Dieu☘️le Père, le Fils, l’Esprit Saint et l’Eglise.

« Je veux voir Dieu », disait un gamin tout recueilli lors de sa prière du soir.  Voir Dieu, tant de personnes le souhaitent. Du temps de Jésus, son ami Philippe demanda :

« Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. »

09 Jésus lui répond : « Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne me connais pas, Philippe ! Celui qui m’a vu a vu le Père. Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ? 10 Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi !

https://www.aelf.org/bible/Jn/14

« Croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. »

Face à l’incrédulité de ses apôtres, Jésus insiste :

11 Croyez-moi : je suis dans le Père, et le Père est en moi ; si vous ne me croyez pas, croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes. 12 Amen, amen, je vous le dis : celui qui croit en moi fera les œuvres que je fais. Il en fera même de plus grandes, parce que je pars vers le Père …

https://www.aelf.org/2024-04-27/romain/messe

Des œuvres, Jésus en a produites beaucoup : il a guéri des malades, chassé des démons, réalisé des résurrections… Aujourd’hui encore, Jésus sauve. Il y a mille raisons de croire en Lui.

Voici une histoire vraiment surprenante. Le gangster Alan Ames a vu Jésus face à face et tout a changé. Il est même devenu missionnaire.

Ressuscité, Jésus reste à nos côtés, pour toujours.

Cette image reçue quand j’étais adolescente ne m’a jamais quittée. La parole biblique est vivante.

18 Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles : « Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.19 Allez ! De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,20 apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

https://www.aelf.org/bible/Mt/28

Dieu est Providence.

Après de nombreuses années dans l’athéisme, c’est grâce à un voisin qui lui avait donné une Bible qu’Yveline a rencontré le Seigneur. Elle a alors décidé de lire la Parole de Dieu chaque jour. Elle témoigne:

NB : Croire à la Providence n’empêche pas d’exercer son discernement, car Satan singe Dieu. Il se peut que l’on soit au mauvais endroit au mauvais moment. Le Malin cherche à nous troubler. Résistons-lui par une prière soutenue, constante. Padre Pio, bien connu pour sa lutte contre Satan, priait de très nombreux chapelets chaque jour.   

La Providence et le chien de Don Bosco

Jésus nous donne son Esprit : l’Esprit Saint

Jésus prévient ses apôtres de son départ imminent. Il les rassure :  l’Esprit Saint, le Défenseur sera là.

06 Mais, parce que je vous dis cela, la tristesse remplit votre cœur. 07 Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. 13 Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. 23 En ce jour-là, vous ne me poserez plus de questions. Amen, amen, je vous le dis : ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. 24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom ; demandez, et vous recevrez : ainsi votre joie sera parfaite.

https://www.aelf.org/bible/Jn/16

Lors de la Pentecôte, l’Esprit Saint est donné en surabondance et guide l’Eglise…   

                                                                                Floris : Ton bonheur, c’est Quelqu’un.

L’évangélisation, grâce à l’Esprit Saint.

Jésus est ressuscité et ses apôtres, guidés par l’Esprit Saint, continuent son œuvre. Les apôtres se dispersent et portent l’Evangile aux quatre coins du monde. C’est l’évangélisation.  L’Eglise fondée par le Christ appelle chaque chrétien à faire connaitre son message autour de lui.    

Saint Luc a soin de noter quelques-uns  des actes des apôtres.  

https://www.diocese-besancon.fr/diocese/doyennes-et-paroisses/d11-la-plaine-de-gray/gray/actualites/18-octobre-saint-luc-evangeliste

https://www.aelf.org/bible/Ac/1

Un jour qu’ils célébraient le culte du Seigneur
et qu’ils jeûnaient, l’Esprit Saint leur dit :
« Mettez à part pour moi Barnabé et Saul
en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés. »
Alors, après avoir jeûné et prié,
et leur avoir imposé les mains,
ils les laissèrent partir.
Eux donc, envoyés par le Saint- Esprit,
descendirent à Séleucie
et de là s’embarquèrent pour Chypre ;
arrivés à Salamine,
ils annonçaient la parole de Dieu
dans les synagogues des Juifs.

https://www.aelf.org/2024-04-24/romain/messe

Pourquoi Jésus a-t-il voulu l’Eglise ?

La bonne odeur de Dieu se répand à travers ses enfants.

Un jour, en sortant de l’église du village, j’humai une bonne odeur. D’où venait-elle ? Il n’y avait pas d’arbustes fleuri près de l’église. J’en conclus que Dieu voulait faire passer ce message: Quand je sors de l’église ou d’un temps de prière, je devrais porter la bonne odeur de la foi autour de moi. Au lieu de me plaindre (du temps, de ma santé, …) je devrais louer Dieu pour ce qu’Il est et pour ce qu’Il apporte dans ma vie. Les personnes que je rencontre ont besoin d’être écoutées, réconfortées, encouragées.

  open bible

https://www.open-bible.fr/lecture/2024-04-24

14 Rendons grâce à Dieu qui nous entraîne sans cesse en son cortège triomphal dans le Christ, et qui répand par nous en tout lieu le parfum de sa connaissance. 15 Car nous sommes pour Dieu la bonne odeur du Christ, parmi ceux qui accueillent le salut comme parmi ceux qui vont à leur perte ; 16 pour les uns, c’est un parfum de mort qui conduit à la mort ; pour les autres, un parfum de vie qui conduit à la vie. Et qui donc est capable de cela ? 17 En effet, nous ne sommes pas comme tous ces gens qui sont des trafiquants de la parole de Dieu ; au contraire, c’est avec sincérité, c’est de la part de Dieu, et devant Dieu, que dans le Christ nous parlons.

https://www.aelf.org/bible/2co/2

Satan s’oppose fermement à la diffusion de la Bonne Nouvelle qu’est l’Evangile.

Quand les Juifs virent les foules,
ils s’enflammèrent de jalousie ;
ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient.

https://www.aelf.org/2024-04-27/romain/messe

Il parlait aux Juifs de langue grecque,
et discutait avec eux.
Mais ceux-ci
cherchaient à le supprimer.

https://www.aelf.org/2024-04-28/romain/messe

01 Je vous parle ainsi, pour que vous ne soyez pas scandalisés. 02 On vous exclura des assemblées. Bien plus, l’heure vient où tous ceux qui vous tueront s’imagineront qu’ils rendent un culte à Dieu.

03 Ils feront cela, parce qu’ils n’ont connu ni le Père ni moi.

 Soyez sobres, veillez :
votre adversaire, le diable,
comme un lion rugissant,
rôde, cherchant qui dévorer.
Résistez-lui avec la force de la foi,
car vous savez que tous vos frères, de par le monde,
sont en butte aux mêmes souffrances.
https://www.aelf.org/2024-04-25/romain/messe

Du mal,  Dieu tire le bien :  La bonne odeur de Dieu se répand.

Lors du procès des complices des assassins du père Hamel, « Les acteurs de ce procès hors norme ont été littéralement saisis par des moments de grâce »

« Je me souviendrai longtemps de cette scène : il fait nuit, le verdict est tombé depuis près de deux heures maintenant. Roseline Hamel, la sœur du prêtre assassiné à Saint-Étienne-du-Rouvray, est encore dehors devant les grilles du palais à réconforter la famille d’un des hommes condamnés.»

https://www.la-croix.com/Debats/Proces-Hamel-acteurs-proces-hors-norme-ete-litteralement-saisis-moments-grace-2022-03-10-1201204271

 Procès Hamel : « Face à la puissance des idéologies, nous n’avons que les armes de la foi »

Cfr annexe : Jésus et l’islam.

L’Eglise a donné le nom de « Trinité » à cette présence de Dieu en tant que Père, Fils et Esprit-Saint.

Viens près de nous, il  y a de la place pour toi. 

https://www.aelf.org/bible/Ct/5

Méditer la Parole, chapelet en mains, aide à la comprendre.

Cantiques

……………………………………………………………………………………………………………………………………

ANNEXES :

1) Jésus dans l’islam.L’islam est apparu 6 siècles après Jésus. Comment donc les Musulmans peuvent-ils en savoir plus sur Jésus que les Chrétiens eux-mêmes?

Le récit évangélique a été écrit par 4 auteurs différents.

N’est-ce pas une richesse de pouvoir puiser à différentes sources ?

3) En vue de l’évangélisation, l’association Marie de Nazareth a besoin d’argent.

Soyons généreux. C’est par l’évangélisation que nous combattons la bête de l’apocalypse. Mr le président Emmanuel Macron n’avait-il pas déclaré : « La Bête est là ».

18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni par des discours,
mais par des actes et en vérité. https://www.aelf.org/bible/1Jn/3

12 Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. 16 Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. 

https://www.aelf.org/bible/1Jn/4
….
En nous appuyant sur tous les moyens de communication multimédias les plus modernes, nous sommes en train de présenter à nos contemporains l’incroyable trésor de la foi chrétienne… pour leur permettre de découvrir ou de redécouvrir l’amour de Jésus et la tendresse de Marie !  
C’est tout l’objectif du projet 1000 Raisons de Croire que vous connaissez et que je vous invite à soutenir car il est en train de véritablement changer la donne
… mais nous avons besoin de votre soutien de toute urgence pour convertir l’essai !
P.S. : Nous vous enverrons bien entendu un reçu fiscal qui vous permettra de déduire 66% du montant de votre don, si vous êtes imposable.

Votre don de 100€ ne vous coûtera donc que 34€. Merci de votre générosité !

Pour porter du fruit en abondance, prions encore et demandons l’amour de la prière. Il en va de l’avenir du christianisme et de la VIE.

La LECTIO DIVINA

D’abord un fait d’actualité. Fermer ses oreilles au message de Jésus, c’est risquer de l’ouvrir à celui des fanatiques comme ce jeune de 16 ans qui a poignardé un prêtre.  

POIGNARDÉ en pleine messe:  le prêtre MAR MARI EMMANUEL (Bishop Tiktok).

Suivre Jésus, c’est prendre des risques.  La prédication chrétienne dérange ceux qui refusent de se poser des questions. Quoi de plus facile pour faire taire des missionnaires que de les tuer! Que de lâcheté!

A la messe de ce 16 avril, j’entendais le récit du meurtre d’Etienne, premier martyr après la résurrection de Jésus. Sa prédication  dérangeait, comme celle de Mar Mari Emmanuel. Les détracteurs d’Etienne se bouchaient les oreilles … Est-ce par peur de se laisser toucher par la beauté du message chrétien? Est-ce par jalousie de son aura qu’Etienne fut lapidé?

… Alors ils poussèrent de grands cris
et se bouchèrent les oreilles.

Étienne, pendant qu’on le lapidait, priait ainsi :
« Seigneur Jésus, reçois mon esprit. »
Puis, se mettant à genoux, il s’écria d’une voix forte :
« Seigneur, ne leur compte pas ce péché. »
Et, après cette parole, il s’endormit dans la mort.

Quant à Saul, il approuvait ce meurtre.

https://www.aelf.org/2024-04-16/romain/messe

Et pourtant Etienne a pardonné! Il a prié pour ses bourreaux:  

« Seigneur ne leur compte pas ce péché. »

https://www.vaticannews.va/fr/evangile-du-jour/2023/12/26.html

Et c’est aussi ce qu’a fait le prêtre MAR MARI EMMANUEL, il a prié pour le terroriste :  

Suivre Jésus, c’est un risque. Les Chrétiens le savent mais l’amour de Jésus les attire …

 

01 Mon fils, si tu viens te mettre au service du Seigneur, prépare-toi à subir l’épreuve ; 02 fais-toi un cœur droit, et tiens bon ; ne t’agite pas à l’heure de l’adversité.

https://www.aelf.org/bible/Si/2

16 « Voici que moi, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et candides comme les colombes. 17 Méfiez-vous des hommes : ils vous livreront aux tribunaux et vous flagelleront dans leurs synagogues.

https://www.aelf.org/bible/Mt/10

La LECTIO DIVINA aide à comprendre l’histoire d’amour qui unit Jésus à ses disciples.

« Jésus ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. »

https://www.aelf.org/2024-04-14/romain/messe

Tutto Lectio Divina.   

Hozana: La lectio divina, c’est quoi ? Comment procéder ?

« Il s’agit d’un cheminement qui part d’une lecture des saintes écritures, lente et posée, qui conduit à « entendre » ce que le Seigneur veut nous dire aujourd’hui. A partir de là, un dialogue entre lui et nous s’instaure pour mener à une communion d’esprit. Cette pratique, inspirée du PaRDeS de la tradition hébraïque, est accessible à tous. 

On peut décider de pratiquer la lectio divina à plusieurs : en couple, en famille, entre amis, dans un groupe de paroissiens.
C’est dans la diversité des ressentis, des compréhensions que nous percevons à quel point ces textes sont vivants.

Il est alors important d’être dans une attitude d’accueil et d’écoute bienveillante de l’autre. N’oublions pas que l’Esprit Saint vient éclairer chacun pour nous éclairer mutuellement. »

https://hozana.org/priere/lectio-divina

Quelles sont les étapes de la Lectio Divina ? (d’après pape Benoit XVI)

« Les étapes fondamentales de la Lectio Divina : elle s’ouvre par la lecture (lectio) du texte qui provoque une question portant sur la connaissance authentique de son contenu: que dit en soi le texte biblique? Sans cette étape, le texte risquerait de devenir seulement un prétexte pour ne jamais sortir de nos pensées.

S’en suit la méditation (meditatio) qui pose la question suivante: que nous dit le texte biblique? Ici, chacun personnellement, mais aussi en tant que réalité communautaire, doit se laisser toucher et remettre en question, car il ne s’agit pas de considérer des paroles prononcées dans le passé mais dans le présent.

L’on arrive ainsi à la prière (oratio) qui suppose cette autre question: que disons-nous au Seigneur en réponse à sa Parole? La prière comme requête, intercession, action de grâce et louange, est la première manière par laquelle la Parole nous transforme.

Enfin, la Lectio divina se termine par la contemplation (contemplatio), au cours de laquelle nous adoptons, comme don de Dieu, le même regard que lui pour juger la réalité, et nous nous demandons: quelle conversion de l’esprit, du cœur et de la vie le Seigneur nous demande-t-il? Saint Paul, dans la Lettre aux Romains affirme:

«Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour savoir reconnaître quelle est la volonté de Dieu: ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait» https://www.aelf.org/bible/Rm/12 verset 2

La contemplation, en effet, tend à créer en nous une vision sapientielle de la réalité, conforme à Dieu, et à former en nous «la pensée du Christ» (1 Co 2, 16). https://www.aelf.org/bible/1Co/2

La Parole de Dieu se présente ici comme un critère de discernement:

12 Elle est vivante, la parole de Dieu, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants ; elle va jusqu’au point de partage de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles ; elle juge des intentions et des pensées du cœur.

https://www.aelf.org/bible/He/4

Il est bon, ensuite, de rappeler que la Lectio divina ne s’achève pas dans sa dynamique tant qu’elle ne débouche pas dans l’action (actio), qui porte l’existence croyante à se faire don pour les autres dans la charité.

https://www.evangelium-vitae.org/documents/faq/43/quelles-sont-les-etapes-de-la-lectio-divina–benoit-xvi.htm

Lectio divina seul ou en groupe ?

La lectio divina permet un dialogue et une intimité avec Dieu et est en cela très personnelle. En effet, notre Père qui nous connaît intimement – à travers un même texte – aura un message pour chacun.
Toutefois, un partage de la parole est également bénéfique, notamment dans l’étape de méditation. On peut décider de pratiquer la lectio divina à plusieurs : en couple, en famille, entre amis, dans un groupe de paroissiens.
C’est dans la diversité des ressentis, des compréhensions que nous percevons à quel point ces textes sont vivants. Il est alors important d’être dans une attitude d’accueil et d’écoute bienveillante de l’autre. N’oublions pas que l’Esprit Saint vient éclairer chacun pour nous éclairer mutuellement.

La Lectio Divina à laquelle je participe

NB: Cette lectio divina en groupe est féconde mais parfois ardue vu la présence de personnes presque « théologiennes ». Notez qu’il existe de simples groupes de partage de la Parole facilement accessibles à tous. Se renseigner en paroisse. Le parcours sur internet de « Retraite dans la ville » est aussi à la portée de tous. https://psaume.retraitedanslaville.org/psaume/psaume-118-pour-qui-aime-ton-nom

Quelques moniales et des laïcs se rassemblent pendant deux heures une fois par mois. Pour l’instant, nous méditons l’Evangile selon saint Matthieu. Nous lisons quelques versets à chaque rencontre tout en suivant l’ordre proposé par l’auteur lui-même.

Notre lectio divina commence par une prière sincère à l’Esprit Saint.  Pourquoi ? Parce que sans l’Esprit Saint la lecture biblique est hermétique. On pourrait la croire réservée à des élus, mais c’est faux. Même les simples la comprennent car ils ne sont pas encombrés par toutes sortes de théories. Ils ont un rapport franc avec Dieu. L’Esprit Saint touche facilement leur esprit. 

« Mon Dieu, envoyez-moi votre Esprit qui me fasse connaître ce que je suis et ce que vous êtes. ».

 St. Jean-Marie Vianney, curé d’Ars.

Après la prière, la lecture de la Parole. Ensuite, une méditation personnelle. Puis chacun est invité à exprimer ce qui lui est venu à l’esprit. On remarque des différences de compréhension  de la Parole mais aussi des idées qui s’emboitent les unes dans les autres pour former un tout aux mille couleurs différentes. Le fait de partager augmente encore les idées…. Et la coupe déborde.  

Tu répands le parfum sur ma tête, ma coupe est débordante.

https://www.aelf.org/bible/Ps/22

On s’explique mutuellement la Parole, parfois aussi à la lumière des commentaires écrits en petits caractères à chaque page de la Bible 

La lectio divina peut se préparer à la maison.

Les plus mordus d’entre nous préparent chez eux cette lectio et ils établissent des liens avec d’autres passages bibliques. C’est bien entendu très intéressant.

Dans le groupe que je fréquente, nous nous basons sur une traduction littérale de la Parole de Dieu et non as littéraire.  Le texte biblique écrit en grec est traduit en français littéral. En effet, Matthieu écrivait en utilisant la langue grecque. Parfois le retour à cette langue est bien utile pour appréhender le sens d’un mot.

Par exemple, quand on lit en français que Jésus est Fils de l’homme, la traduction du grec nous dit : Jésus est fils de l’humain. En grec ancien homme se dit ἀνδρός, andros, et humain vient du mot grec :  ανθρωπότητα anthropos. C’est donc différent. L’étude des textes anciens facilite la recherche de la vérité.

Matthieu chapitre 26 versets 17à 29.

Voici quelques mots au sujet de notre dernière Lectio Divina. Ci-dessous, le texte n’est pas littéral mais littéraire, donc en français d’aujourd’hui.

https://www.aelf.org/bible/mt/26

Dès le verset 17 : on voit que les disciples de Jésus respectent les coutumes juives.

Où veux-tu que nous préparions la paque  pour toi : « pour toi » : c’est Jésus qui compte. Il est au centre.

Verset 18 : Allez chez « un tel ». Ce « un tel » marque une élection du Maître, une personne préparée à cette visite des apôtres.

…  et dites-lui : « Le Maître te fait dire : Mon temps est proche. » Le personnage « un tel » peut comprendre ce langage de Jésus car, on le suppose,  Jésus le lui a révélé à l’avance.

En écrivant ce chapitre,  je fais le lien avec Saul de Tarse qui fut envoyé par le Seigneur chez Jude, une personne choisie par Dieu, un élu lui aussi. Jude avait été préparé à recevoir la visite de Saul. Voici ce passage :

11 Le Seigneur reprit : « Lève-toi, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude : tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul. Il est en prière, 12 et il a eu cette vision : un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. »

https://www.aelf.org/bible/Ac/9

Verset 21 et 22: Alors qu’ils mangeaient. Le repas est un moment  privilégié de communion.  C’est au cours de ce dernier repas de Jésus qu’il y eut un moment transcendantal, en lien avec l’Alliance (verset 18).

« Amen, je vous le dis, un de vous me livrera. » 22 Profondément attristés, ils se mirent à lui demander, chacun son tour : « Serait-ce moi, Seigneur ? »

Serait-ce moi ? Cette question marque la difficulté du discernement. Les apôtres connaissent la fragilité de la condition humaine. Il est possible qu’ils se remettent en question.

Verset 23 « Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer… » Ce détail montre que Jésus et Judas sont liés d’amitié. C’est un ami qui va livrer Jésus à ses bourreaux.

Verset 24 et 25 « Malheureux cet humain-là par qui le Fils de l’humain est livré. C’eut été bien pour lui s’il ne fut pas engendré, cet humain-là. » Répondant, Judas, celui qui le livre, lui dit : « Est-ce moi ? ».

Au sujet de Judas, les réflexions sont très diverses.

Judas est un effronté, il sait bien que c’est lui qui le livre puisqu’il a déjà fait affaire avec les grands-prêtres :  

14 Alors, l’un des Douze, nommé Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres 15 et leur dit : « Que voulez-vous me donner, si je vous le livre ? » Ils lui remirent trente pièces d’argent. 16 Et depuis, Judas cherchait une occasion favorable pour le livrer.

Pourquoi a-t-il livré Jésus ? Est-ce vraiment pour de l’argent ? Est-ce par jalousie de l’autorité de Jésus ? Judas a-t-il pensé que Jésus allait s’en tirer comme d’autres fois auparavant ?  Était-il prédestiné à cela, comme une marionnette ou avait-il le libre arbitre ? ? Mais Dieu donne toujours l’occasion de se « convertir » !

Quand Judas dit aux grands-prêtres : « Que voulez-vous me DONNER ? » Cette parole démontre l’égoïsme de Judas, son amour de l’argent alors que Jésus invite à donner, à servir et pas le contraire. Il n’a pas l’esprit de Jésus.

Lors de ce repas, on voit clairement que l’amour le plus pur et le mal le plus abject cohabitent.

Question lancinante: Satan est-il entré en lui ? Est-il devenu serviteur de Satan ? Quelle est la part de Judas en chacun de nous?

Après cette discussion au sujet de Satan, je voulais en savoir plus pour être mieux éclairée. Aussi, de retour chez moi, j’ai recherché ce que dit Maria Valtorta au sujet de Judas. Son oeuvre, « L’Evangile tel qu’il m’ a été révélé » (que Jésus lui a dicté mot à mot),  décrit bien la psychologie des personnages.

NB: Dans les études bibliques comme la Lectio Divina, on ne recourt pas aux révélations privées. C’est la Parole Biblique seule qui guide notre étude. (cfr Maria Valtorta : annexe)

Verset 26 Jésus bénit le pain : c’est une pratique juive que les apôtres ont conservée. Jésus va plus loin que la bénédiction. Il y est question de l’Alliance de  Dieu avec les humains.

26 Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit et, le donnant aux disciples, il dit : « Prenez, mangez : ceci est mon corps. » 27 Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, en disant : « Buvez-en tous, 28 car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude en rémission des péchés.

Comment les apôtres ont-ils pu entendre de telles paroles si ce n’est parce qu’il est le Maitre, un Maître qui a autorité et qu’on écoute ?

Quelques réflexions sur l’Eucharistie que Jésus a instituée durant son dernier repas avec ses apôtres.

Le Corps du Christ  a une force inimaginable qui va au-delà de l’humain et s’étend à la création entière. Il touche les personnes qui ne communient pas au Corps du Christ. Si elles ont un désir de vérité, un désir de devenir meilleur, c’est grâce au rayonnement du Corps du Christ qui sanctifie le monde et que rien n’arrête. A ce propos, Teilhard de Chardin a été cité. (annexe)

Comparaison: le rayonnement du Corps du Christ, sur le plan spirituel, c’est un peu comme les ondes électomagnétiques mais qui se diffuseraient à l’infini.

Père Omer de l’abbaye de Scourmont.

Même le pape dit qu’il y a des non-chrétiens meilleurs que des chrétiens.

Des témoignages de l’importance de la messe sont donnés

« Je souhaite aller à la messe chaque jour. Avant d’aller enseigner, je m’arrange pour y aller. Je prie pour que le train n’ait pas de retard! »

« Le moment où le prêtre élève l’hostie qui devient Corps du Christ  et puis la coupe du vin qui devient Sang du Christ, ce moment est intense.  Je pense au Corps de Jésus qui a été torturé, lacéré, écrasé et je vois le Sang qui sort de ce Corps, comme de la sève. C’est avec ce Sang que Jésus nous rachète. Il est au centre de l’univers. Tout converge vers Lui. L’Eau et le Sang qui jaillissent du Cœur de Jésus, c’est purement incroyable ! C’est La Source de tout bien ! Je pense aux révélations de Jésus à sainte Faustine.

« Le moine se tient à la porte des enfers pour que personne n’y tombe. On peut dire aussi qu’il se tient à la crête d’une montagne. D’un côté le ciel, de l’autre l’enfer. »

Quelques prières finales

Après un retour sur ce qui nous a touchés, voire percutés durant ce partage biblique, vient un temps de prière. En voici des bribes:

« Jésus, je t’offre les obstacles sur mon chemin, ils sont marchepieds vers Toi »

« Jésus, viens chez moi, je suis ce « un tel », viens …  » 

« Merci Seigneur pour ce beau partage fraternel. Chacun apporte ce qu’il reçoit personnellement. Nous sommes comme des grains de blé choisis par Dieu pour être moulus comme Jésus et devenir pain pour le monde. Entre tes mains, Seigneur… »

«Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim; celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif».

https://evangeli.net/evangile/jour/2024-04-16

ANNEXES

Le dernier repas est un Séder. Fr. Laurent Mathelot OP

La Lumière de Dieu  n’est pas à vendre. Elle est d’ailleurs hors de prix! Heureusement !

Oui, heureusement, car la Lumière divine apporte la foi et,  avec elle,  l’espérance en un monde meilleur !

01 La foi est une façon de posséder ce que l’on espère, un moyen de connaître des réalités qu’on ne voit pas. 02 Et quand l’Écriture rend témoignage aux anciens, c’est à cause de leur foi.

https://www.aelf.org/bible/He/11

A propos de l’Esprit Saint

On pourrait comparer l’Esprit Saint à la lumière qui éclaire un paysage. Dans la pénombre, on distingue mal les formes. Sans l’Esprit Saint, on peut lire la Bible et ne rien y comprendre.  

105 Ta parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route.  https://www.aelf.org/bible/Ps/118

On pourrait aussi comparer l’Esprit Saint au suc gastrique qui permet de digérer ce que nous mangeons. Manger lentement, mastiquer est conseillé pour bien digérer. De même, lire attentivement le texte biblique, le relire phrase par phrase, le méditer permet de comprendre un peu mieux la parole.  L’Esprit Saint « parle » alors à notre intelligence.

Pape François : «Et comment invoque-t-on le Saint-Esprit?

Parce que je sais comment prier le Père, avec le Notre Père; je sais comment prier la Vierge avec le Je vous salue Marie; je sais comment prier Jésus avec la Prière des Plaies, mais qu’en est-il de l’Esprit? Quelle est la prière du Saint-Esprit?»

La prière à l’Esprit Saint est spontanée: elle doit venir de ton cœur. Tu dois dire dans les moments de difficulté: «Saint Esprit, viens». Le mot clé est celui-ci: «viens». Mais tu dois le dire avec ton langage, avec tes mots. Viens, parce que je suis en difficulté, viens parce que je suis dans l’obscurité, dans les ténèbres; viens parce que je ne sais pas quoi faire; viens parce que je risque de tomber. Viens. Viens. C’est la parole de l’Esprit pour invoquer l’Esprit.

Apprenons à invoquer plus souvent l’Esprit Saint. Nous pouvons le faire avec des mots simples, à différents moments de la journée. Et nous pouvons emporter avec nous, peut-être bien dans notre Evangile de poche, la belle prière que l’Eglise récite à la Pentecôte: «Viens, Esprit Saint, / envoie du haut du ciel un -rayon de ta lumière. … Cette prière nous aidera à marcher dans l’Esprit, dans la liberté et dans la joie, car quand vient l’Esprit Saint, vient la joie, la vraie joie. Que le Seigneur vous bénisse!  https://www.osservatoreromano.va/fr/news/2021-11/fra-046/la-liberte-chretienne-donnee-par-l-esprit-de-dieu.html

https://hozana.org/priere/lectio-divina

Saint pape Jean-Paul II et l’Esprit Saint.

En 1998, le pape Jean-Paul II avait fait une année de catéchèse sur l’Esprit saint, pendant laquelle il s’était intéressé au rôle de l’Esprit saint dans les autres religions. Il disait : « Il faut d’abord avoir à l’esprit que toute recherche de l’esprit humain dans le sens de la vérité et du bien, et en ultime analyse de Dieu, est suscitée par l’Esprit saint. C’est précisément de l’ouverture primordiale de l’homme à l’égard de Dieu que naissent les diverses religions. À l’origine, on trouve souvent des fondateurs qui ont réalisé avec l’aide de l’Esprit de Dieu une expérience religieuse plus profonde. Transmise aux autres, cette expérience a pris forme dans des doctrines, dans des rites, dans des préceptes des diverses religions. Dans toutes ces expériences religieuses authentiques, la manifestation la plus caractéristique est la prière. » 

On peut tout à fait discerner l’Esprit saint au travail dans l’attitude de personnes d’autres religions ou qui ne croient pas en Dieu. Dans cette réalité de l’Esprit saint au travail, on peut entendre le Christ nous parler et nous faire progresser.

https://www.la-croix.com/Definitions/Lexique/Peut-voir-Christ-non-chretiens-2021-03-17-1701146093

Pierre Teilhard de Chardin (/tɛ.jaʁ.də.ʃaʁ.dɛ̃/)1, né le 1er mai 1881 à Orcines dans le Puy-de-Dôme et mort le 10 avril 1955 à New York, est un prêtre jésuite françaischercheurpaléontologuethéologien et philosophe.

Son interprétation spirituelle est une démarche personnelle toujours discutée chez les théologiens catholiques4.

Une théologie eucharistique. Le mouvement du texte s’inscrit dans le schéma général de l’Eucharistie dans la tradition catholique6 : offertoire, préface, consécration, communion et prière de conclusion. Ainsi, remarque Xavier Tilliette, « l’autel est la terre entière, l’offertoire « le travail et la peine du monde » ; la patène porte la moisson de l’effort, le calice la sève des « fruits broyés »5 »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Teilhard_de_Chardin

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Messe_sur_le_monde

Déchiffrer ta parole illumine et même les simples comprennent.

La parcours sur internet de « Retraite dans la ville » est accessible à tous.

https://psaume.retraitedanslaville.org/psaume/psaume-118-pour-qui-aime-ton-nom

Judas dans l’œuvre de maria Valtorta.

https://maria-valtorta.org/Personnages/JudasKeriot.htm

https://maria-valtorta.org/Personnages/JudasKeriot.htm#Presentation

Le pape est un guide tout rempli de l’Esprit Saint.

Prions pour lui, qu’il se laisse éclairé toujours davantage.

https://www.facebook.com/photo/?fbid=764909482441520&set=a.517326113866526

Il y a des gens, nous aussi, parfois, qui ne peuvent pas vivre dans la Lumière parce qu’ils sont habitués aux ténèbres. La Lumière les éblouit, ils sont incapables de « voir ». Ce sont des chauves-souris humaines : ils savent seulement agir la nuit. Et nous aussi, quand nous sommes dans le péché, nous sommes dans cet état: nous ne tolérons pas la Lumière. Il est plus commode pour nous de vivre dans les ténèbres ; la Lumière est une gifle, elle nous fait voir ce que nous ne voulons pas voir. Mais le pire est que les yeux, les yeux de l’âme, à force de vivre dans les ténèbres s’habituent à un tel point qu’ils finissent par ignorer ce qu’est la Lumière : perdre le sens de la Lumière, parce que je m’habitue davantage aux ténèbres. Et tant de scandales humains, tant de cas de corruption nous indiquent cela ! Les corrompus ne savent pas ce qu’est la Lumière, ils ne la connaissent pas. Nous aussi, quand nous sommes en état de péché, en état d’éloignement du Seigneur, nous devenons aveugles et nous nous sentons mieux dans les ténèbres et nous partons ainsi, sans voir, comme les aveugles, en avançant comme nous pouvons.

Laissons l’Amour de Dieu, qui nous a envoyé Jésus pour nous sauver, entrer en nous et que «la lumière qu’apporte Jésus» (cf. v. 19), la lumière de l’Esprit entre en nous et nous aide à voir les choses avec la Lumière de Dieu, avec la vraie Lumière et non avec les ténèbres que nous donne le prince des ténèbres.

Deux choses aujourd’hui : [Regarder] l’Amour de Dieu dans le Christ, dans le crucifix, quotidiennement. Et la question que nous pouvons nous poser chaque jour : « Est-ce que je marche dans la Lumière ou est-ce que je marche dans les ténèbres ? Suis-je un enfant de Dieu ou est-ce que j’ai fini par être une pauvre chauve-souris ? »Pape François (Homélie du 22 avril 2020)

https://www.facebook.com/photo/?fbid=764909482441520&set=a.517326113866526

Cantiques/Prières.

Parce Domine https://www.argedour.bzh/hymne-de-penitence-oublie-domine/

Parce Domine – Parce populo tuo : Ne in aeternum irascaris nobis   (Pardonnez, Seigneur, pardonnez à votre peuple ! N’ayez pas contre nous de colère éternelle.)

https://www.facebook.com/groups/2043243539296795

De bonnes raisons de remonter la pente et quelques moyens pour y arriver.

Cette image parle d’elle-même.

Dieu engage.

« Le mal triomphe avec l’inaction des gens bien. »

Isabelle Eliath-Serck Dimanche 17 mars 24 CathoBel

De la procrastination à l’action.

Reboostcamp. Lors du confinement, Nabil invite à l’action.

Protégeons, et la nature, et nous-mêmes!

Cultivons nos jardins et achetons local. Niyasi, un Syrien disait : « Chez nous, il n’y a plus d’arbres décoratifs dans les propriétés privées. Tout a été remplacé par des fruitiers. En Syrie, les fruits ont vraiment bon goût, les vôtres, en Belgique, je n’arrive pas à les manger. »

Vidéo  https://www.facebook.com/christian.hosi.5/videos/687438173067083

Utiliser le 2ème main pour éviter la sur-consommation de bois et autres matériaux.

https://www.facebook.com/marketplace

PARTAGER.

PARTAGER, faire des LEGS au profit d’autres personnes que ses propres enfants déjà nantis afin d’éviter que l’argent tombe encore et toujours dans les mains des riches.

Ne plus faire de l’argent son dieu. Remettre les plaisirs, les voyages à une place raisonnable pour un « monde plus juste »!

Réagissons en nous aidant mutuellement.

A quoi sert l’argent placé en banque? Il ne sert pas nécessairement à de bonnes causes! Par contre, l’argent donné ou prêté sans intérêt à son enfant en difficulté ou au voisin surendetté vu la crise, cet argent sauve des vies au quotidien.

Et penses-y: « Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir. » Saint Paul y invite ses disciples.

https://www.aelf.org/bible/Ac/20

https://vivre-ensemble.be/

Complotiste ou …  lanceur d’alerte ?

Beaucoup de personnes qui ont remis en question la « pandémie » et la « vaccination » se sont fait qualifier de complotistes. Les vrais complotistes ne sont-ils pas ceux qui veulent réduire drastiquement la population à 500 millions d’habitants ? Ils se prennent pour Dieu, mais ce sont des diables: ce sont les mêmes qui alimentent les guerres et provoquent des  maladies. Ils sont coupables du découragement des travailleurs, agriculteurs, etc. Paperasseries, taxes, procès, … s’ajoutent à l’appauvrissement  lié à la mondialisation.

Cfr les nombreuses enquêtes d’investigation !! Elles ouvrent nos yeux, point de départ pour sortir de notre égoïsme. 

https://www.facebook.com/groups/331560945106080

Migrants à Calais et ailleurs.

Parmi les migrants, certains ont vraiment besoin d’être accueillis et aidés. Que chacun de nous fasse quelque chose là où il vit. L’accueil favorise l’intégration,  le non-accueil engendre la haine et les conflits. C’est humain. Il ne fallait pas laisser s’installer une jungle à Calais. Maintenant, faire face à ce problème épineux pour les migrants et les Calaisiens est une urgence. Il s’agit d’agir vite et  le plus humainement possible en respectant les uns et les autres. Rencontrer 1 migrant, dialoguer avec lui change notre point de vue sur l’immigration.  

Les Musulmans cherchent à étendre le califat malgré la violence déployée à cette fin.

La loi belge ne permet pas d’enfreindre la circulation. Ils en font à leur tête.

Cherchons ce qui nous UNIT.

Daesh a frappé en Russie. L’islamisme se répand.

Le Père Boulad qui a vécu en Egypte nous met en garde et propose un vrai dialogue entre Musulmans pacifistes et islamistes.

Passer du salafisme à Jésus-Christ a sauvé Bruno.

Nous nous souvenons de ces jeunes qui partaient rejoindre Daesh en Syrie. Le Carolorégien Bruno témoigne. Il s’est d’abord laissé séduire par l’islam … et puis il a rencontré JESUS qui l’a sauvé.

SVP prions pour lui. Un chrétien peut changer de religion, un musulman ne le peut pas! Or Dieu nous a créés libres.

01 C’est pour que nous soyons libres que le Christ nous a libérés. Alors tenez bon, ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.

https://www.aelf.org/bible/ga/5

Cherchons à voir clair concernant le Messie annoncé par les prophètes.

Les pistes sont brouillées dès le début. On le voit clairement lors du jugement de Jésus. La lâcheté humaine, la jalousie  apparaissent en plein jour.

« Suis-je donc un bandit,
pour que vous soyez venus vous saisir de moi,
avec des épées et des bâtons ?
                        Chaque jour, j’étais auprès de vous dans le Temple
en train d’enseigner,
et vous ne m’avez pas arrêté.
Mais c’est pour que les Écritures s’accomplissent. »
…      Les grands prêtres et tout le Conseil suprême
cherchaient un témoignage contre Jésus
pour le faire mettre à mort,
et ils n’en trouvaient pas.
          De fait, beaucoup portaient de faux témoignages contre Jésus,
et ces témoignages ne concordaient pas.
          ….
          Alors s’étant levé, le grand prêtre, devant tous,
interrogea Jésus :
 « Tu ne réponds rien ?
Que dis-tu des témoignages qu’ils portent contre toi ? »
           Mais lui gardait le silence et ne répondait rien.
Le grand prêtre l’interrogea de nouveau :
« Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni ? » 
           Jésus lui dit :
« Je le suis.
Et vous verrez le Fils de l’homme
siéger à la droite du Tout-Puissant,
et venir parmi les nuées du ciel. »
           Alors, le grand prêtre déchire ses vêtements et dit :
« Pourquoi nous faut-il encore des témoins ?
                        Vous avez entendu le blasphème.
Qu’en pensez-vous ? »
Tous prononcèrent qu’il méritait la mort.
          Quelques-uns se mirent à cracher sur lui,
couvrirent son visage d’un voile,
et le giflèrent, en disant :
« Fais le prophète ! »

https://www.aelf.org/2024-03-24/romain/messe

Pas de kamikazes chez les chrétiens, c’est trop facile: « Après moi les mouches »

Par contre, donner sa vie comme Jésus, tout donner et même risquer la torture et la mort, c’est courageux. Les martyrs chrétiens témoignent de leur foi jusqu’à ce que mort s’en suive si nécessaire.

https://podcast.ausha.co/tous-saints/cyprien-et-daphrose-rugamba

https://www.youtube.com/channel/UC39k4K9jSC2iIbT-aA3XmCA

https://podcast.ausha.co/tous-saints/le-cardinal-van-thuan

https://www.aelf.org/2024-03-26/romain/messe

Propos mystiques.

Jésus ne cesse de nous conduire individuellement et aussi à travers des mystiques comme Josefa, une femme toute simple, à qui il a confié des messages comme le suivant. NB Il ne faut pas croire toute révélation privée. Perso, je ne puise qu’à quelques sources comme l’association « Marie de Nazareth. »

Jésus est le Chemin, la Vérité, la Vie.

Et si on s’initiait à la prière? Nous serions ainsi équipés pour vivre dans la confiance et non dans la crainte. 

https://podcast.ausha.co/maman-prie/maman-prie-30

https://podcast.ausha.co/maman-prie

Jésus ne nous a rien laissé d’autre que l’Eglise.

Revue AVE MARIA association « Marie de Nazareth »: L’Eglise, notre héritage.

Cantiques.

Idées CARÊME: aiguiser notre sens critique et VOULOIR la PAIX.

Aiguiser notre sens critique, notre sensibilité et CROIRE fermement que la PAIX est possible.

Quel est l’enfant qui aime voir son père partir à la guerreQui souhaite la guerre ? Il est temps de retrouver notre cœur d’enfant. Demandons cette grâce à Notre-Seigneur.

« Amen, je vous le dis : si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. 04 Mais celui qui se fera petit comme cet enfant, celui-là est le plus grand dans le royaume des Cieux. 

 
https://www.aelf.org/bible/Mt/18

Et toi, quelle est ta position?

Le pape mérite-t-il d’être critiqué alors qu’il appelle l’Ukraine à hisser le drapeau blanc face à Moscou ?

François invite l’Ukraine à réfléchir:

« ne pas avoir honte de négocier avant que la situation n’empire ».  « Le plus fort est celui qui voit la situation, qui pense au peuple, et qui a le courage du drapeau blanc, c’est-à-dire de négocier ».  « Le verbe « négocier » est un verbe courageux : Quand on voit qu’on est vaincu, que les choses vont mal, il faut avoir le courage de négocier ».

https://www.cathobel.be/2024/03/guerre-en-ukraine-lappel-du-pape-francois-a-hisser-le-drapeau-blanc-provoque-lire-de-kiev/

Même Cyril Hanouna met en garde contre le piège de faire la guerre à Poutine.

https://www.youtube.com/watch?v=hQHazwSc4e4

voir à 4 minutes…

Le député Dupont-Aignan plaide lui aussi pour l’arrêt de la guerre.  

https://www.youtube.com/watch?v=LbfZpvicUqQ

 « Ça suffit de donner de l’argent à la guerre. Si on arrête la livraison d’armes, Zelinsky s’arrêtera à l’instant. Parce qu’il est porté à bout de bras par le contribuable. Il est possible d’échanger l’arrêt de livraisons contre un cessez-le-feu. »

Prenons conscience que si la guerre s’étend, nos hommes devront prendre les armes et … tuer leurs semblables.  S’il refusent, ils seront  lourdement pénalisés, eux et leurs familles. Vraiment, nous devons dire NON à la guerre !

Aiguisons notre sens critique face aux dérives de la médecine.

L’argent est en train de détruire ses fondements.  

L’islam se radicalise et les autorités sont peu réactives.

Soutien aux prisonniers d’opinion.

Soutien moral et financier aux chrétiens persécutés.

Si c’est possible, faire un don  pour les chrétiens persécutés. Qu’ils puissent reconstruire leurs maisons, leurs églises… Ne pas attendre que ce soit les autres qui le fassent.

https://aed-france.org/

12 « Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

https://www.aelf.org/bible/mt/7 

Tandis que Zelinsky est prêt à sacrifier les enfants de son peuple jusqu’au dernier, Jésus nous assure que :

Pas de temps à perdre : construisons un mur spirituel. Que Dieu éclaire chacun sur ses responsabilités.  

Grandissons tous dans la foi et la paix viendra!

Ensemble, faisons face à l’ennemi spirituel, le diable. C’est lui qui attise la haine, qui pousse les dirigeants à faire la guerre, par gloriole, par amour de l’argent : la vente des armes, ça rapporte ! 

Prions avec un cœur d’enfant, prions AVEC nos enfants.

Que cessent les guerres en Ukraine, en Palestine, en Afrique, …  et que les menaces de guerre s’éloignent de nos pays.

  • Seigneur, que nos enfants grandissent auprès de leurs parents, dans leur maison, leur pays.
  • Que nos dirigeants retrouvent un cœur d’enfant.
  • Que les prières pour la paix s’intensifient afin de former un véritable mur spirituel.
  • Que l’espérance nous fasse marcher.
  • Que notre foi en un avenir de PAIX grandisse.
  • Que nous débordions d’amour les uns pour les autres. … 

Pour fortifier notre foi, méditons chaque jour la parole de Dieu.

Même les Musulmans sont invités à découvrir la  Bible.

https://www.open-bible.fr/lecture/2024-03-15

   Vous scrutez les Écritures
parce que vous pensez y trouver la vie éternelle ;
or, ce sont les Écritures qui me rendent témoignage,
    et vous ne voulez pas venir à moi
pour avoir la vie !
    La gloire, je ne la reçois pas des hommes ;
    d’ailleurs je vous connais :
vous n’avez pas en vous l’amour de Dieu.
    Moi, je suis venu au nom de mon Père,
et vous ne me recevez pas ;
qu’un autre vienne en son propre nom,
celui-là, vous le recevrez !

 
https://www.aelf.org/2024-03-14/romain/messe

https://evangeli.net/evangile/jour/2024-03-14

25 Je répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés ; de toutes vos souillures, de toutes vos idoles, je vous purifierai. 26 Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair. 27 Je mettrai en vous mon esprit, je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous gardiez mes préceptes et leur soyez fidèles.

https://www.aelf.org/bible/Ez/36

Prions avec le Chapelet de la Miséricorde.

Prière répétitive que Jésus lui-même recommande. C’est un peu comme un mantra mais c’est le Nom de Jésus, c’est sa Miséricorde qui est invoquée.  A prier sans modération.

Chapelet quotidien avec NDML

Quelques chants-prière.

ZAZ, quel message as-tu pour nous ?

ch4 ter Osons, avec discernement,  l’accueil des pauvres de chez nous et des immigrés.  

Edouard POPPE, un prêtre selon le Cœur de Dieu.

Un car de touristes stationné près de l’église de Bourlers, c’est du jamais vu ! Aussi, de passage à cet endroit, je m’approche, attirée par une photo sur le parebrise du car: « C’est l’abbé Poppe ! Waouh ! » Ha ! je comprends ! Ce prêtre, j’en avais entendu parler grâce à l’abbé François qui m’avait même donné le livre : « Le bienheureux Edouard Poppe et la Wallonie. »

C’était donc des pèlerins qui venaient en cet endroit où le futur bienheureux avait passé quelques mois quand il était séminariste parce que c’était la guerre et qu’il y était tombé d’épuisement, comme mort. Voici un siècle que sa renommée de sainteté s’étend …

J’entrai dans l’église, une messe y était célébrée en néerlandais par les pèlerins venus de Moerzeeke. Ils apportaient une plaque commémorative. L’abbé Moreau la fixa au fond de l’église.

Il me plait de faire connaitre  l’abbé Edouard Poppe notamment car:

– il a beaucoup œuvré pour faire découvrir et aimer la foi chrétienne aux enfants. –  Il souhaitait vivement la sainteté des prêtres qu’il a longuement harangués. – il a vécu la pauvreté et ainsi mis en pratique l’appel de Jésus en Matthieu 25 : « J’avais faim et vous m’avez donné à manger, j’avais soif et vous m’avez donné à boire … » – il était à l’écoute des saints, dont la Vierge Marie, saint Joseph et tant d’autres. -il priait et méditait dans la nature et  auprès du Très Saint Sacrement où il passait beaucoup de temps.  Il avait vraiment une grande dévotion au Corps Eucharistique. (Voir annexe : les miracles eucharistiques)

A Bourlers, c’est chez l’abbé Castelain qu’il avait été hébergé. Avant de quitter le village occupé par les Allemands, il avait fait une retraite à  l’abbaye de Scourmont. Ses quelques mois passés en la région de Chimay avaient marqué sa spiritualité à jamais.

Les saints ne meurent pas.

Eglise Saint-Michel de Bourlers (en dessous de l’autel caché aujourd’hui).

L’abbaye Saint-Joseph diffuse chaque mois une lettre pour nous faire connaitre de saintes personnes et ainsi nous édifier.

Par mail, ils me donnent le lien et l’autorisation de diffuser leur lettre concernant le bienheureux Edouard Poppe.  

Cliquer ici : https://www.clairval.com/index.php/fr/lettre/?id=5151100

Voici des extraits de cette lettre.

En septembre 1913, il commence ses études de théologie au Séminaire de Gand. La première guerre mondiale éclate et, le 1er août 1914, Édouard est mobilisé comme infirmier. Le 4, il est à Namur où le combat fait rage. Le 25, l’armée belge se replie vers le sud. Épuisé de fatigue, Édouard est déposé à demi-mort dans un fourgon d’ambulance. Au village de Bourlers, le curé, l’abbé Castelain, le prend en charge jusqu’en décembre. Ce prêtre a une confiance sans bornes en saint Joseph. Édouard veut en faire l’expérience. Un jour, les Allemands enlèvent une douzaine de jeunes gens du village: Édouard sollicite de saint Joseph leur libération pour le jour même. Quelques heures plus tard, ils rentrent chez eux, à l’exception d’un Français. Édouard renouvelle sa demande, et, cette fois encore, il est exaucé. De ce jour, Marie et Joseph deviennent inséparables dans le coeur de l’abbé Poppe. L’abbé Castelain lui fait aussi connaître la vie pauvre et exemplaire du bienheureux Père Chevrier.

La belle saison permet à Édouard de commencer son apostolat dans la rue. Il se montre aimable, donne des images aux enfants, salue les ouvriers le soir, à la sortie des usines: «Ils apprendront bien à me connaître; il faut qu’ils sentent que je les aime», pense-t-il. Peu à peu, les conversations se multiplient, il entre dans les maisons, spécialement les plus sordides. Son coeur se brise devant la misère de ces pauvres gens; la guerre a créé des situations tragiques. Il ouvre sa bourse et donne tout ce qu’il peut. Devant son évidente bienveillance, les préventions anticléricales des pauvres tombent, il peut parler du Christ et redonner vie aux vieilles racines chrétiennes. Il est heureux, plein d’espoir et d’ardeur.

L’Eucharistie : soleil de sa vie!

Pour trouver la force dont il a besoin, Édouard passe beaucoup de temps devant le tabernacle. Parfois il soupire :

 « Ô Jésus, les hommes T’aiment si peu ! Du moins, aimons-nous, nous deux ».

La veille de la Toussaint, après une lourde journée de confessions, un ami le trouve près du Saint-Sacrement : « Édouard, que faites-vous là ? – Oh ! Je ne fais rien ; je tiens simplement compagnie à Notre-Seigneur. Je suis trop fatigué pour lui parler, mais je me repose près de lui ».

Dans le but de sanctifier les enfants par l’Eucharistie, il conçoit le projet d’une Ligue de communion qui sera « une association d’enfants qui aiment Jésus et veulent se sanctifier en se soutenant mutuellement et en donnant partout le bon exemple ». Dans les réunions de la Ligue, que son Curé lui permet de fonder, Édouard part du principe qu’il faut prêcher aux enfants non pas un demi-Évangile, comme certains font par crainte de les rebuter, mais l’Évangile intégral : la perfection chrétienne. Pour cela, chacun peut compter sur la grâce qui nous vient surtout par l’Eucharistie. En juin 1917, la Ligue de communion des enfants réunit déjà 90 membres. La piété refleurit dans la paroisse. Édouard est au comble de la joie. Pour la fête du Sacré-Cœur, 21 enfants de 5 et 6 ans font leur première communion. Ils proviennent de familles pauvres et les mamans pleurent de joie.

À la paroisse du village, l’abbé Poppe retrouve un condisciple du séminaire, devenu vicaire. D’un commun accord, il font ensemble une heure d’adoration du Très Saint-Sacrement, tous les jeudis soirs, dans la chapelle du couvent. Entraînés par cet exemple, les résidents de la maison se joignent à eux; puis les prêtres attirent des enfants qui, à leur tour, amènent leurs parents. Bientôt la chapelle est pleine et l’abbé Poppe en profite pour faire une brève homélie, à laquelle s’ajoutent lectures et chants.

 «Frères, nous n’avons qu’une vie qui passe. Nous sommes des voyageurs; et c’est folie que de vouloir chercher ici-bas sa demeure et son repos».

Puissions-nous retenir cette prière sortie de son coeur de prêtre:  «Souvenez-vous de vos souffrances, Jésus. Souvenez-vous de votre amour, et de l’innocence des petits! Envoyez-nous vos prêtres!»

À cette prière, fait écho la parole du Saint-Père au cours de l’homélie de la Messe des Journées Mondiales de la Jeunesse (20 août 2000):

«Puissiez-vous avoir toujours, dans chaque communauté, un prêtre qui célèbre l’Eucharistie!… Le monde a besoin de ne pas être privé de la présence douce et libératrice de Jésus vivant dans l’Eucharistie. Soyez vous-mêmes des témoins fervents de la présence du Christ sur nos autels. Que l’Eucharistie façonne votre vie, la vie des familles que vous formerez! Qu’elle oriente tous vos choix de vie».

Pour découvrir d’autres vies de saints, ces « humbles héros » dont le monde a tant besoin  :
Abbaye Saint-Joseph de Clairval
21150 Flavigny-sur-Ozerain
France

SECRETARIAT abbaye@clairval.com

https://www.clairval.com.

Quelques messages glanés dans le livre : « La dure montée »

« Soyez vous-mêmes des témoins fervents de la présence du Christ sur nos autels. Que l’Eucharistie façonne votre vie, la vie des familles que vous formerez! Qu’elle oriente tous vos choix de vie. »

Prière de l’abbé Poppe pour les prêtres.

Le 10 juin 2024, nous fêterons le 100ème anniversaire de son entrée au ciel. Demandons à Dieu de lui accorder la grâce de faire un miracle afin qu’il puisse être canonisé et qu’ainsi sa personne et son œuvre soient mieux connue à travers le monde pour la gloire de Dieu.

ANNEXES :

Afin de fortifier notre foi, découvrons, grâce à Marie de Nazareth de nombreux miracles eucharistiques.

Faute d’un renouveau de notre foi, nous connaîtrons le sort des Chrétiens d’Orient. Les fanatiques islamiques ne sont pas loin.

(site sur la Christianophobie)

Réveillons-nous et nourrissons nos si bonnes racines chrétiennes pour éviter que l’arbre ne meure…

pour éviter ce genre de situation.

Cantiques :

Prions, aimons, même nos ennemis , sacrifions-nous et L’AMOUR VAINCRA.

Accueillir l’étranger, oui mais …

Moustafa Jacoub, réfugié syrien.

… oui mais une immigration massive précipitée ne va pas sans effractions et réactions violentes.

Nous nous rappelons les nombreux viols dont ont été victimes les malheureuses Allemandes la nuit du réveillon 2016 après l’arrivée d’un million de réfugiés. Certains étaient de vrais sauvages. Heureusement des associations comme Sant’Egidio favorisent une accueil réfléchi, positif pour tous.

https://www.lefigaro.fr/international/2016/07/12/01003-20160712ARTFIG00162-allemagne-1200-femmes-agressees-pendant-la-nuit-du-nouvel-an.php

Sant’Egidio.

Pour permettre un accueil humain des migrants ET un respect des autochtones par les migrants eux-mêmes,  Sant’Egidio et autres associations ont mis au point un modus vivendi.

Les couloirs humanitaires permettent aux migrants (les plus fragiles) de ne pas tomber dans les mains des passeurs (qui parfois les abandonnent en pleine mer), et,  sur place en Europe,  Sant’Egidio  invite les migrants au respect des valeurs de nos pays en les mettant en contact avec des Européens ouverts à l’accueil. Un bon accompagnement est plus que nécessaire pour éviter la radicalisation de certains musulmans.  

AMNESTY INTERNATIONAL

« Nulle contrainte en religion. » (Coran)

Chers amis musulmans, rappelez à vos corréligionnaires ce verset capital. Un dialogue entre musulmans artisans de paix et les islamistes est vraiment nécessaire.

Nous accueillons les Musulmans comme tous les autres sans exiger leur conversion au christianisme. Les pays d’origine chrétienne permettent que coexistent les différentes religions chez eux.

Par contre, dans beaucoup de pays musulmans, on fait fi de cette sourate : « Nulle contrainte en religion » D’où beaucoup de souffrances, de guerres.

Ce sont les petits esprits qui créent les problèmes interculturels

A la mosquée Attadamoune de Molenbeek, l’abbé Jean-Pierre Dupont raconte sa mésaventure liée au manque de tolérance d’un non chrétien.

Comment de nos jours une religion peut-elle encore utiliser la force pour s’étendre?

PRIONS.

Prions pour les migrants afin qu’ils se sentent vraiment aimés de Dieu à travers l’accueil que nous leur réservons.

Qu’ils découvrent que Dieu aime les non-Musulmans. Qu’ils refusent un islam politique où l’on tue !! DIEU est GRAND d’AMOUR!

Qu’ils soient convaincus que jamais on ne peut utiliser la force pour contraindre une personne à changer de religion. Même le coran le dit mais … on trouve aussi des sourates qui disent le contraire. Allez savoir! Prions l’Esprit Saint d’éclairer chacun de nous.

Prions aussi pour les pays d’accueil. Que la foi grandisse car « si le sel s’affadit il est bon à être piétiné et jeté dehors. » Que l’amour grandisse dans les coeurs. Que chacun parvienne à se mettre à la place de l’autre: « Si c’était moi le réfugié?« 

Qu’ils sachent que Jésus ATTIRE à Lui par son Amour.

 « Donc, tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi : voilà ce que disent la Loi et les Prophètes.

https://www.aelf.org/bible/mt/7

Aimez-vous les uns les autres.

Les bons Juifs oeuvrent pour la PAIX

Enrico Macias est Juif et il est chantre de la Paix. Rien à voir avec les extrémistes du Moyen-Orient qui ne sont pas des religieux au bon sens du terme mais des idéologues dangereux.

La reli-gion relie les humains entre eux.

POSITIVONS

Il est des réfugiés très reconnaissants et des bénévoles super accueillants.

Cantiques/prières

TOUT HOMME (Théo Mertens) Tout homme est un frère, Tout homme est né de Dieu, fils de Dieu, Enfant d’un même Père, qui nous aime dans les cieux

1. Ouvre nos yeux aux mal aimés, aux méconnus, aux oubliés, fais-nous rejoindre dans les rues, la grande foule des exclus.

2. Ouvre nos cœurs aux démunis, aux rejetés des fonds de cours, fais-nous témoins dès aujourd’hui de ta tendresse et ton amour.

3.Ouvre nos bouches pour crier : un monde neuf est annoncé rends à chacun sa dignité D’homme debout et libéré.

Voir aussi : ch3 bis Les immigrés, nos frères et sœurs.  

https://www.facebook.com/groups/234965623525318/

ANNEXES

Qui n’a pas rêvé …

Qui n’a pas rêvé une fois dans sa vie de rencontrer des êtres célestes et de communiquer avec eux ? Quel chercheur de vérité n’a pas un jour voulu déchirer le voile qui sépare la terre de l’éternité, pénétrer dans le monde surnaturel, et peut-être – pourquoi pas ? – comme de nombreux enfants, rencontrer la Vierge et parler avec elle ?

À défaut de visions, c’est au prêtre mais aussi au poète écrivain qu’il faut oser demander cette entrée dans l’Infini, capable de fortifier la foi ou tout simplement de la donner.

Dans ce livre féérique où la qualité de l’écriture fait déjà toucher le divin, le rêve est assuré, la Vierge est là, toute proche, et le dialogue s’instaure, et son être se dévoile, et les idées subjuguent, et la lumière descend !

Aux passionnés de Dieu et aux amoureux de Marie, ce livre !

Après une carrière artistique à Paris, Michel-Marie Zanotti Sorkine est ordonné prêtre en 1999 à l’âge de 40 ans. Prédicateur, écrivain, auteur-compositeur et chanteur, ce prêtre aux innombrables talents met sa plume au service de sa mission. Il est l’auteur de plusieurs livres qui ont connu un grand succès, dont Croire aux éditions Artège et L’Amour aux éditions du Rocher. Format 11 x 17.8 cm. 192 pages. 9,50 €

Qui des familles de certains migrants restées au pays?

https://www.arte.tv/fr/videos/118119-000-A/senegal-les-femmes-de-migrants-affrontent-seules-le-quotidien/

Qu’est-ce que SANT’EGIDIO ?

Sant’Egidio est une communauté chrétienne née en 1968, au lendemain du concile Vatican II, à l’initiative d’Andrea Riccardi, dans un lycée du centre de Rome. Au fil des années, elle est devenue un réseau de communautés qui, dans plus de 70 pays dans le monde, avec une attention particulière aux périphéries et aux personnes périphériques, rassemble des hommes et des femmes de tout âge et de toute condition, unis par un lien de fraternité dans l’écoute de l’évangile et dans l’engagement bénévole et gratuit pour les pauvres et pour la paix.

Laprière, les pauvres et la paix sont ses références fondamentales.

La prière, fondée sur l’écoute de la Parole de Dieu, est la première œuvre de la Communauté, elle en accompagne et en oriente la vie. A Rome et partout dans le monde, elle est aussi un lieu de rencontre et d’accueil pour qui veut écouter la Parole de Dieu et adresser ses invocations au Seigneur.

Les pauvres sont les frères et amis de la Communauté. L’amitié avec ceux qui sont dans le besoin – personnes âgées, sans domicile, migrants, personnes handicapées, détenus, enfants des rues et des périphéries – est un trait caractéristique de la vie de ceux qui participent à Sant’Egidio sur les différents continents.

La conscience que la guerre est la mère de toutes les pauvretés a conduit la Communauté à travailler pour la paix, en la protégeant là où elle est menacée, en aidant à la reconstruire, en facilitant le dialogue là où il s’est arrêté. Le travail pour la paix est vécu comme une responsabilité des chrétiens, et constitue une partie du service global à la réconciliation et à la fraternité qui se concrétise notamment dans l’engagement œcuménique et le dialogue interreligieux dans « l’esprit d’Assise ».

https://www.santegidio.org/pageID/30008/langID/fr/LA-COMMUNAUT%C3%89.html

Les migrants, avec leur demande d’intégration, sont dans le cœur de la Communauté de Sant’Egidio depuis la fin des années soixante-dix, quand ils ont commencé, peu à peu, à être une présence significative dans la société italienne.

Le 22 mai 1979, des inconnus immolèrent un réfugié somalien, Ali Jama, alors qu’il dormait dans des cartons sur le parvis d’une église ancienne, près de place Navone, à Rome. Sa mort tragique nous incita à réfléchir sur la présence des premiers immigrés en Italie. La Communauté fit une veillée de prière et demanda à Jean-Paul II, devenu pontife depuis quelques mois seulement, de faire mémoire de cet homme, que personne ne connaissait. Le pape accueillit l’invitation et le 27 mai, pendant l’angélus, il fit mémoire d’Ali et avec lui de tous les migrants.

Depuis, nous en avons connu beaucoup, de nationalités et origines nombreuses et variées. Aujourd’hui nombre d’entre eux, à la fin d’un parcours d’intégration, sont des « nouveaux Italiens » et « nouveaux Européens ». Beaucoup d’entre eux ont obtenu la nationalité italienne et vivent, travaillent, veulent construire leur avenir dans le pays où ils résident, avec leur famille. Il en est de même dans d’autres pays européens où la Communauté est présente.

Tout commence avec l’accueil de ceux qui, fuyant leur pays, frappent à nos portes. Dans le même temps, il leur est proposé, dès le début, un parcours qui prévoit, comme première étape fondamentale, l’apprentissage de la langue. Ouvertes depuis 1982 – et fréquentées aujourd’hui par des milliers d’étudiants en Italie et dans d’autres pays européens, les écoles de langue et de culture sont la clé pour la compréhension et la participation à la vie sociale et relationnelle du pays dans lequel ils arrivent, et le mouvement Gens de Paix, dont font partie des personnes de toute les nationalités, contribue à créer un réseau qui protège de la tentation de la division et des replis identitaires. Assemblées, rencontres, conférences, dans les écoles notamment, permettent de favoriser l’inclusion sociale car elles rendent familiers, pour les citoyens des pays d’accueil, ceux qui viennent de loin. En ce sens, la Communauté de Sant’Egidio s’engage aussi avec force dans le combat contre toute forme de racisme et d’exclusion, en favorisant la rencontre entre des mondes différents destinés à vivre ensemble.

Après le naufrage de Lampedusa et les tragédies en mer à répétition, faisant des milliers de victimes à la recherche d’une espérance – et dans le sillage de ce qu’a souhaité à plusieurs reprises le pape François (« accueillir, protéger, promouvoir, intégrer ») – ont été lancés par la Communauté de sant’Egidio, en partenariat avec les Eglises protestantes italiennes, les couloirs humanitaires. A la fin de l’année 2007, ceux-ci avaient déjà permis l’arrivée en Italie de plus de mille réfugiés syriens en provenance du Liban, avec un projet entièrement autofinancé. Ainsi est né un modèle d’accueil et d’intégration, repris par la France et la Belgique, et considéré comme un exemple au niveau européen.

De nombreuses autres initiatives ont été prises par la Communauté de Sant’Egidio pour favoriser l’intégration, considérée, avec la construction de la paix, comme l’un des plus grands défis du monde globalisé.

https://www.santegidio.org/pageID/30100/langID/fr/MIGRANTS.html

https://www.santegidio.org/pageID/30012/langID/fr/COMMENT-AIDER.html