La médaille miraculeuse, apparue juste avant une épidémie.

C’était le 27 novembre 1830.

La religieuse Catherine Labouré reçoit la visite de la Vierge Marie et celle-ci lui demande de frapper une médaille sur le modèle qu’elle lui indique. Cette médaille fut peu répandue jusqu’à ce qu’arrive une épidémie de choléra.

En vue de lutter contre l’épidémie actuelle, voir en fin de chapitre une proposition d’action  pour le 8 décembre 2020.  

Au mois de mars 1832, des cas de choléra sont découverts à Paris.

 http://www.chapellenotredamedelamedaillemiraculeuse.com/apparitions-et-medaille/27-novembre-1830/

Venue d’Inde via Moscou et la Grande-Bretagne, cette terrible maladie se répand au bout de quelques jours dans toute la capitale. Provoquant des diarrhées torrentielles et une sévère déshydratation, le choléra peut tuer en quelques heures. Personne n’est épargné, pas même l’entourage du roi, ni le gouvernement. … Fin mai, la redoutable infection semble reculer, les journaux en annoncent la fin. Cependant, elle reprend avec vigueur dès la seconde quinzaine du mois de juin, jusqu’au mois de septembre.

Des guérisons corporelles et spirituelles

La médaille est frappée pour la première fois durant le mois de mai 1832 ; elle est distribuée par les Filles de la Charité, dans la région parisienne, dès la reprise du choléra. Les grâces sont immédiates et l’on constate plusieurs cas de guérisons inexpliquées, mais aussi des protections miraculeuses pour des personnes en contact direct avec les malades, ainsi que de spectaculaires conversions.

Impossible de comptabiliser le nombre de miracles : les lettres de reconnaissance ne cessent d’affluer rue du Bac, lieu des apparitions. Dès le début de l’année 1833, la médaille est connue comme la « médaille qui guérit » ou « médaille miraculeuse de Marie conçue sans péché », ou tout simplement « médaille miraculeuse ». Les faveurs extraordinaires accordées par la médaille se propagent à une rapidité rarement égalée. Ces faveurs concernent des guérisons corporelles mais aussi de très nombreuses guérisons spirituelles. La diffusion si rapide de cette médaille est elle aussi proprement miraculeuse puisqu’à l’automne 1834, pas moins de 500.000 médailles ont déjà été frappées. 

 En dix ans, entre 1832 et 1842, 320 millions de médailles miraculeuses sont distribuées dans le monde. 

 « Tu n’iras pas plus loin ». 

Marie aime ses enfants et les aide dans toutes les circonstances de leur vie. Pendant la guerre, alors que les Allemands se dirigent vers Paris, la Vierge  intervient pour stopper leur avancée. Le miracle de la Marne reste dans la mémoire de bien des Français et Allemands.


Monument de Notre-Dame-de-la-Marne avec l’inscription : « Tu n’iras pas plus loin ». 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_la_Marne_(1914)#Le_miracle_de_la_Marne

Le Dictionnaire des « apparitions » de la Vierge Marie indique que le repli allemand du 5 au 9 septembre est considéré comme un miracle. Le 3 janvier 1915, un prêtre allemand engagé comme soldat raconte : « Nous vîmes la Sainte Vierge toute habillée de blanc, avec la ceinture bleue, inclinée vers Paris… Elle nous tournait le dos et, de la main droite, semblait nous repousser. » Deux officiers allemands crurent reconnaître la « Vierge de la Marne » dans une statue de Notre-Dame de Lourdes, et une infirmière d’Issy-les-Moulineaux raconte qu’un Allemand recevant l’extrême-onction disait « [qu’]une Vierge… se tenait devant nous, les bras tendus, nous repoussant chaque fois que nous avions l’ordre d’avancer… » après s’être, avec ses compagnons, demandés si c’était Jeanne d’Arc ou Geneviève de Paris56

Après cette première bataille de la Marne, l’évêque de Meaux, Mgr Emmanuel-Jules-Marie Marbeaux demande qu’un monument commémoratif soit édifié. Il le sera en 1924 et fut l’objet de nombreux pèlerinages. L’édifice est en granit et en fonte et représente la Vierge Marie avec l’inscription « Tu n’iras pas plus loin »57. Le Dictionnaire sus-cité reste néanmoins critique sur cette apparition mariale car les témoignages ne s’accordent pas tous et sont anonymes. 

Marie est toujours là. Allons-nous l’écouter ?

« Voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. » (Luc 17 :21) 

Depuis 1981, la Vierge Marie est à nos côtés à travers ses apparitions à Medjugorje (Bosnie-Herzégovine). Elle nous invite fortement à travailler dès maintenant à la construction du Royaume de Dieu qui est déjà au milieu de nous. 

 « LA PAIX EST EN DANGER » 

La Paix est en danger. Effectivement, les réactions au confinement sont diverses et créent des divisions au sein des familles, au sein de la société. La pauvreté galopante due à la fermeture des entreprises, l’obligation de porter le masque malgré les risques sanitaires qui y sont liés portent la population à organiser des manifestations monstres (que les médias officiels ne couvrent pas). Le mécontentement grandit et nous sommes à deux pas d’une révolution qui risque bien d’être sanglante. Rappelons-nous les manifestations des Gilets Jaunes. Certains y ont perdu une main,  un œil, … Grâce à la prière,  nous pourrions éviter une guerre totale!

Satan est fort. Jésus l’est davantage.  

Satan est fort. Il agit puissamment à travers le spiritisme par exemple … Sœur Emmanuelle Maillard, l’auteur de un blog consacré aux apparitions de Marie à Medjugorje en a fait l’expérience avant sa conversion. Elle avait décidé de se suicider. In extrémis, le Seigneur lui est venu en aide à travers sa sœur qui l’a conduite dans un groupe de prière. Elle raconte cet événement et mille autres dans son livre : « L’enfant caché de Medjugorje » .

10Qu’on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de sorcier, 11de magicien, personne qui consulte les esprits ou les spirites, personne qui interroge les morts. https://saintebible.com/deuteronomy/18-10.htm

Recherchez le Seigneur et sa force, sans relâche poursuivez sa face ! Rappelez-vous quelles merveilles Il a faites…  
1Ch,16,11 

« Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver » (Lc 21, 34-36) 

Notre âme comme un oiseau s’est échappée du filet de l’oiseleur. Notre secours est dans le Nom du Seigneur… 
Ps,124,7-8 

Avec Marie, remontons la pente. 

La société est victime du syndrome de « glissement ». Vite, remontons la pente ! Prions beaucoup pour découvrir quelle attitude adopter.  

  • Quitter la ville, chercher du travail à la campagne et ainsi en finir avec le chômage et rendre service à la société? Cfr SOS Villages. 
  • Sortir la cousine de la maison de repos où elle est confinée dans une seule pièce depuis longtemps alors qu’elle a encore tous ses esprits et que le service ADMR peut organiser sa prise en charge à son domicile.?
  • Faire concrètement bon accueil aux réfugiés ? Etc.  
  • Rendre visite à une femme dont le mari n’autorise pas les sorties?

Marie invite fortement à participer à la messe où nous nous nourrissons spirituellement.  


Messe à Notre-Dame de la Garde à Marseille.

Extraits homélie: Jésus ne nous demande pas de sauver le monde. Pourquoi? Parce que c’est Lui le Sauveur. Mais attention ! Rien n’empêche le Seigneur qu’il ne se serve de toi et de moi.

Nous savons que, quand nous le voulons, nous savons discerner et anticiper. Et ne disons pas que ce n’est pas vrai. Le Seigneur lui-même l’a remarqué dans l’Evangile du jour. L’homme, non seulement est capable de deviner, d’anticiper quand il le veut, mais en plus, l’humain est capable aussi de faire de grandes choses pour les autres quand il le veut. Ce qui est très frappant dans l’Evangile du jour, c’est l’optimisme de Jésus.

Optimisme à penser que si l’homme arrive à associer à la fois sa capacité d’anticipation, son obstination à faire en sorte que ça marche. Oui, on est capable, on est têtu des fois, on est capable de déployer des forces insoupçonnées quand on veut vraiment que ça marche. … Tout cela, anticipation,  obstination associée avec  une grandeur d’âme, un cœur ouvert et bienveillant, tout cela, ça ferait l’effet d’une bombe. 
Ça c’est une prière que nous pourrions faire au Seigneur :

« Augmente en moi mes capacités et sers-toi de moi pour ton bien à toi, Seigneur. »  

Voir à 18’25’’  https://www.youtube.com/watch?v=_NFYrbPBaA8&ab_channel=KTOTV 

Marie invite à méditer la Bible, chapelet en mains.  

Vivez dans la prière et les supplications; priez en tout temps, dans l’Esprit. (Eph 6:18).

https://www.youtube.com/watch?v=W0RQUsDwnts&ab_channel=Canald%27Encouragement-VersetsBibliques

Marie insiste sur la nécessité de l’évangélisation.

« Au lieu de rester avec la brebis unique, ce sont les 99 brebis qu’il faut aller chercher (…). Il est certes plus facile de rester chez soi avec la brebis unique, de la caresser, de la coiffer … mais le Seigneur nous veut pasteurs, pas coiffeurs » (Pape François)

Comment retrouver les 99 brebis perdues de nos paroisses? https://www.ktotv.com/video/00336171/comment-retrouver-les-99-brebis-perdues-de-nos-paroisses

Marie invite à l’écouter.

Message de Marie à Mirjana : « Chers enfants, je vous invite à répandre la foi en mon Fils – votre foi. Vous, mes enfants, illuminés par le Saint Esprit, mes apôtres, transmettez-la aux autres, à ceux qui ne croient pas, qui ne savent pas, et ne veulent pas savoir. Pour cela, vous devez prier beaucoup pour le don de l’amour, car l’amour est le trait distinctif de la vraie foi – et vous serez les apôtres de mon amour… Mais, mes enfants, rappelez-vous : l’amour signifie supporter et donner, et jamais, jamais juger. Je vous remercie.» 

Message, 25. mai 1988 

«Chers enfants, je vous appelle à l’abandon complet à Dieu. Priez, petits enfants, pour que Satan ne vous agite pas comme les branches dans le vent. Soyez forts en Dieu. Je veux que par vous le monde entier connaisse le Dieu de la joie. Soyez par votre vie les témoins de la joie de Dieu. Ne soyez ni anxieux, ni inquiets. Dieu vous aidera et vous montrera la voie. Je veux que vous aimiez tous les hommes de mon amour, les bons comme les méchants. Seulement ainsi l’amour pourra conquérir le monde…. » 

Marie, une tendre mère, un modèle pour nous. Soyons Amour pour les autres.  

Vidéo sur les apparitions à la rue du Bac 140, Paris 7è arrondissement. Attention: il y a une autre rue du même nom à Paris.

Si depuis près de quatre siècles les habitants de Lyon remercient la Vierge Marie de les avoir protégés de la peste en 1643, en 2020, ils s’en remettent à nouveau à elle en l’implorant de mettre fin à l’épidémie de Covid-19. Une démarche à laquelle croyants et non-croyants de la France entière sont invités à s’associer. 

Le 8 décembre 2020, un petit groupe de lyonnais appelle donc tous les Français, croyants et non-croyants, à déposer des bougies à leurs fenêtres pour dire ensemble : « S’il te plaît Marie… ». Une bougie pour symboliser une intention de prière et pour témoigner de sa confiance envers la Vierge Marie. Une démarche empreinte de simplicité, d’humilité, conçue dans un vrai désir d’unité. Le désir fort, confient les auteurs du projet, « de dépasser, pour un soir, les colères et les scissions qu’ont engendré ce second confinement, et de se tourner tous ensemble vers Marie ».  

« Priez et jeûnez, car par le jeûne et la prière vous pouvez arrêter les guerres et les catastrophes naturelles. »

Cantiques.  

O Jésus mon Dieu! Ronan Dyèvre 

Notre-Dame de la Garde. Gianadda.

Oh je voudrais chanter, Marie.  Ronan Dyèvre 

Choisis la vie! Ronan Dyèvre 

Je vous salue Marie – Ronan Dyèvre. 

Master KG ft. Nomcebo – Jerusalema (traduction en francais) COVER 

Une réflexion sur « La médaille miraculeuse, apparue juste avant une épidémie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *