue jusqu’à l’extrême. Il porte ce joug avec nous.

Dans notre monde tout à fait déboussolé, réagissons en chrétiens informés et priants !

Comment parler de sexualité à ses enfants, avant l’adolescence, sans fausse pudeur, tout en respectant leur âge ? Faut-il d’ailleurs leur en parler ? Comment répondre à leurs questions ? Dans cet épisode, Hélène Dumont montre que parler de sexualité, c’est surtout parler d’amour et dire combien celui-ci est précieux. C’est également prendre soin du corps et éduquer peu à peu aux limites. Conseils et encouragements sont à découvrir dans l’épisode !

https://podcas t.ausha.co/sex-oh/sex-oh-25

La France, terre de Marie,  terre de mission.

Saint Jean-Paul II et la France.

JEANNE D’ARC

Elle a trouvé sa force dans ses contacts avec les saints. A 17 ans, elle a sauvé la France. « Rien n’est impossible à Dieu. »

Il fut une époque où l’on disait :

« … les deux tiers des missionnaires sont Français, les quatre cinquièmes des Frères et des religieuses viennent de la France, la plus grande partie du budget de l’Apostolat est fournie par la France. »  https://www.cairn.info/revue-histoire-monde-et-cultures-religieuses1-2009-1-page-3.htm

Aujourd’hui, l’évangélisation va dans tous les sens. Il y a échange, partage pour une plus grande fraternité.

Ainsi, le Libanais Alberto Maalouf qui vit en France nous apporte les lumières qu’il reçoit dans la prière et il nous évangélise.  Inversement, son association « la Fraternité Notre-Dame Mère de la Lumière » (NDML) est en mission au Liban, pays en grande souffrance directement touché par les conflits à ses frontières.

Lors du chapelet que voici, un appel aux dons est lancé pour venir en aide aux familles libanaises  vraiment fragilisées par le conflit actuel entre le Hamas et Israël. 

https://www.aelf.org/bible/1jn/4

34 Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. 35 À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

Merci à nos frères et sœurs chrétiens venus d’ailleurs qui embellissent notre vie de la richesse de leur foi.

Détail d’une robe africaine. Dieu est beau! Ses oeuvres sont belles! Merci d’en temoigner de toutes les façons. (Par contre Hallowen c’est affreux. Ca éloigne de Dieu. Vous ne trouvez pas?)

Et si l’on remerciait le Seigneur d’avoir pu rencontrer le Christ grâce aux missionnaires qui ont sacrifié leur vie pour nous.

https://maisonshalom.org/la-fondatrice-2/

Missionnaire burundaise, Maguy Barankiste de passage en Belgique, remerciait Dieu qui lui avait permis de découvrir la foi chrétienne grâce aux missionnaires européens. C’est à leur contact que son cœur s’était ouvert à l’amour inconditionnel,  au pardon. Lors de la guerre Hutus-Tutsis, elle a recueilli des enfants orphelins de différentes ethnies. Sans argent, elle reçut alors l’aide des Européens pour subvenir aux besoins de sa communauté grandissante, la communauté Shalom. L’entraide est indispensable.

07 Qui donc t’a mis à part ? As-tu quelque chose sans l’avoir reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te vanter comme si tu ne l’avais pas reçu ? 11 Maintenant encore, nous avons faim, nous avons soif, nous sommes dans le dénuement, maltraités, nous n’avons pas de domicile, 12 nous travaillons péniblement de nos mains. On nous insulte, nous bénissons. On nous persécute, nous le supportons.

https://www.aelf.org/bible/1co/4

Créée par la Communauté de l’Emmanuel à la demande de l’Eglise d’Afrique, Fidesco est une association d’utilité publique.

Fidesco envoie des volontaires qui mettent leurs compétences professionnelles au service de projets de développement mis en œuvre par l’Eglise locale dans les pays du sud.

Aux quatre coins du monde, Fidesco répond aux appels de l’Eglise, pour étendre et consolider des projets de développement par l’envoi de volontaires. Enseignement, santé, construction, gestion de projets, agriculture… les missions sont variées ! Au-delà d’un simple apport de compétences, la mission est un quotidien partagé avec les plus pauvres.

https://www.youtube.com/@FidescoHQ

La France, terre de nombreux saints et prophètes  qui transmettent la foi catholique.

Sur le chemin de la sainteté, il n’y a pas deux âmes identiques. Tous et chacun tentons d’aimer Dieu, mais avec notre propre style et personnalité, sans imiter qui que ce soit. Notre modèle est le Christ et la Vierge. La façon d’aimer Dieu des autres te dérange? Essaie d’apprendre de leur piété personnelle.   https://evangeli.net/evangile/jour/2023-10-10

01 Ainsi donc, nous aussi, entourés de cette immense nuée de témoins, et débarrassés de tout ce qui nous alourdit – en particulier du péché qui nous entrave si bien –, courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée,  

https://www.aelf.org/bible/He/12

Un moine français, prophète, artiste, écrivain, très proche des pauvres : le père André-Marie.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100077258983178

Une sainte française à renommée internationale : Thérèse de Lisieux.

Elle en a sauvé des soldats pendant la guerre … et pas que. Elle avait promis un pluie de roses dès qu’elle serait au paradis. Elle tient ses promesses en accordant beaucoup de grâces aux personnes qui lui demandent son intercession. C’est Dieu qui sauve, mais il aime que nous participions à son Oeuvre.

Et si l’on priait avec Sainte Thérèse?

https://neuvaines.mariedenazareth.com/?origin=FR-POPMDN-ABONVMUL

Quels rapports y-a-t-il entre la France et le christianisme ? 

Pour affaiblir le diable : la prière de la foi, l’évangélisation.

Plus besoin de partir à l’étranger pour dire que DIEU EST PERE DE TOUS, qu’IL NOUS AIME TOUS! La France, la Belgique, …  accueillent des personnes parfois compliquées. Lisons leurs textes sacrés, avec attention, nous les comprendrons mieux et nous aurons envie de témoigner de notre si belle foi autour de nous. Courage!  L’AMOUR VAINCRA.

La France, terre de nombreuses apparitions de la Sainte Famille et de Marie.

Quels buts y a-t-il derrière ces visites d’En-Haut ?

Lourdes,  par exemple,  est une école de prière. Prière pour la paix dans les coeurs, dans les familles, dans le monde. Mes parents s’y  étaient rendus pour marquer leur réconciliation après avoir pensé à divorcer. Ils y ont demandé la grâce d’être parents d’une petite fille qu’ils appelleraient Bernadette. Ils sont restés ensemble malgré les difficultés.


Le Pèlerinage Militaire International: ils se réunissent à Lourdes pour prier pour la paix🙏

Découvrons mille raisons de croire.

https://www.mariedenazareth.com/

La victoire viendra par Marie

Pas possible d’être chrétiens sans prier et aimer, mais : C’est quoi PRIER ?

La PRiÈRE – Best of tiktok père matthieu

Et si l’on priait une neuvaine avec Marie ?

https://neuvaines.mariedenazareth.com/?origin=FR-POPMDN-ABONVMUL

La France nous donne encore des saints aujourd’hui.

https://www.anne-gabrielle.com/

Pour terminer, voici une histoire locale où la Vierge Marie intervient:

Elle concerne une apparition de la Sainte Vierge à Marie, une fillette âgée de 3ans et demi. Sa maman raconte :

Le vendredi 3 mars 1995, avec mes parents et avec Marie, nous allons à la messe à la chapelle de l’hôpital pour prier pour ma soeur Marie-Jeanne qui doit être opérée d’un cancer du sein à un stade avancé.

Ma petite fille et moi, nous nous installons au premier rang, près de la statue de la sainte Vierge. Nous sommes là depuis quelques minutes quand Marie s’exclame à haute voix : « Ô !  La sainte Vierge et son petit bébé ! » Je la vois porter son regard du haut en bas. Je regarde alors la statue et je ne vois rien de spécial. La statue a les mains jointes et pas de bébé dans les bras.

Après la messe, de retour à la maison, dans la voiture de mes parents, Marie et moi, nous sommes à l’arrière. A brûle-pourpoint, elle me dit : « La Sainte Vierge, elle a parlé à moi. La Sainte Vierge, elle va prier pour tante Marie-Jeanne. » « Oui ? » « Oui ! » Ma maman me dira qu’elle a entendu Marie me parler de la sainte Vierge.

De retour à la maison, pendant que j’aide ma fille à retirer son manteau, après un parler en langue,  elle me dit : « La sainte Vierge va prier pour tante Marie-Jeanne. » Je lui dis : « Tu vas  prier pour tante Marie-Jeanne? » « Non, c’est pas moi va prier pour tante Marie-Jeanne, c’est la sainte Vierge de là-bas, va prier pour tante Marie-Jeanne. »

Le samedi, alors que je la coiffe, elle me dit, toute recueillie:  « Maman, il y a une sainte Vierge dans mon cœur. Elle prie pour tante Marie-Jeanne.  Maman, il y a aussi une sainte Vierge dans ton cœur ? » « Oui. » « La sainte Vierge, elle met ses mains comme ça pour prier pour tante Marie-Jeanne.» (Mains jointes vers le haut, proches de son menton)

Ses yeux se posent alors sur l’image de Notre-Dame de Medjugorje. Elle me dit : « C’est elle, Marie ! » Ensuite, elle passe dans l’autre pièce où il y a une statue de Notre-Dame de Fatima. Elle  ajoute : « Et encore là ! ! »

« Si on fait beaucoup de prières, tante Marie-Jeanne, elle va guérir. » « Oui ? » « Oui, je crois ! » répond-elle.

Le dimanche, je lui propose de dessiner la Sainte Vierge avec son bébé. Elle me répond : « Non ! C’est trop difficile ! » « Elle est comment la Sainte Vierge ? », dis-je. Joignant les mains, elle répond : « Elle est comme ça pour prier pour tante Marie-Jeanne. » « Et le bébé, il est dans ses bras ? » « Non, il est dans le lit de la Sainte Vierge. »

Je confie toutes ces choses à Marie-Jeanne et nous donnons nos impressions à ce sujet. Ma soeur se sent faible,  comme un bébé. Aussi, elle me dit, émerveillée : « C’est moi le bébé.  Le fait que le bébé soit dans un lit signifie que je suis dans un lit d’hôpital et que la Vierge Marie y est avec moi.  Justement, je reviens d’une retraite avec sainte Thérèse de Lisieux qui nous invite à être tout petits. » « Quand mes enfants étaient très mal dans leur peau, lui dis-je,  et qu’ils avaient peur, je les prenais dans mon lit pour les rassurer et mieux les surveiller… Maman Marie fait de même avec chacun de nous … »

Ma sœur a été opérée. La veille, sa voisine de chambre était étonnée de la sérénité de la future opérée. « C’est normal, lui dit-elle. Beaucoup de gens prient pour moi. Je suis membre de la Communauté de l’Emmanuel. » Malgré les métastases, ma soeur a été guérie de son cancer, sans chimio.  25 ans plus tard, elle se souvient de cette belle histoire où Dieu l’a secourue par le biais de la sainte Vierge et d’une petite Marie de 3 ans.

Cantiques

Gloire à toi Seigneur, source de toute joie, gloire à ton  Nom,  ô Dieu très saint, gloire à Toi, Seigneur, à Toi  le Roi des rois. AMEN ALLELUIA!

Merci à la Communauté de l’Emmanuel qui nous offre de si beaux cantiques accompagnés de merveilleuses images de la France. J’aime la France. Et toi ? Es-tu prêt à nourrir ses racines pour que le bel arbre revive ?

Maredsous Brûle en moi. Renouveau charismatique 2019 Allez-Yalla – YouTube