Des outils pour l’évangélisation.  

D’abord, prions avec cette enfant…

https://www.facebook.com/MMC243/videos/325724920591625

Evangélisation par le chant. « Chanter, c’est prier deux fois. »

La méditation quotidienne de la Bible fait grandir la foi, l’espérance et l’amour.

Des applications internet, des abonnements par mails … facilitent la tâche.  

HOZANA

Hozana envoie chaque jour une parole biblique à méditer avec dessin.

https://hozana.org/coin-priere?utm_medium=email_Hozana&utm_source=user&utm_campaign=publication_CP_1403_prier-avec-l-evangile-du-jour-en-image

OPEN BIBLE de l’association NDML

https://www.open-bible.fr/

Le site aelf propose chaque jour la parole lue partout dans l’Eglise.

https://www.aelf.org/

KTO, un site incontournable pour découvrir la vie en EGLISE.

Tous les dimanches à 12h00, le Pape s’adresse à la foule sur la Place Saint-Pierre de Rome. La prière de l’Angélus, récitée par le Pape, est précédée d’une allocution du Saint-Père.

Des évangélisateurs ont de nombreux followers.

Frère Paul-Adrien est suivi par des milliers de jeunes. Il aborde tous les thèmes possibles.

https://www.facebook.com/fr.pauladrien/reviews

https://www.youtube.com/shorts/9VAmBR6gsn8

Des petits pains de vie à portée de main.

http://www.prier.be/content/homepage.htm

Transmettre les messages de la Vierge Marie favorise l’évangélisation.

https://www.facebook.com/reel/3602526163320133

Des revues de l’Association Marie de Nazareth sont à distribuer gratuitement pour faire connaitre le message biblique.

https://www.mariedenazareth.com/actualites/

https://www.mariedenazareth.com/qui-sommes-nous/

Faire un don :

https://donateurs.mariedenazareth.com/page/ja-chqvmt/fr_FR

https://www.mariedenazareth.com/

Mille raisons de croire.

Nous pouvons nous procurer cette revue de 16 pages pour faire découvrir notre belle foi autour de nous. (Quelques-unes de ces pages:)

Le sacerdoce: un engagement au service de l’Eglise pour une évangélisation « jusqu’au bout de la terre ».

Cantiques.

SUPPLEMENTS

« Je suis la Mère de Dieu, la Reine des cieux »

L’Eucharistie n’est pas un symbole.

« Qui se dit chrétien ne peut s’éloigner de la table eucharistique »

L’Eucharistie est le lieu du grand combat spirituel.

Jésus est le dernier des grands prophètes envoyés pour nous sauver.

Il l’envoya vers eux en dernier, en se disant :
“Ils respecteront mon fils.”
        Mais ces vignerons-là se dirent entre eux :
“Voici l’héritier :
allons-y ! tuons-le,
et l’héritage va être à nous !” https://www.aelf.org/2024-06-03/romain/messe

Dans le silence de notre cœur, Dieu parle, Dieu se confie à ses âmes d’élite. Appel aux volontaires !

https://www.open-bible.fr/lecture/2024-06-03

Le Seigneur fait un don inouï à travers l’Hostie.

A l’église, Joseph raconte sa guérison. « J’avais environ 5 ans et j’étais à Lourdes sur une civière. Lors du passage du Saint Sacrement, je me suis levé et j’ai marché. J’étais guéri. »

Tout le monde ne guérit pas à Lourdes, il est vrai, mais quand on est guéri, il faut le dire. C’est un témoignage.

(c) Edith GUEYNE

Perso: Lorsque je fais une heure d’adoration et que le temps me semble long, je prie pour les  prisonniers. Moi, je peux quitter l’église si je veux, par contre,  les prisonniers  ne peuvent pas quitter leur cellule … ce doit être horrible. Je reste donc à l’église jusqu’à la fin du temps prévu pour l’adoration et je prie pour tous les prisonniers : que le Seigneur ressuscité les accompagne. En si bonne compagnie, le temps passe plus vite. 

Jésus n’est pas arrêté par les murs des prisons.

Sans forcer, il frappe même à la porte de ceux qui ne l’ont pas appelé. Rien ne l’empêche de poser son regard d’AMOUR sur une personne, fusse-t-elle une grande criminelle ou fervente d’une autre religion. (annexe)

Je lui demande aussi de franchir les barrières à son action liées aux maladies psychiques, aux dépressions, … « Rien n’est impossible à Dieu. »

17 Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.  https://www.aelf.org/bible/Jn/3

01 Je me suis laissé approcher par qui ne me demandait rien, je me suis laissé trouver par ceux qui ne me cherchaient pas. J’ai dit : « Me voici ! Me voici ! » à une nation qui n’invoquait pas mon nom.

https://www.aelf.org/bible/Is/65

« Merci Seigneur de te servir de la moindre de nos prières. Chaque prière est comme l’huile qui maintient la lampe allumée. »

ALERTE – Intention de prière urgente.

Quand on est musulman, on n’a pas le droit de changer de religion. Celui qui le fait peut être tué, même par sa famille. Cellui qui tue un apostat pense qu’il ira au paradis!

Prions pour que Jésus rejoigne les personnes en quête de vérité concernant leur foi. Il en va de l’avenir de l’Europe.

Prions donc intensément pour les Musulmans. Qu’ils puisent en Jésus (qui les visite en rêves et en visions) la force nécessaire pour sortir de leur « prison ».

Re-découvrons notre belle foi : de très nombreux prodiges sont liés à la présence réelle de Jésus dans l’Hostie consacrée.

« Voici que je suis tous les jours avec vous jusqu’à la fin du monde. »  

https://saintmichelassistance.fr/produit/prodiges-eucharistiques/

Le sang du Seigneur témoigne d’un vol d’hosties.
En 1583, un menuisier de Vienne (Autriche), converti depuis peu au protestantisme, convaincu que la présence réelle du Christ dans le sacrement de l’eucharistie est pure invention, cherche à dérober une hostie consacrée dans une église catholique afin de constater par lui-même qu’il s’agit bel et bien d’un morceau de pain, et rien d’autre.
Un soir, il parvient à se cacher dans une église de la ville dédiée à la Vierge Marie. La nuit tombée, il se faufile jusqu’au tabernacle dont il force aisément la porte. Il aperçoit à l’intérieur du tabernacle nombre d’hosties consacrées que le curé a laissé dans le ciboire. Il en jette une partie par terre, les foule aux pieds puis en broie quelques-unes avec ses dents, dissimule les restantes dans son pantalon et prend la direction de la sortie.
Parvenu dehors, il sent quelque chose d’humide dans son habit, à l’emplacement où il a caché les hosties. Il y porte la main et la retire, « toute baignée de sang ». Le profanateur prend peur. Il plonge à nouveau sa main dans le pantalon d’où il extrait toutes les hosties volées. Il n’en croit pas ses yeux : celles-ci saignent abondamment !
Peu après, il est capturé par les gendarmes. Ceux-ci n’ont guère eu de peine à identifier le coupable du larcin : son vêtement est maculé de sang. Par la suite, on retrouva une partie des hosties dérobées qui furent replacées dans le tabernacle de l’église.
A partir de là, les fidèles viennois accourent en nombre pour les adorer. Des temps de prière sont organisés par le clergé pour rendre grâce. Quant au voleur, condamné à la peine capitale par la justice de son temps, il se convertit à la foi catholique : le sang du Christ l’a totalement bouleversé.
Jean-Marie Mathiot, Miracles, signes et prodiges eucharistiques, Hauteville, Le Parvis, 2018, p. 168.

Il y a bien d’autres miracles liés à la puissance de Jésus-Eucharistie.

Recevoir la force nécessaire pour lutter contre une situation impossible à régler par nos seules forces humaines, ça c’est un miracle de l’Eucharistie.

Pour obtenir cette force, c’est (presque) chaque jour que des croyants vont à la messe. Ils y  prient intensément dans leur cœur pour y rejoindre Jésus qui vit en eux. Aussi souvent que possible, ils vont à l’église prier silencieusement devant le Tabernacle. Ils disent: « Je ne sais pas comment je tiendrais sans Jésus! »

Comme une voiture électrique a besoin d’être rechargée pour avancer, de même le chrétien a besoin de Jésus pour recharger ses batteries spirituelles et accepter la persécution, voire le martyre.

20 Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi.

https://www.aelf.org/bible/Ga/2

37 Que votre parole soit “oui”, si c’est “oui”, “non”, si c’est “non”. Ce qui est en plus vient du Mauvais.

https://www.aelf.org/bible/Mt/5

Si vous voulez recevoir chaque jour un nouveau miracle eucharistique :

 lettre@mariedenazareth.com .

Quand nous adorons Jésus, Marie est toujours là, elle aussi,  pour soutenir notre prière.

Jésus et Marie ont un seul coeur.

https://www.mariedenazareth.com/encyclopedie-mariale/la-vierge-marie-remplit-le-monde-sanctuaires-marials/europe/bosnie-herzegovine/medjugorje-la-priere-du-coeur/

Cantiques 

ANNEXE.

JEANNE d’ARC,  intégrée à la vision collective des grands héros français.

https://www.mariedenazareth.com/encyclopedie-mariale/les-grands-temoins-marials/au-moyen-age-1054-1492/sainte-jeanne-darc-1412-1431/

Jeanne, la courageuse

« Jeanne était bergère en bord de Meuse, le Ciel en fait, à 17 ans, le capitaine des armées françaises. Elle n’avait jamais quitté Domrémy, Dieu l’envoie trouver le Roi de France pour lui redonner espoir. Elle priait humblement dans l’église du village, elle part faire le siège d’Orléans, l’épée en main… Elle ne savait ni a ni b, mais sa franchise tint en échec les têtes théologiques du moment, réunies pour la confondre et les Minutes de son procès font toujours l’admiration du monde ! Elle, qui aurait pu fuir le martyre annoncé, en repoussa la tentation malgré sa peur : avec courage elle monta sur le bucher de Rouen, un seul nom aux lèvres : Jésus ! »

https://hozana.org/saints/sainte-jeanne-d-arc

L’appel du Ciel par les voix des saints

« Dès l’âge de 13 ans, lorsqu’elle commence à recevoir des messages du Ciel, la jeune Jeanne intensifie sa vie spirituelle. Elle participe quotidiennement à la messe, se confesse et communie fréquemment. Elle prie longuement devant le Crucifix ou l’image de la Vierge. Durant ces années que Benoît XVI qualifie de « vie cachée », Jeanne poursuit sa maturation intérieure et fait le vœu de virginité perpétuelle pour le Seigneur. Il s’ensuit deux années, l’une de « vie publique » et l’autre de « passion ».

https://hozana.org/saints/sainte-jeanne-d-arc

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2020-05/centenaire-canonisation-jeanne-d-arc.html

Jeanne d’Arc a souffert à la fois des pouvoirs politiques et religieux.

Saint Pierre met en garde : il y a toujours eu de faux enseignants en politique et en religion. C’est pourquoi Jeanne a été condamnée à mort.

De faux prophètes sont apparus autrefois dans le peuple d’Israël ; de même, de faux enseignants apparaîtront parmi vous. Ils introduiront des doctrines fausses et désastreuses, et rejetteront le Maître qui les a sauvés ; ils attireront ainsi sur eux une ruine subite.

Beaucoup les suivront dans leur vie immorale et, à cause d’eux, on fera insulte au chemin de la vérité.

Par amour du gain, ces faux enseignants vous exploiteront au moyen de raisonnements trompeurs. Mais depuis longtemps déjà, leur condamnation est prête et leur ruine ne se fera pas attendre !

Dieu a condamné les villes de Sodome et Gomorrhe et les a détruites par le feu, en donnant par là un exemple de ce qui allait arriver à tous les pécheurs.

En revanche, il a délivré Loth, homme juste, qui était affligé par la conduite immorale de ses contemporains sans scrupules.

Car ce juste, qui vivait au milieu d’eux, voyait et entendait tout ce qu’ils faisaient jour après jour ; leur vie scandaleuse tourmentait son cœur honnête.

Ainsi, le Seigneur sait comment délivrer de l’épreuve ceux qui lui sont attachés, et comment tenir en réserve ceux qui font le mal pour les punir au jour du Jugement ;

il punira surtout ceux qui suivent les désirs impurs de leur propre nature et méprisent l’autorité de Dieu. Ces faux enseignants sont audacieux et arrogants, ils n’ont aucun respect pour les êtres glorieux du ciel mais ils les insultent.

https://biblics.com/fr/bible/la-bible-en-francais-courant/nouveau-testament/deuxieme-lettre-de-pierre/2

Dieu permet la souffrance offerte des martyrs, comme celle de Jeanne d’Arc.

L’histoire de l’Église est l’histoire des martyrs, de ceux qui ont confessé la foi, parfois au prix de leurs vies. « Martyr » vient d’un mot grec qui signifie « témoin ». Le martyr est le témoin de Jésus-Christ devant les hommes. 

Le greffier rapporte que tout le monde pleurait, même l’évêque Cauchon. Le plus marqué reste son bourreau, qui confiera peu après que «Jamais l’exécution d’aucun criminel ne m’a donné tant de crainte que l’exécution de cette pucelle». Après avoir jeté dans la Seine le cœur de la jeune fille, qu’il n’avait réussi à brûler par aucun moyen, malgré l’huile, le bois et le feu rajoutés, il dira même: «Je crains fort d’être, damné, car j’ai brûlé une sainte.»

https://www.lefigaro.fr/culture/2016/05/30/03004-20160530ARTFIG00172-jeanne-d-arc-brulee-vive-pour-avoir-repris-ses-habits-d-homme.php

https://fr.aleteia.org/2021/06/05/leucharistie-force-de-temoignage-des-chretiens/

Aimons la France, l’infidèle fille ainée de l’Eglise.  

Aimons nos pays dé-christianisés. Trahis, ils sont aujourd’hui en grande souffrance.

Mille voix prophétiques appellent à la CONVERSION.

Re-découvrons la belle historie de la France.

Notre mémoire est si courte … !

Jeanne d’Arc s’agenouille devant le dauphin. Combien plus devrions-nous nous agenouiller devant notre Roi !

Un Afghan me disait que, par respect pour sa maman, il lui arrivait de se mettre à genoux devant elle et à lui baiser les mains et parfois même les pieds.

Jésus est là, présent dans la sainte Hostie, toujours disposés à nous bénir. Les mauvais esprits le savent, c’est pourquoi des personnes qui ont donné leur vie à Satan sont portées à détruire des tabernacles, à profaner les églises.

C’est tellement stupide de refuser les bénédictions divines!

Père Pedro bénit le village avec la sainte Hostie.

CRIE VERS JESUS, même si tu es seul à le faire là où tu vis. Jésus entend ta voix.

 

« Pensons à l’histoire de Bartimée, un personnage de l’Evangile (cf. Mc 10, 46-52) et je dois vous dire que pour moi, c’est le plus sympathique de tous. Il était aveugle, il était assis en train de mendier au bord de la route à la périphérie de sa ville, Jéricho. Ce n’est pas un personnage anonyme, il a un visage, un nom : Bartimée, c’est-à-dire «fils de Timée». Un jour, il entend dire que Jésus devait passer par là. En effet, Jéricho était un carrefour de peuples, constamment traversée par des pèlerins et des marchands. Alors Bartimée se poste: il aurait fait tout le possible pour rencontrer Jésus. Beaucoup de gens faisaient la même chose: rappelons Zacchée, qui monta sur l’arbre. Beaucoup de gens voulaient voir Jésus, et lui aussi.

Ainsi, cet homme entre dans les Evangiles comme une voix qui crie à tue-tête. Il ne voit pas; il ne sait pas si Jésus est proche ou loin, mais il l’entend, il le comprend à la foule qui, à un certain moment, augmente et se rapproche… Mais lui est complètement seul, et personne ne se préoccupe de lui. Alors que fait Bartimée? Il crie. Et il crie, et il continue de crier. Il utilise l’unique arme en sa possession: la voix. Il commence à crier : «Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!» (v. 47). Et il continue ainsi, en criant.

Ses cris répétés dérangent, ils semblent impolis, et de nombreuses personnes le réprimandent, lui disent de se taire : « Mais sois poli, ne fais pas ça! ». Mais Bartimée ne se tait pas, au contraire, il crie encore plus fort : « Fils de David, Jésus, aie pitié de moi ! » (v. 47). C’est l’obstination si belle de ceux qui cherchent une grâce et qui frappent, frappent à la porte du cœur de Dieu… Bartimée crie, frappe. Cette expression : « Fils de David », est très importante ; elle signifie « le Messie » — le Messie confesse — et c’est une profession de foi qui sort de la bouche de cet homme méprisé de tous.

Et Jésus entend son cri. La prière de Bartimée touche son cœur, le cœur de Dieu, et les portes du salut s’ouvrent pour lui. Jésus le fait appeler. Il bondit, et ceux qui lui disaient auparavant de se taire le conduisent à présent au Maître. Jésus lui parle, lui demande d’exprimer son désir — cela est important — et alors, le cri devient une requête: «que je recouvre la vue Seigneur!» (cf. v. 51).

Jésus lui dit: «Va, ta foi t’a sauvé» (v. 52).

Suite : https://www.facebook.com/photo?fbid=795434489389019&set=a.517326113866526

«Celui qui prie change le cours de l’histoire»

https://evangeli.net/evangile/jour/2024-05-30

Nous entrons dans une guerre spirituelle avec des armes spirituelles.

Prions pour notre pauvre humanité ! Qu’elle entre dans les plans de Dieu MISERICORDIEUX.

Cantiques

Jésus, Jésus, Nous t´adorons, ô Jésus ! Jesus, Jesus, Jesus adoramus te ! Jesus, Jesus, Jesus we adore you, Lord. Gesu, Gesu, Gesu t´ adoriamo. Jesus, Jesus, Jesus wir beten Dich an.

ANNEXES

La souffrance, Jésus l’a vécue jusqu’à l’extrême. Il porte ce joug avec nous.

Dans notre monde tout à fait déboussolé, réagissons en chrétiens informés et priants !

Comment parler de sexualité à ses enfants, avant l’adolescence, sans fausse pudeur, tout en respectant leur âge ? Faut-il d’ailleurs leur en parler ? Comment répondre à leurs questions ? Dans cet épisode, Hélène Dumont montre que parler de sexualité, c’est surtout parler d’amour et dire combien celui-ci est précieux. C’est également prendre soin du corps et éduquer peu à peu aux limites. Conseils et encouragements sont à découvrir dans l’épisode !

https://podcas t.ausha.co/sex-oh/sex-oh-25

De bonnes raisons de remonter la pente et quelques moyens pour y arriver.

Cette image parle d’elle-même.

Dieu engage.

« Le mal triomphe avec l’inaction des gens bien. »

Isabelle Eliath-Serck Dimanche 17 mars 24 CathoBel

De la procrastination à l’action.

Reboostcamp. Lors du confinement, Nabil invite à l’action.

Protégeons, et la nature, et nous-mêmes!

Cultivons nos jardins et achetons local. Niyasi, un Syrien disait : « Chez nous, il n’y a plus d’arbres décoratifs dans les propriétés privées. Tout a été remplacé par des fruitiers. En Syrie, les fruits ont vraiment bon goût, les vôtres, en Belgique, je n’arrive pas à les manger. »

Vidéo  https://www.facebook.com/christian.hosi.5/videos/687438173067083

Utiliser le 2ème main pour éviter la sur-consommation de bois et autres matériaux.

https://www.facebook.com/marketplace

PARTAGER.

PARTAGER, faire des LEGS au profit d’autres personnes que ses propres enfants déjà nantis afin d’éviter que l’argent tombe encore et toujours dans les mains des riches.

Ne plus faire de l’argent son dieu. Remettre les plaisirs, les voyages à une place raisonnable pour un « monde plus juste »!

Réagissons en nous aidant mutuellement.

A quoi sert l’argent placé en banque? Il ne sert pas nécessairement à de bonnes causes! Par contre, l’argent donné ou prêté sans intérêt à son enfant en difficulté ou au voisin surendetté vu la crise, cet argent sauve des vies au quotidien.

Et penses-y: « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. » Saint Paul y invite ses disciples.

https://www.aelf.org/bible/Ac/20

https://vivre-ensemble.be/

Complotiste ou …  lanceur d’alerte ?

Beaucoup de personnes qui ont remis en question la « pandémie » et la « vaccination » se sont fait qualifier de complotistes. Les vrais complotistes ne sont-ils pas ceux qui veulent réduire drastiquement la population à 500 millions d’habitants ? Ils se prennent pour Dieu, mais ce sont des diables: ce sont les mêmes qui alimentent les guerres et provoquent des  maladies. Ils sont coupables du découragement des travailleurs, agriculteurs, etc. Paperasseries, taxes, procès, … s’ajoutent à l’appauvrissement  lié à la mondialisation.

Cfr les nombreuses enquêtes d’investigation !! Elles ouvrent nos yeux, point de départ pour sortir de notre égoïsme. 

https://www.facebook.com/groups/331560945106080

Migrants à Calais et ailleurs.

Parmi les migrants, certains ont vraiment besoin d’être accueillis et aidés. Que chacun de nous fasse quelque chose là où il vit. L’accueil favorise l’intégration,  le non-accueil engendre la haine et les conflits. C’est humain. Il ne fallait pas laisser s’installer une jungle à Calais. Maintenant, faire face à ce problème épineux pour les migrants et les Calaisiens est une urgence. Il s’agit d’agir vite et  le plus humainement possible en respectant les uns et les autres. Rencontrer 1 migrant, dialoguer avec lui change notre point de vue sur l’immigration.  

Les Musulmans cherchent à étendre le califat malgré la violence déployée à cette fin.

La loi belge ne permet pas d’enfreindre la circulation. Ils en font à leur tête.

Cherchons ce qui nous UNIT.

Daesh a frappé en Russie. L’islamisme se répand.

Le Père Boulad qui a vécu en Egypte nous met en garde et propose un vrai dialogue entre Musulmans pacifistes et islamistes.

Passer du salafisme à Jésus-Christ a sauvé Bruno.

Nous nous souvenons de ces jeunes qui partaient rejoindre Daesh en Syrie. Le Carolorégien Bruno témoigne. Il s’est d’abord laissé séduire par l’islam … et puis il a rencontré JESUS qui l’a sauvé.

SVP prions pour lui. Un chrétien peut changer de religion, un musulman ne le peut pas! Or Dieu nous a créés libres.

01 C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.

https://www.aelf.org/bible/ga/5

Cherchons à voir clair concernant le Messie annoncé par les prophètes.

Les pistes sont brouillées dès le début. On le voit clairement lors du jugement de Jésus. La lâcheté humaine, la jalousie  apparaissent en plein jour.

« Suis-je donc un bandit,
pour que vous soyez venus vous saisir de moi,
avec des épées et des bâtons ?
                        Chaque jour, j’étais auprès de vous dans le Temple
en train d’enseigner,
et vous ne m’avez pas arrêté.
Mais c’est pour que les Écritures s’accomplissent. »
…      Les grands prêtres et tout le Conseil suprême
cherchaient un témoignage contre Jésus
pour le faire mettre à mort,
et ils n’en trouvaient pas.
          De fait, beaucoup portaient de faux témoignages contre Jésus,
et ces témoignages ne concordaient pas.
          ….
          Alors s’étant levé, le grand prêtre, devant tous,
interrogea Jésus :
 « Tu ne réponds rien ?
Que dis-tu des témoignages qu’ils portent contre toi ? »
           Mais lui gardait le silence et ne répondait rien.
Le grand prêtre l’interrogea de nouveau :
« Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni ? » 
           Jésus lui dit :
« Je le suis.
Et vous verrez le Fils de l’homme
siéger à la droite du Tout-Puissant,
et venir parmi les nuées du ciel. »
           Alors, le grand prêtre déchire ses vêtements et dit :
« Pourquoi nous faut-il encore des témoins ?
                        Vous avez entendu le blasphème.
Qu’en pensez-vous ? »
Tous prononcèrent qu’il méritait la mort.
          Quelques-uns se mirent à cracher sur lui,
couvrirent son visage d’un voile,
et le giflèrent, en disant :
« Fais le prophète ! »

https://www.aelf.org/2024-03-24/romain/messe

Pas de kamikazes chez les chrétiens, c’est trop facile: « Après moi les mouches »

Par contre, donner sa vie comme Jésus, tout donner et même risquer la torture et la mort, c’est courageux. Les martyrs chrétiens témoignent de leur foi jusqu’à ce que mort s’en suive si nécessaire.

https://podcast.ausha.co/tous-saints/cyprien-et-daphrose-rugamba

https://www.youtube.com/channel/UC39k4K9jSC2iIbT-aA3XmCA

https://podcast.ausha.co/tous-saints/le-cardinal-van-thuan

https://www.aelf.org/2024-03-26/romain/messe

Propos mystiques.

Jésus ne cesse de nous conduire individuellement et aussi à travers des mystiques comme Josefa, une femme toute simple, à qui il a confié des messages comme le suivant. NB Il ne faut pas croire toute révélation privée. Perso, je ne puise qu’à quelques sources comme l’association « Marie de Nazareth. »

Jésus est le Chemin, la Vérité, la Vie.

Et si on s’initiait à la prière? Nous serions ainsi équipés pour vivre dans la confiance et non dans la crainte. 

https://podcast.ausha.co/maman-prie/maman-prie-30

https://podcast.ausha.co/maman-prie

Jésus ne nous a rien laissé d’autre que l’Eglise.

Revue AVE MARIA association « Marie de Nazareth »: L’Eglise, notre héritage.

Cantiques.

Des hosties miraculeusement préservées des flammes.

Des hosties miraculeusement préservées des flammes.


Le Vendredi saint 24 mars 1595, les fidèles sont nombreux venus prier dans l’église Saint-Ambroise de Florence (Italie, Toscane).

Après que le curé ait disposé le reposoir contenant six hosties consacrées la veille par lui, pour la bénédiction des fidèles, un cri retentit dans l’édifice, provenant des premières rangées : des flammes consument rapidement les nappes d’autel et menace le Corps du Christ, sans que le célébrant, en train de prier avec les gens, se soit aperçu de quoi que ce soit.

Des fidèles accourent et lui prêtent assistance pour sauver les objets liturgiques et, en priorité, le reposoir menacé. Sans réfléchir davantage, le prêtre s’élance et récupère l’ostensoir, le mettant à l’abri des flammes qui enserrent déjà l’autel. Il ne sent même pas la brûlure du feu sur sa peau. L’incendie est tel que, sans l’intervention d’un enfant de chœur, son aube aurait été aussi consumée. Mais dans la bousculade, le curé laisse tomber sur le sol les hosties consacrées enfermées dans un petit corporal. Tout disparaît en quelques secondes.

Quelques heures plus tard, après que l’incendie ait été enfin maîtrisé, on fouille les décombres de la nef dans l’espoir de pouvoir encore sauver quelque chose. Tout le monde a déjà oublié la disparition des six hosties.Soudain, le curé, écartant les cendres avec un pied, découvre le corporal tombé inopinément.

Il n’en croit pas ses yeux : il semble bien conservé et n’a visiblement pas souffert des flammes. Il se penche et, enfilant ses gants pour prémunir ses mains de la chaleur, ouvre l’objet… Il éclate en pleurs : à l’intérieur, les six hosties sont absolument intactes !

Les hosties miraculeuses sont recueillies quelques jours après dans un reliquaire d’argent à la demande de Mgr Alexandre Ottaviano de Médicis, archevêque de Florence et futur pape Léon XI. Puis elles sont déposées dans un ostensoir richement ciselé. Elles sont aujourd’hui encore conservées dans l’église Saint-Ambroise de la cité florentine.

Jean-Marie Mathiot, Miracles, signes et prodiges eucharistiques du début du christianisme à nos jours, Hauteville, Le Parvis, 2018, p. 169.
Prions :
Bon pasteur, pain véritable, Jésus aie pitié de nous. Nourris-nous, protège-nous, fais-nous voir le bien suprême, dans la terre des vivants. Toi qui sais et qui peux tout, toi notre nourriture d’ici-bas, prends-nous là-haut pour convives et pour héritiers à jamais dans la famille des saints.
Saint Thomas d’Aquin

Lettre encyclique « L’Église vit de l’Eucharistie »

L’Église vit de l’Eucharistie (Ecclesia de Eucharistia vivit). Cette vérité n’exprime pas seulement une expérience quotidienne de foi, mais elle comporte en synthèse le cœur du mystère de l’Église. Dans la joie, elle fait l’expérience, sous de multiples formes, de la continuelle réalisation de la promesse : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20).

Mais, dans l’Eucharistie, par la transformation du pain et du vin en corps et sang du Seigneur, elle jouit de cette présence avec une intensité unique. Depuis que, à la Pentecôte, l’Église, peuple de la Nouvelle Alliance, a commencé son pèlerinage vers la patrie céleste, le divin Sacrement a continué à marquer ses journées, les remplissant d’espérance confiante.

À juste titre, le Concile Vatican II a proclamé que le Sacrifice eucharistique est « source et sommet de toute la vie chrétienne. » « La très sainte Eucharistie contient en effet l’ensemble des biens spirituels de l’Église, à savoir le Christ lui-même, notre Pâque, le pain vivant, qui par sa chair, vivifiée par l’Esprit Saint et vivifiante, procure la vie aux hommes. »

C’est pourquoi l’Église a le regard constamment fixé sur son Seigneur , présent dans le Sacrement de l’autel, dans lequel elle découvre la pleine manifestation de son immense amour.
Lette encyclique Ecclesia de Eucharistia – Introduction
lettre@mariedenazareth.com

Vous avez reçu cet email car vous êtes abonné à Un Miracle Eucharistique.

Pour être sûr(e) de recevoir nos emails, nous vous conseillons d’ajouter notre email lettre@mariedenazareth.com à votre carnet d’adresses.

Dans la prière du rosaire, il s’agit d’écouter Dieu.


L’une des raisons pour lesquelles il m’était difficile de prier le rosaire au début était qu’en tant que convertie au catholicisme (1), je n’avais pas grandi avec cette prière et elle ne m’était pas familière.

Beaucoup de mes amis catholiques avaient une dévotion pour Marie et m’encourageaient à prier le rosaire. Mais j’étais mal à l’aise et j’avais souvent l’impression de mal m’y prendre. Devais-je me concentrer sur les intentions ou sur les mystères ? Pourquoi étais-je si facilement distraite lorsque je priais le rosaire ? Je me promettais de le réciter régulièrement, mais inévitablement mon « habitude du rosaire » s’essoufflait et il devenait un fardeau ou une case à cocher.

J’ai fait part de mes frustrations à une amie chère qui a depuis longtemps une grande dévotion pour le rosaire. Elle m’a dit que je devais mettre de côté cette prière pendant un certain temps, et de demander à la Sainte Mère de m’aider à trouver les prières qui me viendraient plus naturellement. « Laisse Dieu te guider dans la prière », me disait-elle et j’ai suivi son conseil. J’ai donc demandé à Marie de m’aider à prier. Je ne me souviens pas d’un quelconque évènement déclenchant, mais à un moment donné, j’ai recommencé à prier le rosaire !

Puis, un jour, alors que je priais les mystères lumineux, l’Esprit Saint m’a rappelé un incident récent et m’a montré à quel point je souffrais du péché d’orgueil. Tout à coup, j’ai reconnu l’orgueil dans de nombreux domaines de ma vie. Comment avais-je pu ne pas le remarquer auparavant ? Cela a fait naître en moi un fort désir de me confesser. Avec le recul, je vois que c’est de prier le rosaire qui m’a découvert mon péché et me rapproche du vrai visage du Christ.

Saint Jean-Paul II a abordé l’une des erreurs que nous commettons en récitant notre chapelet : « Si l’on considère la répétition de manière superficielle, on pourrait être tenté de trouver le rosaire sec et ennuyeux. Au contraire, nous devrions écouter pendant que nous prions et ne pas nous contenter de réciter les mots mais de laisser Dieu parler. » 

Dans le passé, je récitais le rosaire, mais je n’écoutais pas. Je ne laissais pas Dieu parler.

Whitney Hetzel, 27 octobre 2023 www.goodcatholic.com

(1) Whitney est une Américaine mariée, convertie à la foi catholique et mère de 9 enfants

Le Rosaire est une dévotion personnelle.

En fait, c’est l’une des petites surprises que j’ai découvertes à propos du Saint Rosaire. Quand je le vois pendu au rétroviseur, ou que je le sens au fond de mon sac à main pendant que je cherche mes clés, ou que je joue simplement avec lui dans ma poche au milieu d’une conversation avec un ami, c’est comme si je secrètement transporté en présence de Dieu. Sainte Thérèse de Lisieux disait un jour qu’il faut souvent « tourner un simple regard vers le ciel », et le Rosaire m’y aide. Même si je ne le prie pas en ce moment, le simple fait de voir un chapelet ou de sentir le chapelet me rappelle combien il est fécond de contempler les mystères de la vie du Christ.

Le pape Saint Jean-Paul II, qui aimait tant le Rosaire, a déclaré que lorsque nous prendrons l’habitude de prier le Rosaire, nous nous conformerons toujours plus étroitement au Christ jusqu’à atteindre la vraie sainteté. Il nous a encouragés à transmettre aux autres l’amour du Rosaire car « la prière du Rosaire apportera au monde, avec le sourire de la Vierge Mère, les tons tendres de l’amour de Dieu ».

J’ai découvert cette vérité. C’est pourquoi, même si je ne récite pas le chapelet mais que je touche simplement les grains dans ma poche ou que je vois le chapelet accroché au rétroviseur, je ressens quelque part au plus profond de moi un sentiment de calme et de paix.

https://www.goodcatholic.com/the-rosary-is-a-personal-devotion-allow-it-to-produce-happy-effects-in-your-soul/

C’est par mail que je reçois chaque jour « UNE MINUTE AVEC MARIE ». J’y découvre ces belles histoires mariales. En lien avec l’association Marie de Nazareth.

Une Minute avec Marie <lettre@mariedenazareth.com>

lettre@mariedenazareth.com

Merci Maman de m’avoir appris le chapelet. Je me souviens : On allait ensemble main dans la main à l’église du village,  chaque jour du mois  de mai. Et tout en travaillant,  tu chantais « Chez nous,  soyez Reine, nous sommes à vous, … »  Tu vois, maman, j’ai essayé de transmettre … Je prie pour toi et de là-haut, prie pour nous.

La France, terre de Marie,  terre de saints et de missionnaires.

Saint Jean-Paul II et la France.

JEANNE D’ARC

Elle a trouvé sa force dans ses contacts avec les saints. A 17 ans, elle a sauvé la France. « Rien n’est impossible à Dieu. »

Il fut une époque où l’on disait :

« … les deux tiers des missionnaires sont Français, les quatre cinquièmes des Frères et des religieuses viennent de la France, la plus grande partie du budget de l’Apostolat est fournie par la France. »  https://www.cairn.info/revue-histoire-monde-et-cultures-religieuses1-2009-1-page-3.htm

Aujourd’hui, l’évangélisation va dans tous les sens. Il y a échange, partage pour une plus grande fraternité.

Ainsi, le Libanais Alberto Maalouf qui vit en France nous apporte les lumières qu’il reçoit dans la prière et il nous évangélise.  Inversement, son association « la Fraternité Notre-Dame Mère de la Lumière » (NDML) est en mission au Liban, pays en grande souffrance directement touché par les conflits à ses frontières.

Lors du chapelet que voici, un appel aux dons est lancé pour venir en aide aux familles libanaises  vraiment fragilisées par le conflit actuel entre le Hamas et Israël. 

https://www.aelf.org/bible/1jn/4

34 Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. 35 À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »

Merci à nos frères et sœurs chrétiens venus d’ailleurs qui embellissent notre vie de la richesse de leur foi.

Détail d’une robe africaine. Dieu est beau! Ses oeuvres sont belles! Merci d’en temoigner de toutes les façons. (Par contre Hallowen c’est affreux. Ca éloigne de Dieu. Vous ne trouvez pas?)

Et si l’on remerciait le Seigneur d’avoir pu rencontrer le Christ grâce aux missionnaires qui ont sacrifié leur vie pour nous.

https://maisonshalom.org/la-fondatrice-2/

Missionnaire burundaise, Maguy Barankitse de passage en Belgique, remerciait Dieu qui lui avait permis de découvrir la foi chrétienne grâce aux missionnaires européens. C’est à leur contact que son cœur s’était ouvert à l’amour inconditionnel,  au pardon. Lors de la guerre Hutus-Tutsis, elle a recueilli des enfants orphelins de différentes ethnies. Sans argent, elle reçut alors l’aide des Européens pour subvenir aux besoins de sa communauté grandissante, la communauté Shalom. L’entraide est indispensable.

07 Qui donc t’a mis à part ? As-tu quelque chose sans l’avoir reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te vanter comme si tu ne l’avais pas reçu ? 11 Maintenant encore, nous avons faim, nous avons soif, nous sommes dans le dénuement, maltraités, nous n’avons pas de domicile, 12 nous travaillons péniblement de nos mains. On nous insulte, nous bénissons. On nous persécute, nous le supportons.

https://www.aelf.org/bible/1co/4

Créée par la Communauté de l’Emmanuel à la demande de l’Eglise d’Afrique, Fidesco est une association d’utilité publique.

Fidesco envoie des volontaires qui mettent leurs compétences professionnelles au service de projets de développement mis en œuvre par l’Eglise locale dans les pays du sud.

Aux quatre coins du monde, Fidesco répond aux appels de l’Eglise, pour étendre et consolider des projets de développement par l’envoi de volontaires. Enseignement, santé, construction, gestion de projets, agriculture… les missions sont variées ! Au-delà d’un simple apport de compétences, la mission est un quotidien partagé avec les plus pauvres.

https://www.youtube.com/@FidescoHQ

La France, terre de nombreux saints et prophètes  qui transmettent la foi catholique.

Sur le chemin de la sainteté, il n’y a pas deux âmes identiques. Tous et chacun tentons d’aimer Dieu, mais avec notre propre style et personnalité, sans imiter qui que ce soit. Notre modèle est le Christ et la Vierge. La façon d’aimer Dieu des autres te dérange? Essaie d’apprendre de leur piété personnelle.   https://evangeli.net/evangile/jour/2023-10-10

01 Ainsi donc, nous aussi, entourés de cette immense nuée de témoins, et débarrassés de tout ce qui nous alourdit – en particulier du péché qui nous entrave si bien –, courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée,  

https://www.aelf.org/bible/He/12

Un moine français, prophète, artiste, écrivain, très proche des pauvres : le père André-Marie.

https://www.facebook.com/profile.php?id=100077258983178

Une sainte française à renommée internationale : Thérèse de Lisieux.

Elle en a sauvé des soldats pendant la guerre … et pas que. Elle avait promis un pluie de roses dès qu’elle serait au paradis. Elle tient ses promesses en accordant beaucoup de grâces aux personnes qui lui demandent son intercession. C’est Dieu qui sauve, mais il aime que nous participions à son Oeuvre.

Et si l’on priait avec Sainte Thérèse?

https://neuvaines.mariedenazareth.com/?origin=FR-POPMDN-ABONVMUL

Quels rapports y-a-t-il entre la France et le christianisme ? 

Pour affaiblir le diable : la prière de la foi, l’évangélisation.

Plus besoin de partir à l’étranger pour dire que DIEU EST PERE DE TOUS, qu’IL NOUS AIME TOUS! La France, la Belgique, …  accueillent des personnes parfois compliquées. Lisons leurs textes sacrés, avec attention, nous les comprendrons mieux et nous aurons envie de témoigner de notre si belle foi autour de nous. Courage!  L’AMOUR VAINCRA.

La France, terre de nombreuses apparitions de la Sainte Famille et de Marie.

Quels buts y a-t-il derrière ces visites d’En-Haut ?

Lourdes,  par exemple,  est une école de prière. Prière pour la paix dans les coeurs, dans les familles, dans le monde. Mes parents s’y  étaient rendus pour marquer leur réconciliation après avoir pensé à divorcer. Ils y ont demandé la grâce d’être parents d’une petite fille qu’ils appelleraient Bernadette. Ils sont restés ensemble malgré les difficultés.


Le Pèlerinage Militaire International: ils se réunissent à Lourdes pour prier pour la paix🙏

Découvrons mille raisons de croire.

https://www.mariedenazareth.com/

La victoire viendra par Marie

Pas possible d’être chrétiens sans prier et aimer, mais : C’est quoi PRIER ?

La PRiÈRE – Best of tiktok père matthieu

Et si l’on priait une neuvaine avec Marie ?

https://neuvaines.mariedenazareth.com/?origin=FR-POPMDN-ABONVMUL

La France nous donne encore des saints aujourd’hui.

https://www.anne-gabrielle.com/

Pour terminer, voici une histoire locale où la Vierge Marie intervient:

Elle concerne une apparition de la Sainte Vierge à Marie, une fillette âgée de 3ans et demi. Sa maman raconte :

Le vendredi 3 mars 1995, avec mes parents et avec Marie, nous allons à la messe à la chapelle de l’hôpital pour prier pour ma soeur Marie-Jeanne qui doit être opérée d’un cancer du sein à un stade avancé.

Ma petite fille et moi, nous nous installons au premier rang, près de la statue de la sainte Vierge. Nous sommes là depuis quelques minutes quand Marie s’exclame à haute voix : « Ô !  La sainte Vierge et son petit bébé ! » Je la vois porter son regard du haut en bas. Je regarde alors la statue et je ne vois rien de spécial. La statue a les mains jointes et pas de bébé dans les bras.

Après la messe, de retour à la maison, dans la voiture de mes parents, Marie et moi, nous sommes à l’arrière. A brûle-pourpoint, elle me dit : « La Sainte Vierge, elle a parlé à moi. La Sainte Vierge, elle va prier pour tante Marie-Jeanne. » « Oui ? » « Oui ! » Ma maman me dira qu’elle a entendu Marie me parler de la sainte Vierge.

De retour à la maison, pendant que j’aide ma fille à retirer son manteau, après un parler en langue,  elle me dit : « La sainte Vierge va prier pour tante Marie-Jeanne. » Je lui dis : « Tu vas  prier pour tante Marie-Jeanne? » « Non, c’est pas moi va prier pour tante Marie-Jeanne, c’est la sainte Vierge de là-bas, va prier pour tante Marie-Jeanne. »

Le samedi, alors que je la coiffe, elle me dit, toute recueillie:  « Maman, il y a une sainte Vierge dans mon cœur. Elle prie pour tante Marie-Jeanne.  Maman, il y a aussi une sainte Vierge dans ton cœur ? » « Oui. » « La sainte Vierge, elle met ses mains comme ça pour prier pour tante Marie-Jeanne.» (Mains jointes vers le haut, proches de son menton)

Ses yeux se posent alors sur l’image de Notre-Dame de Medjugorje. Elle me dit : « C’est elle, Marie ! » Ensuite, elle passe dans l’autre pièce où il y a une statue de Notre-Dame de Fatima. Elle  ajoute : « Et encore là ! ! »

« Si on fait beaucoup de prières, tante Marie-Jeanne, elle va guérir. » « Oui ? » « Oui, je crois ! » répond-elle.

Le dimanche, je lui propose de dessiner la Sainte Vierge avec son bébé. Elle me répond : « Non ! C’est trop difficile ! » « Elle est comment la Sainte Vierge ? », dis-je. Joignant les mains, elle répond : « Elle est comme ça pour prier pour tante Marie-Jeanne. » « Et le bébé, il est dans ses bras ? » « Non, il est dans le lit de la Sainte Vierge. »

Je confie toutes ces choses à Marie-Jeanne et nous donnons nos impressions à ce sujet. Ma soeur se sent faible,  comme un bébé. Aussi, elle me dit, émerveillée : « C’est moi le bébé.  Le fait que le bébé soit dans un lit signifie que je suis dans un lit d’hôpital et que la Vierge Marie y est avec moi.  Justement, je reviens d’une retraite avec sainte Thérèse de Lisieux qui nous invite à être tout petits. » « Quand mes enfants étaient très mal dans leur peau, lui dis-je,  et qu’ils avaient peur, je les prenais dans mon lit pour les rassurer et mieux les surveiller… Maman Marie fait de même avec chacun de nous … »

Ma sœur a été opérée. La veille, sa voisine de chambre était étonnée de la sérénité de la future opérée. « C’est normal, lui dit-elle. Beaucoup de gens prient pour moi. Je suis membre de la Communauté de l’Emmanuel. » Malgré les métastases, ma soeur a été guérie de son cancer, sans chimio.  25 ans plus tard, elle se souvient de cette belle histoire où Dieu l’a secourue par le biais de la sainte Vierge et d’une petite Marie de 3 ans.

Cantiques

Gloire à toi Seigneur, source de toute joie, gloire à ton  Nom,  ô Dieu très saint, gloire à Toi, Seigneur, à Toi  le Roi des rois. AMEN ALLELUIA!

Merci à la Communauté de l’Emmanuel qui nous offre de si beaux cantiques accompagnés de merveilleuses images de la France. J’aime la France. Et toi ? Es-tu prêt à nourrir ses racines pour que le bel arbre revive ?

Maredsous Brûle en moi. Renouveau charismatique 2019 Allez-Yalla – YouTube