Tu l’avais promis! Donne-le-nous l’Esprit Saint, je t’en prie!

Jésus s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! Comme dit l’Écriture* : De son cœur couleront des fleuves d’eau vive. En disant cela, il parlait de l’Esprit Saint qu’allaient recevoir ceux qui croiraient en lui. » (Jn 7:37-39) « Si tu savais le don de Dieu  »
*https://www.aelf.org/bible/Is/55

L’Esprit Saint est pour TOUS sans exception. « Père au nom de Jésus, donne-moi l’Esprit Saint. »

Du Death Metal à Jésus-Christ.

Du Death Metal à Jesus Christ :    « A l’adolescence, j’étais dans une spirale d’autodestruction: insomnie, joints, alcool, scarifications (…) j’étais à fond dans le black et le death metal: satanisme, suicide, tout ce qui est morbide. Je vivais une angoisse et une oppression continuelle (…) A Paray le monial, j’ai rencontré un « metalleux », comme moi. Il m’a dit comment Jésus avait bouleversé sa vie (…) je me suis mis à genoux, j’ai prié. L’Amour de Dieu est descendu sur moi, physiquement, m’a visité entièrement. »

Remplie de l’Esprit Saint à l’hôpital.

Le « Souffle de Vie » nous avait confié Véronique (nom d’emprunt), une future maman en détresse : « J’ai fait mon éducation toute seule » se vantait-elle ! Entendons par là qu’elle n’avait pas été éduquée. Elle était grossière, elle nous répondait impoliment en présence de nos enfants. Ça ne pouvait pas durer. Un jour, elle a vraiment dépassé les limites de l’acceptable. Pensant sans doute qu’on allait la renvoyer, elle monta dans sa chambre et fit sa valise. Je l’y rejoins et lui dis : « Véronique, ça ne sert à rien de t’en aller. Tu vas emporter tes problèmes avec toi. Ce qu’il te faut, c’est changer de vie. Et ça, tu peux le faire ici même. » Elle semblait étonnée, intéressée. Je continuai : « Seule, tu n’arriveras pas à changer. Il n’y a que le Seigneur Jésus qui peut t’en donner la force. Veux-tu que l’on prie ensemble pour toi ? » Elle accepta. Je commençai à prier à haute voix et je la vis prolonger ma prière  à voix basse. Me revint à l’esprit une parole d’Évangile lue pendant la journée : « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. …   Recevez l’Esprit Saint » (Jean 20 ; 21). La voyant bien disposée, je lui imposai les mains et dis : «  Reçois l’Esprit Saint, Véronique … »                       

Véronique avait de réels problèmes de santé dont elle refusait de tenir compte. La nuit suivante, je l’entendis pousser des râlements. Elle fut hospitalisée aux soins intensifs. Quand elle sortit du coma provoqué, lors d’une visite, elle me dit : « J’ai peur, reste avec moi !  » Ça me faisait très mal au cœur de la laisser seule mais je ne pouvais pas faire autrement. Ma famille nombreuse m’attendait. D’autre part, aux soins intensifs les visites sont très courtes ! Mais il me restait une solution : la prière. Je reçus l’idée de lui envoyer mon ange gardien. Je dis simplement à ce dernier: «  SVP. Va auprès de Véronique !…. et restes-y. » Figurez-vous qu’il le fit !! Le lendemain, tandis que je lui rendais visite, Véronique  me dit : «  J’ai reçu la visite de quelqu’un, un prêtre…. Il m’a serré la main et il est resté dans un fauteuil près de moi toute la nuit. De sa tête sortait une lumière et j’ai reçu l’Esprit Saint. Et maintenant, je n’arrête plus de prier…. » Après cette irruption de Dieu dans sa vie, Véronique fut toute renouvelée. Elle avait trouvé  un sens à sa vie et faisait désormais tout pour plaire…

Jésus ne refuse jamais l’Esprit Saint.

L’Esprit Saint est pour tous. De même que le soleil brille sur les bons comme sur les méchants, l’Esprit Saint offre ses bienfaits à tous ceux qui se présentent le cœur ouvert devant Dieu avec persévérance.
Par l’action du Saint Esprit, Dieu  transforme le monde en profondeur pour en faire son Royaume d’Amour.

« Tu seras comme un jardin arrosé, comme une source jaillissante. »(Is.58:11)

Quand des moines arrivent dans un désert et qu’ils y apportent une végétation luxuriante, la VIE, c’est tout simplement merveilleux, c’est plein d’espoir! Oui la prière fait des miracles! « Viens Esprit Saint, éclaire tous les hommes et toutes les femmes pour qu’ensemble nous transformions notre monde en une espère de paradis sur terre. »
https://www.youtube.com/watch?v=oc2xjUrGHvs

Pape François: « Avec lui nous pouvons faire de grandes choses…Misez sur les grands idéaux, sur les grandes choses. Nous, chrétiens, ne sommes pas choisis par le Seigneur pour de petites bricoles ; allez toujours au-delà…Jeunes, jouez votre vie sur de grands idéaux…Ouvrons grande la porte de notre vie à la nouveauté de Dieu que nous donne l’Esprit…c’est une vraie joie ! » (28 04 2013)

Moïse avait prié ainsi :  « Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! » (Nb 11 :29) Alors, oui, tous les déserts du monde fleuriraient! Ô Dieu d’Amour, que vienne ce temps!

Marie favorise l’action de l’Esprit Saint.

La Vierge Marie dit ceci à Medjugorje :

« Mes chers enfants, si vous voulez venir à l’école de la prière, alors vous devez savoir qu’il n’y a pas de week-ends à l’école. Vous devez vous rendre à l’école de la prière chaque jour en tant qu’individu, en tant que famille et en tant que communauté. Mes chers enfants, si vous voulez prier mieux, alors vous devez prier plus, car prier plus est une décision personnelle, mais prier mieux est une grâce, une grâce donnée à ceux qui prient plus » (cité par Ivan le 11 février 2010) 

Abbé Raymond N’guetta

Neuvaine à l’Esprit Saint en préparation à la fête de Pentecôte. A Bruly de Couvin avec l’abbé Raymond N’guetta. Bravo pour cette initiative!
https://www.facebook.com/nmjao/videos/3909120755795588/?epa=SEARCH_BOX


L’ESPRIT SAINT est un Esprit d’UNITE. « Agir comme un seul peuple. » Pape François.


Après cette pandémie, « nous ne pouvons pas nous permettre d’écrire l’histoire présente et future en tournant le dos aux souffrances de tant de personnes ». (pape François)

Ressusciter après la pandémie.

Cette pandémie nous a permis de prendre conscience de l’importance « d’unir toute la famille humaine dans la recherche d’un développement durable et intégral », estime le pape. L’effort solidaire du confinement, rendu possible grâce à chacun, prouve en effet que nos actes ne sont pas isolés. Cette leçon brise « le fatalisme dans lequel nous nous sommes plongés et nous rend architectes et protagonistes » d’une histoire commune.
C’est en agissant comme un seul peuple face aux autres épidémies futures, que l’impact sera réel, poursuit le successeur de Pierre. Ainsi il interroge : « Serons-nous capables d’agir de manière responsable contre la faim dont souffrent tant de personnes, sachant qu’il y a de la nourriture pour tout le monde ? De même, allons-nous garder un silence complice devant ces guerres alimentées par des désirs de domination et de pouvoir ?

Pour ceux qui veulent mener leur enquête plus loin


Marie-Noëlle Thabut, bibliste, commente les lectures de la Pentecôte 2020
https://www.ktotv.com/video/00267305/dimanche-de-la-pentecote-integrale-des-lectures

La tour de Babel -wikipedia

« … vous vous souvenez de l’histoire de Babel : en la simplifiant beaucoup, on peut la raconter comme une pièce en deux actes : Acte 1, tous les hommes parlaient la même langue : ils avaient le même langage et les mêmes mots. Ils décident d’entreprendre une grande oeuvre qui mobilisera toutes leurs énergies : la construction d’une tour immense… Acte 2, Dieu intervient pour mettre le holà : il les disperse à la surface de la terre et brouille leurs langues. Désormais les hommes ne se comprendront plus… Nous nous demandons souvent ce qu’il faut en conclure ?… Si on veut bien ne pas faire de procès d’intention à Dieu, impossible d’imaginer qu’il ait agi pour autre chose que pour notre bonheur… Donc, si Dieu intervient, c’est pour épargner à l’humanité une fausse piste : la piste de la pensée unique, du projet unique ; quelque chose comme « mes petits enfants, vous recherchez l’unité, c’est bien ; mais ne vous trompez pas de chemin : l’unité n’est pas dans l’uniformité ! La véritable unité de l’amour ne peut se trouver que dans la diversité ».


Le récit de la Pentecôte chez Luc s’inscrit bien dans la ligne de Babel : à Babel, l’humanité apprend la diversité, à la Pentecôte, elle apprend l’unité dans la diversité : désormais toutes les nations qui sont sous le ciel entendent proclamer dans leurs diverses langues l’unique message : les merveilles de Dieu.

Ensemble, avec les immigrés!

Vivons ensemble à Chimay.
https://www.facebook.com/groups/234965623525318/

« Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. » (Jn 17 :21) https://www.aelf.org/bible/Jn/17

Voir chapitre 37 du blog Yalla avec les immigrés. https://aveclesimmigres.wordpress.com/2012/12/31/33/

Les réfugiés, nos frères et sœurs.
http://allez-yalla.com/index.php/2020/05/05/2-les-refugies-nos-freres-et-soeurs/

A propos de ce blog: Allez Yalla.
http://allez-yalla.com/?s=A+propos

Cantiques :

https://www.youtube.com/watch?v=KPyumBEpf8M


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *