Après la décolonisation de l’Afrique, que devient la mission ?

Lors de la colonisation, les missionnaires européens qui accompagnaient ont témoigné de leur foi en Jésus. Après eux, le Congo-Brazzaville* est rapidement passé aux mains des communistes mais la foi chrétienne restait vive. Cependant, les pratiques vaudous ont continué à imprégner la culture africaine … Voici quelques moments forts.


*A distinguer :
le Congo-Kinshasa ou RDC, ex-colonie belge, capitale Kinshasa, sur la rive gauche du fleuve Congo et le Congo-Brazzaville, ex-colonie française, capitale Brazzaville, sur la rive droite du même fleuve, exactement en face de Kinshasa. On traverse le fleuve et on change de pays, de capitale, de ville, de gouvernement bien sûr.
C’est au Congo- Brazzaville où un gouvernement  dit « socialiste » a pris le pouvoir pendant quelques années un peu  après l’indépendance qu’ont eu lieu les guérisons avec le père Tardif. Photo: https://fr.wikipedia.org/wiki/Congo

https://blog.rhinoafrica.com/fr/2019/03/18/difference-entre-le-congo-et-la-rdc/

En Afrique, une pluie de guérisons d’origine charismatique.

Le père Tardif cite Isaïe (7ème siècle avant Jésus-Christ) dont la prophétie se réalise sous ses yeux.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Tardiff-O-2.jpg.

Eucharistie et Guérison – Père Emiliano Tardif
https://www.youtube.com/watch?v=GkNN-Rq2fes

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est download-1.jpg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 2-Tardiff-1.png.

« Au nom de Jésus, lève-toi et marche. » Le père Tardif prie pour les malades et de très nombreuses guérisons se réalisent pour la grande joie de tous! Voici la toute première guérison à Linzolo.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 3-Tardiff.jpg.

Notez bien que les signes, les miracles ne sont pas pas aussi nombreux dans le paysage chrétien habituel qu’il n’apparaît dans la vie du père Tardif. Bien des prières ne semblent pas exaucées. Cependant Dieu n’abandonne jamais ceux qui le cherchent. Chaque jour Jésus est avec nous et il souhaite faire pour nous ce qu’il faisait il y a 2000 ans et ce qu’il a déjà fait avec le père Tardif et ce qu’il accomplit encore de nos jours avec bien d’autres personnages mus par l’Esprit de Dieu..
« Venez à moi, vous tous qui peinez
sous le poids du fardeau, dit le Seigneur,
et moi, je vous procurerai le repos. »
(Mt 11/28)

Le Congo tombé aux mains des marxistes, des Chrétiens y sont persécutés.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1-3.jpg.

Père Tardif persécuté au Congo.

« Les signes et les prodiges de Jésus avaient jeté à terre la théorie marxiste de la mort de Dieu. » Aussi les problèmes ne tardèrent pas à arriver. Le père Tardiff fut arrêté, jeté en prison. « Je riais, dit-il, en pensant aux soucis que leur donnait ce Jésus qu’ils considéraient comme mort. Ils prenaient tant de précaution qu’ils donnaient l’impression de croire en sa Résurrection. » (Page 153)

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est download-3.jpg.

Le père Tardif nous invite à prier avec lui pour les malades.

37 Rien n’est impossible à Dieu
https://www.aelf.org/bible/Lc/1 Aussi prions, prions, prions!


18 En toute circonstance, que l’Esprit vous donne de prier et de supplier : restez éveillés, soyez assidus à la supplication pour tous les fidèles.
https://www.aelf.org/bible/ep/6

Le père Halter a beaucoup travaillé en Afrique pour y chasser les démons.

Témoignage d’un réfugié ivoirien qui a fui le vaudou.

Je suis de Côte d’Ivoire, un pays d’Afrique de l’Ouest devenu   indépendant en 1960. Dans ma région, le christianisme est peu répandu car il est  lié au colonialisme et donc mal perçu. La religion la plus courante est l’animisme. Ma famille pratique le culte vaudou.

Le vaudou, qu’est-ce que c’est ? C’est une manière d’entrer en contact avec les esprits des morts. Les vaudous  sont représentés en statuettes, en terre battue ou en fer. Ces statues  contiennent des morceaux de squelettes humains que l’on a déterrés. Moi-même j’ai dû faire ce sale boulot ! Certains esprits sont dangereux. Il y a de nombreux morts à cause du vaudou.

Cette pratique se transmet de génération en génération. A chaque naissance, on fait une cérémonie obligatoire de réincarnation sur le nouveau-né (djoto). Les esprits ont décidé que je devrais un jour remplacer mon cousin comme grand-prêtre vaudou,  quand il serait décédé. Mon père me l’a dit quand j’avais dix ans.

En 2017, je suis tombé malade, je ne guérissais pas mais  mon père ne voulait pas m’envoyer à l’hôpital, puisqu’il est guérisseur.  Je me suis mis à saigner par le nez et à cracher du sang, alors mon père a accepté.  J’avais la tuberculose. Quand je suis arrivé, les médecins m’ont dit que c’était très grave, que j’arrivais fort  tard. Il y avait peu de chance que je m’en sorte. Beaucoup de patients autour de moi mouraient. 

A l’hôpital,  j’ai reçu la visite de chrétiens. Ils m’ont parlé de Dieu, de Jésus. Ils ont prié pour moi et j’ai été guéri en suivant bien mon traitement.   Ma guérison est une bénédiction de Dieu ! J’aurais pu mourir tant ma maladie était grave !  J’ai demandé à devenir chrétien. J’ai reçu le baptême quelques mois plus tard.

J’ai passé deux mois à l’hôpital. Quand je suis rentré chez moi, vu que mes parents ne sont pas chrétiens, mais animistes, je me suis rendu  à l’église en cachette. Finalement, ils l’ont appris et ils m’ont convoqué,  car chez les animistes,  pour tout ce qu’on fait, on doit consulter les dieux vaudous. Ils m’ont interdit de retourner à l’église et ils m’ont menacé. Mes parents sont devenus violents avec moi, ils m’ont enfermé.  Là j’ai demandé à une personne  de prévenir le prêtre chrétien. Grâce à leur soutien, j’ai pu fuir car j’étais vraiment en danger. En effet, chaque année, on sacrifie une personne pour le vaudou, en cachette. Comme j’avais refusé de devenir le grand-prêtre, je risquais bien d’être leur prochaine victime. J’ai fui précipitamment mon pays. Cette parole biblique éclaire mon parcours:

« Frères,  autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes devenus lumière ; vivez comme des fils de la lumière — or la lumière produit tout ce qui est bonté, justice et vérité — et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur.
Ne prenez aucune part aux activités des ténèbres, elles ne produisent rien de bon ; démasquez-les plutôt. Ce que ces gens-là font en cachette, on a honte d’en parler.
Mais quand ces choses-là sont démasquées, leur réalité apparaît grâce à la lumière, et tout ce qui apparaît ainsi devient lumière. C’est pourquoi l’on chante : Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera. »
(Ephésiens 5, 8-14)

Marguerite Barankitse et la Maison Shalom, un beau fruit de l’évangélisation.

Elle a connu les événements tragiques qui ont secoué le Burundi dans les années 90, perdant une grande partie de sa famille, assistant à de nombreux massacres : ce qui l’a poussée à se mettre au service des plus jeunes en créant des maisons d’accueil. Aujourd’hui, réfugiée au Rwanda, elle continue de s’occuper des jeunes réfugiés burundais et vient nous parler de son engagement et du moteur de celui-ci, sa foi. (KTO)
https://www.ktotv.com/video/00302304/marguerite-barankitse

Témoignage de Marguerite Barankitse / Maison Shalom (1ère partie)  (Dans la langue du pays sous-titré français) https://www.youtube.com/watch?v=hBr48et-jZ4

Le génocide incite une femme à l’action
https://www.unicef.org/french/infobycountry/burundi_21081.html

La Vierge Marie aussi est en mission. Elle a visité le Rwanda avant le génocide hutu-tutsi.

Marie a tenté de diminuer les crimes qui allaient se produire, en invitant à beaucoup de prière. Hélas, son appel n’a pas eu suffisamment d’échos. Le génocide des Tutsi au Rwanda eut lieu en 1994. L’ONU estime qu’environ 800 000 Rwandais2, en majorité tutsi, ont perdu la vie durant ces trois mois.

Rwanda: Kibeho, ses apparitions, ses miracles et ses pèlerins https://www.youtube.com/watch?v=vEBURCwimLc

L’Eglise en RDC relève le défi de l’évangélisation.

Sur Kto: https://www.youtube.com/watch?v=TzwsFIog-vA

Les Chrétiens catholiques font face aux sectes qui promettent le succès, l’argent, la gloire, la santé. Jésus n’a jamais promis que tout irait bien. Il nous a prévenus :  

24 Alors Jésus dit à ses disciples : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. 25 Car celui qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perd sa vie à cause de moi la trouvera. https://www.aelf.org/bible/Mt/16

MEDJUGORJE.

NB. Aujourd’hui, en cette période si difficile que nous traversons, c’est à Medjugorje que Marie apparaît, et cela depuis juin 1981. Ses appels sont lancés au monde entier ! Ecoutons-là ! De grâce ! Tirons parti de la mauvaise expérience du Rwanda.

Découvrez: Medjugorje, conférence de presse de Monseigneur Hoser le 5 avril 2017
https://www.youtube.com/watch?v=G27kqzXY4G4&t=566s

Cantiques :

Guéris ce Pays https://www.youtube.com/watch?v=PG_nUalQQ8E https://www.youtube.com/watch?v=WnA16loPuvw

Chorale Don Bosco Oyem-Don Bosco Ami des Jeunes  https://www.youtube.com/watch?v=DPSYE7h0Hs8

SHILO par GAEL https://www.youtube.com/watch?v=QA94__uGBb4

Maggie Blanchard – Libéré https://www.youtube.com/watch?v=4HMaewnClGE

John Littleton – Donne-moi la main mon frère https://www.youtube.com/watch?v=t0iZn4yjAyU

ll n’y a vraiment personne comme Jésus https://www.youtube.com/watch?v=byIBaLLGVXo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *